Tous les connaisseurs vous le diront, le rendement d'un joueur ne se mesure pas qu'aux buts marqués, aux assists délivrés ou aux minutes prestées. Il y a aussi la partie mentale du jeu, celle que l'on peut apprécier sur le terrain mais aussi celle, cachée, qui se manifeste dans le vestiaire et aux entraînements.
...

Tous les connaisseurs vous le diront, le rendement d'un joueur ne se mesure pas qu'aux buts marqués, aux assists délivrés ou aux minutes prestées. Il y a aussi la partie mentale du jeu, celle que l'on peut apprécier sur le terrain mais aussi celle, cachée, qui se manifeste dans le vestiaire et aux entraînements. Pour évaluer en profondeur les joueurs des 14 qualifiés pour les play-offs et établir le vrai profil d'une équipe, nous avons donc eu recours à un type d'analyse de la performance de groupe que les spécialistes du rendement en entreprise ont mis en place depuis longtemps. On a pris en compte deux paramètres : 1. les cotations données match après match à chaque joueur, soit nos classements des moyennes et des totaux de Top Foot (axe horizontal) ; 2. l'influence du joueur sur l'équipe (axe vertical). -Plus un joueur se situe vers la droite du tableau, plus ses cotations sont bonnes -Plus un joueur se situe vers le haut du tableau, plus son influence sur ses partenaires est positive. Ces deux paramètres (cotations+ influence) additionnés font qu'un joueur est plus ou moins un leader, un patron. On sait que les grands joueurs sont non seulement des joueurs capables de changer le cours d'un match mais également de rendre leurs partenaires meilleurs en leur donnant de bons ballons, en les encourageant, en exploitant leurs qualités. -Plus un joueur se situe vers la droite et vers le haut du tableau, plus important il est dans le leadership de l'équipe. Voyons cela en détail : les deux axes déterminent quatre portions dans le tableau qui regroupent quatre groupes de joueurs. w Dans la portion A (supérieur droit), on trouve les joueurs à la fois performants individuellement et influents sur le rendement des autres ; w Dans la portion B (supérieur gauche), on trouve les joueurs les moins performants individuellement mais influents sur le rendement des autres ; w Dans la portion C (inférieur gauche), on trouve les joueurs qui sont les moins performants individuellement et les moins influents sur le rendement des autres ; w Dans la portion D (inférieur droit), on trouve les joueurs qui sont performants individuellement mais peu influents sur le rendement des autres.par daniel devos