Le 7 décembre, au lendemain du dernier match de Genk en phase de poule de Ligue des champions, Ogunjimi s'envolera pour le championnat d'Espagne et Majorque où il a signé un contrat de trois ans. En attendant, Marvin se raconte.
...

Le 7 décembre, au lendemain du dernier match de Genk en phase de poule de Ligue des champions, Ogunjimi s'envolera pour le championnat d'Espagne et Majorque où il a signé un contrat de trois ans. En attendant, Marvin se raconte." La mode m'intéresse mais je ne suis pas obnubilé par un style vestimentaire particulier. J'aime beaucoup de choses et je m'inspire de ce que je vois à la télé. Si je dois malgré tout décrire une tenue typique Ogunjimi, je commence avec un jeans Dsquared2 serré au niveau des mollets et une chemise Dolce & Gabbana. Les chemises, je les aime cintrées et chez Dolce, elles sont super bien coupées. Vadis et moi, on est parti ensemble en vacances au Maroc et on s'est rendu compte qu'on avait les mêmes goûts. Comme lui, je suis client de Nike et de ses Jordan. Avant, je n'aimais pas trop ces modèles. Ils faisaient beaucoup trop baskets. Aujourd'hui, ils sont devenus streetwear. Plein de joueurs de foot en mettent. Des chanteurs américains aussi. Ils sont vraiment super confortables. J'ai toujours suivi la mode. Quand tu es sportif professionnel, on te regarde. On te suit. J'avais des idoles quand j'étais gamin et des gosses me prennent peut-être en exemple. Je fais attention à mon image. " " Je fais du shopping un peu partout. A Bruxelles, à Anvers... Je vais aussi souvent passer la journée à Paris. Je cours les galeries Lafayette et me promène sur les Champs-Elysées. Si on parle bijou, j'aime bien les bracelets Nialaya que j'ai repérés sur des chanteurs à la télé. Je ne suis par contre pas un accro des montres. Ça tombe vite et tu peux rapidement les foutre en l'air. J'ai donc opté pour une G-Shock. A priori, G-Shock, incassable, c'est plutôt pour les gosses mais ils ont des chouettes modèles pour les adultes. Pour mon fiston, je ne fais pas de folie en claquant un fric dingue dans des marques. Il grandit trop vite. J'aime cependant lui acheter des jouets. Surtout des trucs qui font de la musique. " " Je ne conduis pas vite en voiture. J'ai déjà vu assez de mecs faire des conneries et j'ai un enfant de deux ans. Mes parents sont divorcés. Ma mère m'a élevé toute seule. Je ne voudrais pas que mon fils grandisse sans son père. Pour moi, la voiture doit être confortable et avoir de la gueule. Depuis que je l'ai vue pour la première fois, j'ai craqué sur l' Audi R8. Je me suis fait plaisir après avoir concrétisé mon transfert à Majorque et j'ai revendu ma BMW X6. Je n'ai pas besoin de deux bagnoles. C'est de l'argent perdu. De toute façon, le plus important pour moi, c'est la maison. " " Je ne pratique pas vraiment de sport en dehors du football mais je suis vraiment un grand fana de musique. Je suis très hip hop, r'n'b comme la plupart des jeunes d'aujourd'hui. La musique me rend calme, heureux. J'aime beaucoup Chris Brown, Lil Wayne, Drake. Au foot, j'ai toujours mon iPod et mon iPad avec moi. Sinon, je regarde beaucoup la télé. J'ai un grand écran Philips blanc qui en jette. Pour l'instant, j'utilise mes temps libres pour apprendre l'espagnol. C'est important les langues dans le monde d'aujourd'hui. A fortiori quand tu es footballeur et que tu signes à Majorque. Vincent Kompany m'a conseillé Rosetta Stone. Un programme sur ordinateur. Axel Witsel s'en sert pour apprendre le portugais. " " Dans la rubrique resto, j'ai deux établissements à conseiller. D'abord La Botte, un super italien installé à Genk. Je connais bien le chef. Elles ne sont pas à la carte mais il me prépare des penne Marvin. Divin. A Anvers, j'adore Little Buddha. Pour moi le meilleur thaï du pays. Parfois, dans un asiatique, tu ne sais pas trop ce que tu as dans ton assiette et ce qui se passe en cuisine. Celui-ci est juste parfait. En plus, le design du restaurant est génial. " PAR JULIEN BROQUET