Fin février, le Slavia Prague a remporté une victoire 2-3 cruciale contre le FC Slovacko, alors troisième au classement. Le club de la capitale la doit à deux buts de Nicolae Stanciu (ex-Anderlecht). Il alignait deux autres connaissances, Peter Olayinka (ex-Gand et Zulte Waregem) et Simon Deli (ex-Club Bruges). Le premier clu...

Fin février, le Slavia Prague a remporté une victoire 2-3 cruciale contre le FC Slovacko, alors troisième au classement. Le club de la capitale la doit à deux buts de Nicolae Stanciu (ex-Anderlecht). Il alignait deux autres connaissances, Peter Olayinka (ex-Gand et Zulte Waregem) et Simon Deli (ex-Club Bruges). Le premier club de Prague vogue ainsi vers son septième titre, car après 23 journées, il compte quatorze unités d'avance sur son plus proche poursuivant, le Sparta Prague, qui a toutefois deux matches de retard. Le club a retrouvé tout son panache depuis qu'il a confié le poste d'entraîneur à Jindrich Trpisvosky (45 ans) en décembre 2017. Le Slavia a remporté trois titres en quatre ans, mais est passé à deux reprises à côté de sa récompense européenne, en ne parvenant pas à se qualifier pour la Champions League. Cette saison, les Danois du FC Midtjylland ont réussi un nul blanc à Prague avant de s'imposer 4-1 chez eux. Le Slavia a terminé deuxième de la poule C de l'Europa League derrière le Bayer Leverkusen, mais il a ensuite réussi l'exploit d'éliminer Leicester City. Après un nul blanc au Sinobostadion, les Tchèques ont gagné 0-2 en Angleterre. Cette victoire outre-Manche est une première pour les Tchèques et ce n'est que la deuxième fois de leur histoire qu'ils atteignent la phase par élimination directe d'une Coupe d'Europe. En 1995-1996, Karel Poborsky et les siens avaient été sortis en demi-finale de la Coupe UEFA par Bordeaux. Le Slavia va maintenant affronter un deuxième adversaire britannique, les Rangers FC, champions d'Écosse, qui ont éliminé l'Antwerp.