La saison dernière, les avis étaient unanimes : avec le trio Xavi- Iniesta- Deco, le Barça souffrait dans l'entrejeu face à des adversaires physiquement plus costauds. Il fallait donc, de toute urgence, leur adjoindre un joueur à la stature imposante. YayaTouré (24 ans) débarqua presque sur la pointe des pieds, un jour avant l'arrivée de ThierryHenry qui recueillit toute l'attention médiatique. L'Ivoirien était un illustre inconnu au-delà des Pyrénées. Mais aujourd'hui, on se demande lequel était finalement le meilleur transfert. Touré a résolu, presque à lui seul, tous les problèmes auxquels étaient confrontés les ...

La saison dernière, les avis étaient unanimes : avec le trio Xavi- Iniesta- Deco, le Barça souffrait dans l'entrejeu face à des adversaires physiquement plus costauds. Il fallait donc, de toute urgence, leur adjoindre un joueur à la stature imposante. YayaTouré (24 ans) débarqua presque sur la pointe des pieds, un jour avant l'arrivée de ThierryHenry qui recueillit toute l'attention médiatique. L'Ivoirien était un illustre inconnu au-delà des Pyrénées. Mais aujourd'hui, on se demande lequel était finalement le meilleur transfert. Touré a résolu, presque à lui seul, tous les problèmes auxquels étaient confrontés les Blaugranas dans leur ligne médiane. Sa blessure coïncida avec la baisse de régime des Catalans. " Lorsqu'on s'impose avec une telle rapidité dans un entourage inconnu, et à un tel niveau, ce n'est pas un hasard ", affirme CyrilDomoraud, le capitaine des Eléphants de Côte d'Ivoire. " Malgré son jeune âge, Yaya a déjà accumulé de l'expérience dans différents pays et s'est forgé une mentalité de vainqueur ". Elevé dans un quartier populaire d'Abidjan, Yopougon, Yaya intégra l'Académie de Jean- MarcGuillou à l'âge de 13 ans. A 18 ans, il débuta à l'ASEC Abidjan, le plus grand club du pays, et deux ans plus tard, il suivit bon nombre de ses compatriotes à Beveren. En 2003, par l'intermédiaire d'un agent ukrainien, il signa au Metallurh Donetsk. Une année et demie dans un environnement totalement opposé (tant d'un point de vue culturel que climatique) à ce qu'il avait connu en Côte d'Ivoire contribua à l'endurcir mentalement. En 2005, il partit à l'Olympiacos, un club avec lequel il disputa la Ligue des Champions. C'est précisément lors d'un match contre le Real Madrid qu'il attira le regard des Espagnols. Mais avant de rejoindre... Barcelone, il effectua un détour par Monaco en 2006 où, après des débuts difficiles sous la houlette de LaszloBölöni, il explosa sous la direction de son successeur LaurentBanide. En Espagne, beaucoup sont persuadés que Touré n'a pas encore exprimé tout son potentiel et qu'il n'est qu'au début d'une grande carrière. BOJAN KRKIC (17 ans depuis le 28 août), qui a inscrit le but du 0-1 à Schalke 04 la semaine dernière, est devenu le deuxième plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue des Champions. Il est seulement devancé par le Nigérian PeterOfou- Queye qui avait 17 ans et 195 jours lorsqu'il marqua pour l'Olympiacos en 1997. SERGIO AGUERO (19 ans, Atletico) intéresse le voisin du Real Madrid, tout comme DavidVilla (Valence) et deux joueurs de l'AS Rome : l'attaquant serbe MirkoVucinic et le médian italien AlbertoAquilani. RUBEN DE LA RED (22 ans), le médian de Getafe, pourrait retourner au Real Madrid dont il est originaire : récemment appelé en équipe nationale, il est l'une des révélations de la saison. RONALDINHO (28 ans), qui venait de reprendre l'entraînement, s'est blessé aux adducteurs : il est out pour six semaines, autrement dit jusqu'au terme de la saison. SANTANDER, l'un des rares clubs de la Liga à n'avoir encore jamais été européen, réussit une saison phénoménale. L'équipe de Mémé Tchité (a joué la première mi-temps le week-end contre Deportivo), éliminée par Getafe en demi-finale de la Coupe du Roi, est en lutte avec l'Atletico Madrid pour la 4e place, qualificative pour la Ligue des Champions. TOM DE MUL a assisté du banc à la victoire de Séville Face à Vilarreal. JUAN MANUELLILLO est le nouveau coach de la Real Sociedad (D2) depuis la semaine dernière. Il a déjà imposé son système en 4-2-3-1. DIEGO LOPEZ (26 ans), le gardien de Villarreal, a prolongé son contrat jusqu'en juin 2014. Il était arrivé l'été dernier en provenance du Real Madrid. DANIEL DEVOS