Les fans de Liverpool respirent. Il a semblé un temps que le capitaine Steven Gerrard (25 ans) allait quitter le club de la Mersey. Voici deux bonnes semaines, il interrompit les discussions quant à sa prolongation de contrat à Liverpool. Selon les journaux espagnols, le Real Madrid lui aurait fait tourner la tête. Les tabloïds londoniens évoquant eux la piste de Chelsea, qui fit une offre officielle de 43 millions d'euros à Liverpool. Les Reds refusèrent et Gerrard, très troublé, se disputa à l'entraînement avec l'entraîneur Rafael Benitez, rendant même son brassard de capitaine.
...

Les fans de Liverpool respirent. Il a semblé un temps que le capitaine Steven Gerrard (25 ans) allait quitter le club de la Mersey. Voici deux bonnes semaines, il interrompit les discussions quant à sa prolongation de contrat à Liverpool. Selon les journaux espagnols, le Real Madrid lui aurait fait tourner la tête. Les tabloïds londoniens évoquant eux la piste de Chelsea, qui fit une offre officielle de 43 millions d'euros à Liverpool. Les Reds refusèrent et Gerrard, très troublé, se disputa à l'entraînement avec l'entraîneur Rafael Benitez, rendant même son brassard de capitaine. Ensuite, retournement de situation : Liverpool a revu son offre à la hausse, promis des renforts et vendredi dernier Gerrard a re-signé jusqu'en 2009. Dans la presse, les spéculations évoquent un salaire hebdomadaire de 150.000 euros, un record à Liverpool. Pour faire changer d'avis son poulain, le club a joué la corde sensible. Disant qu'il pouvait difficilement quitter le club où il avait signé sa première carte d'affiliation, à huit ans. Ou encore lui rappelant qu'il ne pouvait laisser tomber les fans présents à Istanbul et la fête après la victoire en CL. Le chief executiveRick Parry n'épargna pas ses efforts, appelant sans cesse Gerrard jusque tard le soir. L'international anglais veut à présent améliorer sa relation avec Benitez. " Pour moi, il est toujours le meilleur coach du monde mais nous avons eu des mots durs les dernières semaines ". En novembre 1998, l'entraîneur français Gérard Houllier avait été le chercher chez les jeunes pour l'intégrer au noyau A. Il n'était pas encore le milieu dynamique et combatif de maintenant. Au contraire, Houllier rappelait souvent qu'il était plus fluet et plus petit que Michael Owen. Il dut travailler son volume car il se contentait souvent de distiller ses passes sans trop se bouger. Houllier remarqua qu'il lisait bien le jeu et était crucial en interception. Il lui apprit à courir, renforça son caractère et en fit un leader. Les blessures restent le point faible de Gerrard. Il loupa la Coupe du Monde 2002 à cause d'une lésion à l'aine et à l'époque certains doutaient qu'il puisse suivre le rythme de deux matches par semaine. La théorie était qu'il avait eu une croissance rapide mais tardive. A l'été 2002, une intervention chirurgicale allongea ses muscles. Depuis, ses absences sont moins fréquentes, grâce aussi à un programme d'entraînement adapté. TRANSFERTS. Le médian chilien Mark Gonzalez déménage d'Albacete à Liverpool, Mohammed Sissoko (20 ans) de Valence à Liverpool. Craig Bellamy (attaquant) passe pour 7,5 millions d'euros de Newcastle à Blackburn. John Viafara (26 ans, médian colombien) débarque à Portsmouth en provenance de Once Caldas. Aiyegbeni Yakubu (22 ans, attaquant) quitte Portsmouth pour Middlesbrough, pour 10 millions. HERNAN CRESPO (30 ans, attaquant) revient à Chelsea après avoir été prêté à l'AC Milan. JAMIE CARRAGHER a prolongé son contrat à Liverpool pour quatre saisons. PAUL ROBINSON, international anglais de 25 ans, a prolongé à Tottenham pour sept saisons. EMANUEL POGATETZ, l'arrière gauche autrichien de 22 ans de Middlesbrough, conserve une suspension de 24 semaines consécutive à son passage au Spartak Moscou. Il avait cassé la jambe d'un adversaire lors du dernier match suite à un tacle trop appuyé. Il ira en appel car en principe une telle suspension est extensible à un autre pays. (P. T'Kint)