La Flandre grince des dents. Candidat avancé par le football amateur du nord du pays, et soutenu par les sept voix dont cette confiance lui permettait de disposer, Gilbert Timmermans n'y croyait pourtant plus beaucoup, au moment de ce vote qui offrait un mandat de deux ans à la tête du football belge à celui qui en sortirait vainqueur. " J'avais bien senti depuis plusieurs jours que quelque chose dans ce genre était en train de se préparer ", glissait d'ailleurs le candidat malheureux, déjà vaincu par Gérard Linard 24 mois plus tôt suite à un scénario similaire. Pas rancunier, néanmoins, puisque Timmermans a déjà annoncé qu...