Le sénateur républicain Rick Scott vient de dire à CNBC qu'il frémissait à la seule pensée des Jeux d'Hiver de Pékin en 2022. " C'est épouvantable. Des milliers d'athlètes du monde entier vont être contrôlés dès qu'ils allumeront leur smartphone ou utiliseront le wi-fi dans leur chambre. Car on peut s'attendre à de telles formes extrêmes de contrôle d'un régime totalitaire ", selon l'ancien gouverneur de Floride, qui remet également en cause l'attribution par la FIFA de la Club World Cup (2021) à la Chine. Pour la première fois, le tournoi réunira 24 équipes au l...

Le sénateur républicain Rick Scott vient de dire à CNBC qu'il frémissait à la seule pensée des Jeux d'Hiver de Pékin en 2022. " C'est épouvantable. Des milliers d'athlètes du monde entier vont être contrôlés dès qu'ils allumeront leur smartphone ou utiliseront le wi-fi dans leur chambre. Car on peut s'attendre à de telles formes extrêmes de contrôle d'un régime totalitaire ", selon l'ancien gouverneur de Floride, qui remet également en cause l'attribution par la FIFA de la Club World Cup (2021) à la Chine. Pour la première fois, le tournoi réunira 24 équipes au lieu de sept. " Les grandes fédérations sportives comme la FIFA et le CIO doivent être des modèles ", a-t-il écrit à Thomas Bach, président du Comité international olympique. " Nous venons de voir comment le régime communiste chinois a essayé de censurer notre propre fédération de basket-ball. Jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour faire plaisir au président Xi Jinping ? " Scott fait allusion au tweet de Daryl Morey, manager des Houston Rockets, qui a fait part de son soutien aux manifestants de Hong Kong. Morey a présenté ses excuses mais l'affaire a pris une dimension supplémentaire quand le patron de la NBA, Adam Silver, a déclaré, sous la pression de l'opinion publique américaine, que le droit à la libre expression était une valeur profondément ancrée en NBA comme aux States. La Chine a réagi en annonçant qu'elle n'allait plus retransmettre de matches de NBA et des sponsors chinois se sont retirés. C'est un gros problème pour Silver, qui a reconnu que la NBA essuyait " des pertes substantielles " et a qualifié la situation de dramatique. Les observateurs redoutent qu'elle n'engendre une perte commerciale de 15%. Silver a également déclaré qu'il était mis sous pression par différentes parties en Chine - le gouvernement et le monde des affaires - pour limoger Morey mais ça a été démenti. Les matches de la première journée ont en tout cas disparu de la programmation chinoise. Les 500 millions d'amateurs chinois de NBA n'ont pu suivre en direct le derby de Los Anglees que grâce à un partenaire de streaming, Tencent. Des T-shirts Fight For Freedom Stand For Hong Kong ont été distribués aux abords du Staples Center et quelques supporters en ont porté un dans la salle. LeBron James était bien embêté sur le terrain. Ses Lakers ont été battus 112-102 et le colosse lui-même est la cible des critiques depuis plusieurs jours, pour avoir déclaré que " notre droit à la libre expression peut aussi déboucher sur quelque chose de négatif. " Sa déclaration a irrité les jeunes de Hong Kong, qui s'insurgent depuis des mois contre l'ingérence du gouvernement chinois. La semaine passée, un groupe de 200 jeunes a déambulé dans les rues de Hong Kong, avec un masque de James, en jetant des billets. La dispute entre la NBA et la Chine est loin d'être close.