Grâce à trois victoires consécutives, le RKC a démarré sur les chapeaux de roues. Il a ainsi acquis un avantage précieux. Drastiquement rajeunie, la sélection offre une place de titulaire à nos compatriotes Garry De Graef et Jochen Janssen ainsi qu'à Patrick van Diemen (ex-Anderlecht). L'équipe brabançonne suscite même le respect alors qu'il y a cinq ans, elle était le vilain petit canard des Pays-Bas. ...

Grâce à trois victoires consécutives, le RKC a démarré sur les chapeaux de roues. Il a ainsi acquis un avantage précieux. Drastiquement rajeunie, la sélection offre une place de titulaire à nos compatriotes Garry De Graef et Jochen Janssen ainsi qu'à Patrick van Diemen (ex-Anderlecht). L'équipe brabançonne suscite même le respect alors qu'il y a cinq ans, elle était le vilain petit canard des Pays-Bas. Depuis un lustre, deux hommes déterminent sa politique: Marcel Brands, le directeur général, et Martin Jol, l'entraîneur. Le duo est parvenu à assainir le club et à rajeunir les cadres. C'était d'ailleurs indispensable car la saison passée, le RKC avait l'équipe la plus âgée du championnat. Govedarica, Nascimento et Kalezic sont partis mais des jeunes de moins de 20 ans, parfaitement inconnus, comme Rogier Molhoek, Jason Oost, Eddy Putter et Serginho Greene, se sont parfaitement intégrés. En dernière minute, le RKC a complété son noyau par le transfert de Yuri Nikiforov, le défenseur central russe du PSV. Toutefois, c'est surtout Rick Hoogendorp, le meilleur buteur, qui émerge en ce début de championnat. Le RKC n'a qu'une cellule restreinte de scouting mais elle est efficace. "Nous suivons chaque conseil, même si c'est souvent inutile", a déclaré Brands dans Voetbal International. "En une demi-heure, j'ai compris le potentiel que recelait Putter. Oost a été meilleur buteur des Espoirs de Feyenoord et il a une mentalité formidable. Jason n'a posé qu'une exigence: pouvoir s'entraîner avec le noyau A". En matière de formation,un leitmotiv: la spécialisation. "Le mercredi, les jeunes reçoivent un entraînement individuel. Hoogendorp prend les attaquants en charge et Petrovic s'occupe des médians". Jol est devenu un vrai clubman. Il n'a que faire d'autres défis, plus mirobolants. "Chaque saison, je suis confronté à un nouveau défi et personne ne me déstabilise, ici". En trois saisons, Jol est parvenu à vendre Tim Cornelisse (ex-Anderlecht), Tommie van der Leegte, Johannes Gudjonsson (ex-RC Genk) et Michael Lamey pour des dizaines de millions d'euros. éa lui permet d'enrôler des éléments expérimentés qui constituent des renforts immédiats tout en accordant de nombreuses chances aux jeunes. "C'est le charme de ce club: nous parvenons toujours à combler les vides par des inconnus". (F. Vanheule)