Dans les livres d'histoire turcs, on découvre que MehmetII était un sultan ottoman qui a conquis Constantinople (l'actuel Istanbul), tombé dans les mains de l'empire byzantin. MehmetAurelio, lui, est parti à la conquête de l'Espagne. Pour l'instant, il n'avance qu'à petits pas car le Betis est à la traîne en championnat, mais il ne s'inquiète pas. " Lorsque j'ai signé pour le club andalou, on m'a expliqué que l'équipe était en construction. J'ai déjà constaté que l'on possédait d'excellents joueurs, il faut simplement attendre que la sauce prenne. "
...

Dans les livres d'histoire turcs, on découvre que MehmetII était un sultan ottoman qui a conquis Constantinople (l'actuel Istanbul), tombé dans les mains de l'empire byzantin. MehmetAurelio, lui, est parti à la conquête de l'Espagne. Pour l'instant, il n'avance qu'à petits pas car le Betis est à la traîne en championnat, mais il ne s'inquiète pas. " Lorsque j'ai signé pour le club andalou, on m'a expliqué que l'équipe était en construction. J'ai déjà constaté que l'on possédait d'excellents joueurs, il faut simplement attendre que la sauce prenne. " Mehmet Aurelio, qui a participé à l'Euro 2008 avec la Turquie, est d'origine brésilienne. Il est né le 15 décembre 1977 à Rio de Janeiro et s'appelait alors MarcoAurelioBrito. La loi turque prévoit que tout footballeur étranger a le droit de demander la nationalité du pays après cinq années de présence en championnat. C'était le cas du milieu de terrain, qui a débarqué à Trabzonspor en 2001 en provenance d'Olaria, son club formateur. Ses deux premières années y furent étincelantes. Surtout la deuxième, au terme de laquelle il remporta la Coupe de Turquie. Après 63 matches et 15 buts, il fut transféré à Fenerbahce en 2003. L'entraîneur allemand ChristophDaum en fit une pièce maîtresse de son échiquier. Marco Aurelio remporta le titre en 2004 et 2005, et Mehmet Aurelio - naturalisé en juin 2006 et premier joueur né à l'étranger à revêtir le maillot turc lors de ses débuts en août de la même année face au Luxembourg - en remporta un autre en 2007 sous la houlette de Zico. Le joueur brilla également en Ligue des Champions. La saison dernière, Fenerbahce atteignit les quarts de finale (éliminé par Chelsea) après s'être défait du FC Séville au tour précédent et d'... Anderlecht au tour préliminaire. Son départ a laissé un vide énorme à Fenerbahce qui n'est plus que l'ombre de lui-même sur la scène européenne. Sa qualité technique et sa puissance physique font défaut au club, qui a tenté - en vain - d'acquérir MarcosSenna durant l'entre-saison. Les points communs avec le joueur de Villarreal sont nombreux : ils sont tous deux nés au Brésil, ont des caractéristiques similaires et sont devenus internationaux dans leur pays d'adoption. MéMé TCHITé(23 ans) a inscrit trois buts pour le compte de Santander et a permis à son équipe de s'imposer 2-4 sur le terrain du FC Valence, jusque-là leader du championnat. Tom De Mul (Séville) était sur le banc. RUBEN DE LA RED (23 ans), le milieu de terrain du Real Madrid, s'est évanoui sur le terrain lors du match de Coupe du Roi à Irun, jeudi passé. Il a passé la nuit en observation à l'hôpital de Bidasoa, puis a pu rentrer chez lui. JOSEBA LLORENTE (29 ans), l'attaquant de Villarreal qui restait sur quelques prestations très convaincantes, est honteux après le 5-0 encaissé à Ejido (une équipe de D3) en Coupe du Roi. " On doit présenter nos excuses aux supporters, car on a été ridicules. " Le tir a été rectifié samedi : le sous-marin jaune a torpillé l'Athletic Bilbao 1-4. TIMO HILDEBRAND (29 ans), le gardien allemand qui était une star à Stuttgart, supporte très mal son statut de réserviste au FC Valence. " Je lui parle beaucoup et je prône la patience ", affirme l'entraîneur UnaiEmery. SéVILLE est décimé par les blessures : après LautaroAcosta (genou), c'est désormais LuisFabiano qui souffre de l'épaule et DiegoCapel qui connaît des problèmes musculaires. JUANITO (32 ans), le défenseur du Betis, est en revanche remis de ses problèmes de dos. RUUDVANNISTELROOY (32 ans), suspendu le week-end précédent et non aligné en Coupe du Roi, avait repris sa place de titulaire, dimanche à Almeria. L'ATLETICO MADRID, qui avait interjeté appel de la sanction qui lui avait été infligée suite aux incidents contre Marseille (deux matches de Ligue des Champions à 300 km de Madrid), devra finalement accueillir le PSV à huis clos au stade Vicente Calderon. DANIEL DEVOS