Le mastodonte qui se dresse depuis peu le long de la Tiensesteenweg tranche de manière saisissante avec l'ancien minuscule pourtour et la sympathique cafétéria qui s'y trouvait accolée. Cette nouvelle construction devrait être complètement terminée en septembre, mais plusieurs commerces y sont déjà en activité (location de vidéo, électroménager...). Sans parler du grand Café Staaien, pourvu d'une terrasse côté terrain ! Lorsque le chantier sera terminé, le club y installera ses bureaux et son fanshop au premier ...

Le mastodonte qui se dresse depuis peu le long de la Tiensesteenweg tranche de manière saisissante avec l'ancien minuscule pourtour et la sympathique cafétéria qui s'y trouvait accolée. Cette nouvelle construction devrait être complètement terminée en septembre, mais plusieurs commerces y sont déjà en activité (location de vidéo, électroménager...). Sans parler du grand Café Staaien, pourvu d'une terrasse côté terrain ! Lorsque le chantier sera terminé, le club y installera ses bureaux et son fanshop au premier étage, lequel comprendra aussi une FeestzaalRaymond Goethals de 700 places pour les repas VIP qui sera louée en semaine pour d'autres festivités. Le deuxième étage est occupé par les bureaux d'une banque qui pourraient être transformés en loges puisque certaines fenêtres donnent sur l'intérieur du stade. Le troisième et le quatrième étage sont loués par deux sociétés de téléphonie où travaillent plus de 100 personnes. La gauche du bâtiment verra bientôt s'ouvrir un hôtel trois étoiles de 56 chambres. Côté supporters, la construction dispose de 1.855 sièges. Les travaux ont pris un an et leurs coûts s'élèvent à 15 millions. Et ce n'est pas fini : un projet existe pour une construction du même type afin de remplacer la vieille tribune latérale. Les travaux commenceront au plus tôt dans un an. Il y aura aussi des magasins, une salle de fitness, d'autres salles de fête et des loges. Coût de cette seconde phase : 20 millions. " Nous voulons aussi construire un parking sous la pelouse ", nous a révélé un président Roland Duchâtelet légitiment fier de son projet. Il en profite pour évoquer sa détermination quant au placement d'un terrain synthétique : " D'abord pour faire jouer d'autres avant-matches. De plus en plus de spectateurs viennent de loin pour voir notre équipe. Faire parfois deux ou trois heures de route pour 90 minutes de spectacle, c'est un peu frustrant. Dès lors, nous essayerons d'attirer du public plus tôt avec un événement, ce qui impossible avec du gazon naturel. Le problème, c'est que le règlement ne permet pas encore ce type de revêtement. En Exqi League, c'est autorisé mais pas en D1 ! Tous les autres pays permettent aujourd'hui le synthétique, mais comme souvent en Belgique, nous sommes à la traîne... " Concernant la dernière ancienne tribune, le président a aussi une bonne idée. Ne pas y toucher : " C'est la tribune historique du Staaien, celle qui permet d'identifier directement l'endroit à la télévision. Le foot, c'est aussi des émotions et de l'histoire et garder un symbole du passé n'est pas mal, d'autant que vu la présence du chemin de fer à l'arrière, la place disponible n'est pas très vaste... "par rudi katusic"En trois ans, Saint-Trond aura investi 35 millions dans un stade original."