" Il y a six ans et demi, nous étions encore en division quatre ", a déclaré Ralf Rangnick (60 ans) après sa victoire 1-3 en Coupe au Hamburger SV, pensionnaire de deuxième Bundesliga. " Et maintenant, durant notre troisième saison parmi l'élite, nous avons une chance de remporter un premier trophée. J'ai aligné aujourd'hui sept footballeurs ...

" Il y a six ans et demi, nous étions encore en division quatre ", a déclaré Ralf Rangnick (60 ans) après sa victoire 1-3 en Coupe au Hamburger SV, pensionnaire de deuxième Bundesliga. " Et maintenant, durant notre troisième saison parmi l'élite, nous avons une chance de remporter un premier trophée. J'ai aligné aujourd'hui sept footballeurs qui ont participé à la montée il y a trois ans. Je ne peux donc que tirer mon chapeau au club et à l'équipe. " Le RB Leizpig poursuit donc sa marche en avant. Grâce aux millions de Dietrich Mateschitz, le patron de Red Bull. Celui-ci laisse toutefois les rênes sportives du RB à Rangnick, qui savoure pleinement son succès et la qualité du spectacle. L'été prochain, ce professeur de football cédera le poste d'entraîneur à l'ambitieux Julian Nagelsmann (31 ans), dont la signature, jusqu'en 2023, a été officialisée en juin 2018 déjà. Le 11 mai, la Bundesliga offre un avant-goût de la finale, avec l'affiche Leipzig-Bayern. Deux semaines plus tard, les deux équipes se retrouveront au stade olympique de Berlin pour la finale. Rangnick, directeur sportif du RB depuis 2012, a mis en place une défense en béton. Elle est la meilleure de Bundesliga cette saison tout en développant un football offensif, basé sur des accélérations très nettes, qui effraient ses adversaires autant que l'opportunisme de Timo Werner et Yussuf Poulsen. Le mérite de ce succès revient en partie au manager Oliver Mintzlaff : Leipzig travaille selon un plan bien défini, il dispose d'une cellule de scouting brillante, soulignée par le transfert de Tyler Adams pour remplacer Naby Keïta, parti à Liverpool pour 60 millions. Nagelsmann devra veiller à ce que les joueurs poursuivent leur progression.