Après l'échec cuisant de l'Euro 2008, le conseil fédéral de l'équipe de France avait, à l'encontre des désirs de l'opinion publique, maintenu au poste de sélectionneur, Raymond Domenech. " Le plus mauvais sélectionneur européen ", titre affublé par le Times (journal britannique), devait faire face, en contrepartie, à certaines " contraintes ". Parmi celles-ci, les plus importantes : une communication mieux maitrisée ou plus enjouée, c'est selon, et un rajeunissement des cadres. La semaine dernière, lors de la conférence de presse de rentrée, le président de la Fédération, Jean-Pierre Escalette se félicitait du renouveau de la sélection. En compagnie de son no...

Après l'échec cuisant de l'Euro 2008, le conseil fédéral de l'équipe de France avait, à l'encontre des désirs de l'opinion publique, maintenu au poste de sélectionneur, Raymond Domenech. " Le plus mauvais sélectionneur européen ", titre affublé par le Times (journal britannique), devait faire face, en contrepartie, à certaines " contraintes ". Parmi celles-ci, les plus importantes : une communication mieux maitrisée ou plus enjouée, c'est selon, et un rajeunissement des cadres. La semaine dernière, lors de la conférence de presse de rentrée, le président de la Fédération, Jean-Pierre Escalette se félicitait du renouveau de la sélection. En compagnie de son nouveau directeur de communication, Pierre-Jean Golven, il déclarait : " Les joueurs seront disponibles vis-à-vis des médias et de ceux qui représentent l'opinion publique : la France profonde (sic). " Générosité, humilité, engagement et accessibilité, quatre mots au centre d'une charte que tous les joueurs vont devoir signer s'ils veulent intégrer le Groupe France. De la com' pure et simple. En attendant les actes. Questions stricto-sportives, l'équipe de France présentait également son nouveau visage. " 25 ans de moyenne d'âge chez les 20 sélectionnés ", avançait fièrement Escalette. Avec comme surprise de marque l'éviction vraisemblablement définitive au poste de gardien de Grégory Coupet, Sébastien Frey et Mickaël Landreau, au profit des jeunes loups : Steve Mandanda, nouveau numéro 1 de 23 ans, et Hugo Lloris, 21 ans, arrivé à Lyon cet été. Des responsabilités rapides pour des gardiens qui ne totalisent qu'une seule sélection à eux deux. On notera également, parmi les 20, la présence de seulement 11 joueurs présents à l'Euro. En cause, les retraités ( Lilian Thuram et Claude Makelele), et les blessés ( Frank Ribéry, Patrick Vieira, Willy Sagnol, etc). Autre constat, la présence des virés de dernière minute de l'Euro : Hatem Ben Arfa, Mathieu Flamini, Alou Diarra et Philippe Mexès, dont l'éviction avait été vivement critiquée. Sans oublier l'appel du pied surprise par l'entremise du nouvel adjoint Alain Boghossian à David Trezeguet. La demande est aujourd'hui restée sans suite. Ça rappelle quelque chose... BANDEROLE suite et fin ? Le PSG a remporté la bataille juridique qui l'opposait à la Fédération Française suite à son éviction de la Coupe de la Ligue 2008/2009 après le déploiement par des supporters parisiens de la fameuse banderole (" Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis "). La Fédération, contrariée et en colère, devrait saisir le conseil d'Etat. ROLAND LAMAH s'est engagé avec Le Mans pour une durée de quatre ans. Retourné à Anderlecht cet été après un passage à Roda l'an dernier, l'ailier gauche rapporte aux Bruxellois une somme avoisinant les 3,5 millions d'euros. ARUNA DINDANE est pisté par Nice et Lille et ce malgré sa blessure au genou qui devrait l'écarter des terrains encore deux bons mois. L'ex-Anderlechtois n'exclut toutefois pas de rester à Lens jusqu'en janvier. WILSON ORUMA, qui ne s'est jamais imposé à Marseille, signe un contrat de deux ans en faveur de Guingamp. LYON est proche d'un accord avec Timothée Kolodzieczak. A la recherche d'une doublure au poste d'arrière gauche pour suppléer si nécessaire Fabio Grosso, le jeune Lensois de 17 ans devrait être celui-là. Son arrivée mettrait fin à la rumeur qui annonçait Sébastien Pocognoli du côté de l'OL. MONACO continue ses emplettes. L'expérimenté défenseur croate, Dario Simic (32 ans), quitte le Milan AC et son rôle de réserviste pour l'ASM. Il a signé un contrat de deux ans. THOMAS BRICMONT