La semaine dernière a été synonyme de prolongation en Belgique et le test match entre le Standard, qui avait déjà entamé les travaux de réfection de sa pelouse, et Genk, qui n'y croyait plus trop avant la dernière journée, a contrecarré les plans de préparation à la rencontre capitale du 4 juin à Belgrade.
...

La semaine dernière a été synonyme de prolongation en Belgique et le test match entre le Standard, qui avait déjà entamé les travaux de réfection de sa pelouse, et Genk, qui n'y croyait plus trop avant la dernière journée, a contrecarré les plans de préparation à la rencontre capitale du 4 juin à Belgrade. Six internationaux étaient présents à Crainhem le 23 mai pour le rassemblement des Diables : voilà qui fait très sérieux et qui fait plutôt penser à de l'amateurisme pur et simple ! Le sélectionneur a d'ailleurs renvoyé tout le monde chez lui avec un programme individuel à effectuer : c'est le genre de choses que les footballeurs reçoivent uniquement de leur club quand ils sont en vacances ou s'ils sont blessés... Enfin, au moins l'excuse sera toute trouvée en cas de résultat négatif samedi prochain. Plutôt que de jouer les quarts de finale de la Coupe à la carte, on aurait mieux fait d'intercaler une journée de championnat le mercredi et ainsi terminer la compétition le 14 mai et disputer la finale de la Coupe de Belgique le 21 ; ceci afin de permettre aux internationaux de disposer de 15 jours pour préparer cette rencontre capitale. Vous allez me dire que le match de barrage pour l'UEFA n'était pas prévu mais le vrai professionnalisme n'est-il pas d'essayer de tout prévoir ? La semaine dernière a également été synonyme de finale de la prestigieuse Ligue des Champions et je ne reviendrai pas sur le vingtième anniversaire du drame du Heysel car j'en avais déjà parlé lors des retrouvailles entre Liverpool et la Juventus au mois de mars. On a vécu une finale exceptionnelle rien que dans le scénario qui est surprenant à ce niveau de la compétition. Remonter 3 buts en 6 minutes en finale de Coupe d'Europe et contre une équipe italienne de surcroît, ce n'est pas près de se reproduire de sitôt ! En ayant éliminé la Juventus, Chelsea et Milan, on peut dire que le sacre des Reds est cent fois mérité. Et dire que l'UEFA refuse, pour le moment, à Liverpool de défendre son titre. Comprenne qui pourra ! Ce succès me fait particulièrement plaisir car j'ai eu la chance en 2003 de découvrir ce club mythique lors de mon stage individuel afin de décrocher la Licence pro UEFA. Pendant cinq jours, je suis véritablement tombé sous le charme à tous les niveaux et certainement en ce qui concernent l'accueil et la sympathie affichés par le staff et les joueurs. Même si la personne qui m'a permis de vivre cette expérience, Gérard Houllier, et la figure emblématique du club ( Michael Owen) ne font plus partie de l'effectif, je suis vraiment heureux que ce club ait pu ce 25 mai renouer avec son prestigieux passé. On se souvient toujours des choses qui nous ont fait rêver durant l'adolescence et les grandes victoires des concitoyens des Beatles remontent, en ce qui me concerne, précisément à cette période. Et quand on voit la classe et la volonté du capitaine Steven Gerrard (lui qui a été remis sur le droit chemin par le manager français alors qu'il était sur le point de tomber dans la déchéance physique) ainsi que le caractère affiché par Jamie Carragher - taclant à la fin des prolongations alors qu'il était victime de crampes quelques se ETIENNE DELANGRELES DIABLES ont reçu un programme individuel à effectuer à la maison comme LES JOUEURS EN VACANCES OU BLESSéS