Le long championnat de D2 tire à sa fin. Au terme de la 44e des 46 journées, trois des six montants en D1 sont connus : Palerme, Livourne et Cagliari. Cela signifie que pour la première fois depuis des décennies, les deux plus grandes îles du pays, la Sicile et la Sardaigne, seront représentées simultanément au sommet de la hiérarchie. Si Cagliari a quitté la Série A voici quatre ans, Palerme n'y avait plus figuré depuis 1973. D'ailleurs cela fait vingt ans qu'il n'y avait plus d'équipe sicilienne en D1, Catane ayant fait un aller-retour lors du championnat 83-84. Quant à Livourne, il y a 55 ans qu'elle attendait d'être à pareille fête.
...

Le long championnat de D2 tire à sa fin. Au terme de la 44e des 46 journées, trois des six montants en D1 sont connus : Palerme, Livourne et Cagliari. Cela signifie que pour la première fois depuis des décennies, les deux plus grandes îles du pays, la Sicile et la Sardaigne, seront représentées simultanément au sommet de la hiérarchie. Si Cagliari a quitté la Série A voici quatre ans, Palerme n'y avait plus figuré depuis 1973. D'ailleurs cela fait vingt ans qu'il n'y avait plus d'équipe sicilienne en D1, Catane ayant fait un aller-retour lors du championnat 83-84. Quant à Livourne, il y a 55 ans qu'elle attendait d'être à pareille fête. Si le délire s'est emparé des trois villes, il faut dire que c'est à Palerme que les supporters étaient les plus fous. Voilà des semaines que toute la métropole sicilienne est remplie de drapeaux et affiches roses et noires. La direction avait fait passer le message : " Par rapport à la fête que nous allons organiser, le carnaval de Rio semblera une festivité locale ". Cette saison, Palerme possédait un noyau plus riche que celui de la moitié des formations de l'élite. Des joueurs comme le médian EugenioCorini, qui voici peu faisait encore partie du club Italia, n'a pas accepté de descendre en D2 pour rien. Dans l'absolu, Palerme est le club de D2 qui paye le mieux ses joueurs et, même en D1, il n' y en a que trois ou quatre qui font mieux. Ainsi Toni, le buteur, n'a pas fait de difficulté quand on l'a approché. Le Brésilien devait évoluer à l'AS Rome mais, n'étant pas assuré de sa place et voyant que, financièrement, il ne perdait pas au change, il a accepté la proposition de la direction sicilienne. Si Palerme peut se permettre tout cela, c'est parce qu'est arrivé à sa tête Maurizio Zamparini, Celui-ci possède une fortune énorme et dans toute l'Italie, on ne dénombre que deux ou trois bonshommes capables comme lui de porter la main au portefeuille sans se poser trop de questions. D'ailleurs, en vue de la prochaine saison, il a déjà enrôlé le défenseur international argentin Mariano Gonzales. Quand il est arrivé en été, GianfrancoZola avait déclaré que, bien que Chelsea ait tout fait pour le retenir, il rentrait chez lui pour ramener Cagliari en D1. Difficile à croire. Et pourtant le médian n'est pas revenu sur son île natale pour y bronzer. Si Cagliari retrouve la D1, elle sait à qui elle le doit, du moins sur le terrain. (N. Ribaudo) ANDRIY SHEVCHENKO, meilleur buteur du championnat (24 buts), a prolongé son bail avec Milan jusqu'au 30 juin 2009. Le médian MassimoAmbrosini devrait suivre. PIERLUIGI COLLINA pourrait arbitrer plusieurs matches de PremierLeague la saison prochaine. La fédération anglaise entend ainsi concrétiser le projet d'échange d'arbitres entre plusieurs pays. KHALILOUFADIGA, qui a été opéré au c£ur voici quelques semaines, a passé un test. Celui-ci n'a plus laissé apparaître la moindre trace d'arythmie extra systolique. Selon les médecins, le médian sénégalais est de nouveau apte à jouer. NESTOR SENSINI (37 ans) a apparemment bien récupéré de son opération à la cheville : il a accepté la proposition de contrat (un an) proposée par l'Udinese. FABIO CAPELLO est le nouveau coach de la Juventus : il a signé un contrat de trois ans et percevra trois millions d'euros par saison. OLIVIER KAPO, le médian d'Auxerre, a trouvé un terrain d'entente avec la Juventus .N.Ribaudo