La saison dernière, quand les Magpies ont été renvoyés en D2, ils se sont fixé un objectif : le retour direct parmi l'élite. L'ancien club de Philippe Albert avait quitté le sub-top anglais depuis quelques années mais sa relégation en Championship l'a laissé K.O. Pourtant, en l'espace d'un an, Chris Hughton, un manager inconnu, a reconquis le terrain perdu. " Je n'avais plus connu pareille cohésion depuis l'époque de SirBobby Robson ", témoigne le Nigérian Shola Ameobi, à Newcastle depuis la saison 2000-2001. " L'ambiance qui règne dans le vestiaire est fantastique et nous devon...

La saison dernière, quand les Magpies ont été renvoyés en D2, ils se sont fixé un objectif : le retour direct parmi l'élite. L'ancien club de Philippe Albert avait quitté le sub-top anglais depuis quelques années mais sa relégation en Championship l'a laissé K.O. Pourtant, en l'espace d'un an, Chris Hughton, un manager inconnu, a reconquis le terrain perdu. " Je n'avais plus connu pareille cohésion depuis l'époque de SirBobby Robson ", témoigne le Nigérian Shola Ameobi, à Newcastle depuis la saison 2000-2001. " L'ambiance qui règne dans le vestiaire est fantastique et nous devons à tout prix la préserver. " L'attaquant de 28 ans est, avec le gardien Steve Harper (35 ans) et l'arrière Steven Taylor (24 ans), un des rares footballeurs fidèles au club du nord-est depuis plusieurs années. Newcastle aligne d'autres noms connus, comme Joey Barton, Nicky Butt, Kevin Nolan, Alan Smith, l'avant danois Peter Lövenkrands ou encore les internationaux argentins Fabricio Coloccini et Jonas Gutiérrez. Pourtant, si un joueur s'est distingué, c'est Andrew Carroll. Cet attaquant de 21 ans a éclaté cette saison et est actuellement le meilleur buteur. Pour la première fois depuis les adieux de son monument, Alan Shearer, Newcastle possède une machine à marquer. Auparavant, ni Obafemi Martins ni même Michael Owen n'avaient répondu aux attentes du club. Ces derniers mois, Newcastle surclasse ses adversaires à domicile. A St. James Park, les Magpies sont invaincus et c'est là qu'ils ont posé les jalons de leur remontée. Même si la phalange de Hughton venait à rater le titre, elle terminerait deuxième, une position provisoirement occupée par West Bromwich Albion. Les deux équipes sont de toute façon quasi assurées de leur promotion puisque, dimanche dernier, elles avaient déjà creusé un écart de quinze points sur le troisième, Nottingham Forest, qui compte un match de moins. GIANFRANCO ZOLA reste à West United. Le manager transalpin a mûrement réfléchi, l'équipe n'étant toujours pas assurée de son maintien, mais ses propriétaires lui ont réitéré leur soutien. Le club a déposé plainte à la FIFA contre Fulham, qui a aligné son équipe B contre Hull, un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. ARSÈNE WENGER (Arsenal) regrette d'avoir aligné le défenseur central WilliamGallas (32 ans) contre Barcelone en Ligue des Champions. L'international français, insuffisamment rétabli d'une blessure à la cheville, encourue en février, a rechuté. Sa saison est achevée, même si le joueur espère malgré tout disputer le Mondial. Cesc Fàbregas, victime d'une fracture du tibia droit, est indisponible cinq semaines. Le troisième blessé d'Arsenal, le Russe Andrei Arshavin, également touché à la cheville, ne sera absent que deux semaines. Par contre, l'avant néerlandais Robin van Persie (26 ans), atteint à la cheville fin novembre, reprend les entraînements collectifs cette semaine. DIDIER DROGBA (Chelsea), exclu contre l'Inter, est suspendu pour deux matches par l'UEFA. GARY NEVILLE (35 ans), l'arrière droit de Manchester United, a reçu une offre de prolongation. A l'instar de Paul Scholes (35 ans), qui hésite toujours, il est considéré comme un des gardiens de la culture d'Old Trafford. Le médian écossais DarrenFletcher (26 ans) peut resigner jusqu'en 2014. Quant à Edwin van der Sar (39 ans), il a déjà disputé plus de 900 matches durant sa carrière, toutes compétitions confondues. DEDRYCK BOYATA (19 ans) rempile à Manchester City jusqu'en 2014. FRÉDÉRIC VANHEULE