Le choix de Zola pour le club sarde est a priori surprenant, abandonnant Chelsea et la Ligue des Champions pour le club de Serie B. Mais le joueur étant en fin de contrat à Chelsea (où il aurait pu rester), son choix est familial. Il veut en effet voir grandir ses enfants en Italie. Quelques jours avant de fêter son 37 anniversaire, Zola a donc signé pour un an à Cagliari, où il gagnera 550.000 euros par an, la moitié de son salaire à Londres.
...

Le choix de Zola pour le club sarde est a priori surprenant, abandonnant Chelsea et la Ligue des Champions pour le club de Serie B. Mais le joueur étant en fin de contrat à Chelsea (où il aurait pu rester), son choix est familial. Il veut en effet voir grandir ses enfants en Italie. Quelques jours avant de fêter son 37 anniversaire, Zola a donc signé pour un an à Cagliari, où il gagnera 550.000 euros par an, la moitié de son salaire à Londres. Zola est né en Sardaigne, à Oliena, mais n'y a joué que pour Torres en Serie C (D3). C'est là que Naples vint le chercher en 1986. En Campanie, il fêta le titre en 1990 avant de passer à Parme trois ans plus tard. Sous la conduite de Nevio Scala, il étala toute sa classe mais il ne faisait plus partie des plans du successeur de son entraîneur, Carlo Ancelotti. C'est alors, en 1996, que Ruud Gullit l'attira à Chelsea. Après une saison à peine, il était déjà élu Joueur de l'Année en Angleterre. Avec le club londonien, il a remporté deux fois la FA Cup et une fois l'ex-Coupe des Coupes. Entre 1991 et 1997, il a porté 35 fois le maillot de la Squadra Azzurra. Malgré l'insistance de Chelsea et une offre mirobolante du Qatar et des Emirats Arabes Unis, il retourne donc au bercail. Cela constitue un coup de pub sensationnel pour le club sarde du président Massimo Cellino, qui a quitté la Serie A pour la dernière fois en 2000. En 2001, Cagliari évita de justesse la chute en D3 et c'est avec un noyau quasi inchangé que le club loupa le mois dernier la promotion en Serie A. L'arrivée de Zola augmente la pression et les ventes d'abonnements. Pour la première fois depuis Gigi Riva (42 fois international), Cagliari possède une vraie vedette. De bons souvenirs puisque c'est avec Riva que le club fêta en 1970 son unique titre de champion d'Italie. (G. Foutré) CATANE, le club sicilien de Luis Oliveira, peut rester en Serie Bgrâce à deux points gagnés sur le tapis vert contre Sienne. STEPHEN APPIAH, 22 ans, arrive à la Juventus. Le médian ghanéen appartient à Parme, qui l'avait acheté à l'Udinese. L'an dernier, prêté à Brescia, il a disputé une toute bonne saison. En échange, Parme reçoit le milieu de terrain Manuele Blasi, qui venait d'arriver à la Juve en provenance de Pérouse ! LUCA MARCHEGIANI (37 ans), qui était en fin de contrat à la Lazio, est le nouveau gardien de Chievo, où il remplace Cristiano Lupatelli, en partance pour l'AS Rome. Quant à Simone Perrotta, le médian international, il a déclaré qu'il préférait rester à Cghievo plutôt que d'aller à l'Inter. MILAN a refusé une offre de Chelsea, qui proposait 50 millions d'euros pour Alessandro Nesta. Les Milanais ont acheté le défenseur international l'an dernier à la Lazio. En revanche, on parle de l'arrivée de Nakata. LA FONDATION MILAN a mis aux enchères, mardi, les maillots portés par les Milanisti lors de la finale de la Ligue des Champions. BRESCIA a eu du mal à gagner son premier match en Intertoto : 2-1 à domicile contre les Roumains du Gloria Bistrita. SIENNE a fait son marché en Amérique du Sud, achetant le défenseur argentin Carlos Arano au Racing et le médian brésilien Fernando Menegazzo (Juventude). WALTER DI SALVO, le préparateur physique de la Lazio, a annoncé qu'il continuera à exercer son art au Real Madrid. En revanche, l'Argentin Claudio Lopez a confirmé qu'il resterait à Rome. ATSUSHIYANAGISAWA a disputé son dernier match avec les Kashima Antlers (D1 japonaise). Le Japonais est attendu cette semaine à la Sampdoria. CARLO MAZZONE a été approché par la direction d'Ancône. le coach romain s'est dit très intéressé par la proposition qui lui a été faite. EMILIANO BONAZZOLI reste à la Reggina où il est arrivé en janvier. L'attaquant appartenait conjointement au club calabrais et à Parme, qui a vendu son titre de copropriété contre 4,5 millions. ANTONIO DI NATALE a prolongé d'un an son bail avec Empoli.