" M y name is Bond. James Bond ". Cette phrase, entendue pour la première fois en 1962 dans Doctor No, a depuis lors été reprise dans les 22 épisodes de la série . En 50 ans, James Bond n'a pas perdu son temps : il a sauvé le monde libre à chaque film, englouti des litres de Martini gin (" shaken, not stirred !"), mis des dizaines de filles dans son lit et pris le visage de six acteurs différents.
...

" M y name is Bond. James Bond ". Cette phrase, entendue pour la première fois en 1962 dans Doctor No, a depuis lors été reprise dans les 22 épisodes de la série . En 50 ans, James Bond n'a pas perdu son temps : il a sauvé le monde libre à chaque film, englouti des litres de Martini gin (" shaken, not stirred !"), mis des dizaines de filles dans son lit et pris le visage de six acteurs différents. Cependant il n'a changé que deux fois de marque de montres : Rolex, Seiko et Omega depuis 1995. Son choix initial s'est porté sur la Seamaster Professional 300 M cadran bleu, une montre de plongée en acier de 41 mm de diamètre avec une soupape à hélium, étanche à 300 m, et équipée d'un mouvement automatique certifié chronomètre. Ce modèle de production courante reste la montre " James Bond " de référence, et sa cote au fil des ans n'a cessé de monter. Mais depuis la reprise du rôle de Bond par Daniel Craig, Omega propose aux collectionneurs un autre objet de convoitise : une série limitée associée à la sortie de chaque nouveau film. La première en date fut la Seamaster Planet Ocean " Casino Royale ", sortie en 2006 à 5007 exemplaires. Par rapport à l'originale, cette montre se distingue par une taille plus imposante (45,5 mm), une étanchéité portée de 300 à 600 m, et plusieurs détails caractéristiques : aiguille des secondes avec un 007 en orange, sigle Casino Royale et numéro de série gravé sur le fond du boîtier. Omega enchaîna en 2008 avec la Seamaster Planet Ocean " Quantum of Solace " (comme le titre du James Bond présenté cette année-là). Produite également à 5007 exemplaires, elle est techniquement identique à la précédente édition, mais avec d'autres détails, comme la texture d'une crosse de Walter PPK -l'arme de Bond - sur le cadran. On s'attendait à un nouveau coup d'éclat en 2012, le voici ! Après avoir déjà été l'objet d'un buzz important sur la Toile, la Seamaster Diver 300M " James Bond 007, 50e anniversaire " vient d'arriver en Belgique chez quelques concessionnaires Omega. Elle est proposée en deux tailles différentes : 41 mm (11 007 exemplaires) et 36,25 mm (3007 exemplaires). Les deux versions hébergent le même mouvement automatique certifié chronomètre (calibre 2507 à échappement Co-Axial) ; elles se voient dotées d'une lunette en céramique frappée du chiffre " 50 ", ainsi que d'un cadran noir laqué recouvert d'un monogramme 007 démultiplié. Mais l'élément le plus spectaculaire de cette série spéciale se trouve au dos de la montre : un fond de boîtier rappelant le diaphragme des génériques d'ouverture des " James Bond ", au centre duquel on voit l'amorce d'une balle. Les fans vont adorer ! PAR PATRICK DELAROCHE