La carrière sportive de Jack de Gier (34 ans), traduisez le Vautour, s'est brutalement arrêtée lors d'une partie amicale disputée avec quelques cavaliers du CSI Twente et des célébrités. " J'étais derrière avec Fritz Korbach ", se rappelle-t-il. " J'ai voulu intercepter un ballon de la tête, et en prenant mes appuis j'ai senti un coup venu de l'arrière ". Ce n'était pas un coup mais bien le tendon d'Achille droit du joueur qui venait de céder. Cette blessure le contraint à quatre voire six mois d'inactivité et comme son contrat au FC Twente prend fin le 30 juin 2004, de Gier a préféré arrêter ici.
...

La carrière sportive de Jack de Gier (34 ans), traduisez le Vautour, s'est brutalement arrêtée lors d'une partie amicale disputée avec quelques cavaliers du CSI Twente et des célébrités. " J'étais derrière avec Fritz Korbach ", se rappelle-t-il. " J'ai voulu intercepter un ballon de la tête, et en prenant mes appuis j'ai senti un coup venu de l'arrière ". Ce n'était pas un coup mais bien le tendon d'Achille droit du joueur qui venait de céder. Cette blessure le contraint à quatre voire six mois d'inactivité et comme son contrat au FC Twente prend fin le 30 juin 2004, de Gier a préféré arrêter ici. En 1988, Jack de Gier commence à travailler comme... plombier. " Jusqu'à ce que le BVV Den Bosch me propose un contrat. Mon père m'avait demandé d'essayer le football professionnel. Si je ne réussissais pas, je pourrais toujours revenir à mon métier dans la construction ", disait-il. Mais les années ont passé et de Gier ne souhaite plus refaire le chemin inverse. Il espère donc recevoir une fonction au sein du club. Le conseil de son père porta ses fruits. Au BVV Den Bosch, en D2, il marqua 35 buts en trois saisons, dont 23 la dernière année. Ensuite, sa carrière le mena successivement à Cambuur, aux Go Ahead Eagles, à Willem II, au NEC, au Lierse, à Dunfermline Athletic et au FC Twente. De Gier disputa 414 rencontres et marqua à 139 reprises, d'où son surnom El Buitre (traduisez le vautour en espagnol).. Il ne connut pas le succès partout. A Willem II, il fut Joueur de l'Année lors de sa première saison, mais sous l'ère Co Adriaanse, il ne fut plus aligné. Après avoir intronisé comme héros au NEC Nimègue, il chercha l'aventure écossaise du côté de Dunfermline Athletic, mais il eut la nostalgie du pays et revint au bercail six mois après. Au FC Twente, il fut souvent écarté de l'équipe par René Vandereycken qui lui reprochait son manque de discipline. Jimmy Calderwood sut apparemment mieux s'y prendre avec de Gier, que ce soit à Willem II, au NEC et à Dunfermline. " Les liens qui nous unissent, je ne les ai jamais ressentis avec mes autres entraîneurs. Cela aura certainement fait râler pas mal de monde, mais il faut savoir que Calderwood aussi me mettait parfois à l'écart. Je ne recevais pas de traitement de faveur ". De Gier est connu pour donner un avis sans nuances en public. Le championnat néerlandais perd donc une figure marquante, sur le terrain et en dehors. (F. Vanheule) JOCHEN JANSSEN a été loué au club portugais de Beira Mar (voir interview page 68). GILL SWERTS reste à l'Excelsior, parce qu'il y sera aligné à son poste de prédilection au milieu de terrain. Il peut participer à la préparation avec Feyenoord. FEYENOORD, qui a perdu son buteur Pierre van Hooijdonk parti à Fenerbahçe, a renforcé sa défense en engageant Peter van den Berg. PAUL BOSVELT (33 ans) n'est plus le capitaine de Feyenoord, il est déçu des ambitions du club. MARC VAN HINTUM (36 ans) a signé un contrat d'un an au RKC Waalwijk. Le flanc gauche évoluait la saison passée à Hanovre. WILLEM II loue Bart Van den Eede (25 ans) pour une saison au NAC Breda. BERT KONTERMAN jouera à Vitesse les deux saisons à venir. Le défenseur central était libre aux Glasgow Rangers. LE FC TWENTE s'est renforcé : Giorgi Gakhokidze (27 ans) et Adil Ramzi viennent du PSV, Ersad Razic (20 ans) a été acquis en Espagne, au Racing de Ferrol.