En un an, l'image du PSV a radicalement changé. Réputé pour être un club stable et synonyme de succès, aux Pays-Bas comme sur la scène internationale, le premier club d'Eindhoven cherche ce qui sera son cinquième entraîneur en l'espace de deux ans.
...

En un an, l'image du PSV a radicalement changé. Réputé pour être un club stable et synonyme de succès, aux Pays-Bas comme sur la scène internationale, le premier club d'Eindhoven cherche ce qui sera son cinquième entraîneur en l'espace de deux ans. Huub Stevens (55 ans) a échoué. L'entraîneur, considéré comme un candidat de rêve il y a un an par le directeur général Jan Reker, a démissionné la semaine dernière, jugeant que le courant ne passait plus entre l'équipe et lui. Après 19 journées, il accusait quinze unités de retard sur le leader, l'AZ. Stevens a été obligé de conclure que cette saison, il n'était pas la bonne personne à la bonne place. Reker, qui a été engagé il y a un an et demi au PSV, a évoqué " le jour le plus sombre de sa carrière " et " un échec collectif ". Depuis son arrivée, le club a entamé une véritable chute aux enfers. Ronald Koeman s'est empressé de signer à Valence, le duo Jan Wouters- Sef Vergoossen a assuré l'intérim, dans une formule très douteuse. Reker est cependant sorti vainqueur de la guérilla interne, qui a secoué le club, puisqu'il a pu mener une opération de nettoyage. Stevens voulait user de sa main de fer mais ses assistants, Wouters et Dwight Lodeweges, n'ont pas été capables d'assurer la liaison entre le nouvel entraîneur et les joueurs. De semaine en semaine, Stevens a perdu sa crédibilité en changeant constamment son équipe. Celle-ci s'est dressée contre lui. Début novembre déjà, Stevens a senti le vent tourner, après une défaite au NEC. Il a compris que sa mission -le titre- allait échouer. Reker l'a convaincu de rester. Si la direction avait vraiment suivi son entraîneur, elle aurait pris congé, pendant la trêve hivernale, des mécontents : Salcido, Méndez, Zonneveld et Koevermans. Elle ne l'a pas fait. Lodeweges et Wouters assurent l'intérim. L'ancien international Phillip Cocu, qui effectue son stage d'entraîneur, les conseillera. EDSON BRAAFHEID (25 ans) s'est distingué. Le défenseur du FC Twente a été sélectionné pour le match amical contre la Tunisie le 11 février. Stijn Schaars (AZ) et son coéquipier David Mendes da Silva sont également sélectionnés tandis que MaartenStekelenburg (Ajax) effectue son retour. LE FC TWENTE a éliminé ADO La Haye 5-1 des huitièmes de finale de la Coupe. Le tirage au sort des quarts de finale, qui ont lieu du 3 au 5 mars : FC Twente-De Graafschap, Roda JC-FC Volendam, AZ-NAC et Heerenveen-NEC. LE FC DORDRECHT a enrôlé Tristan Peersman (29 ans), libre. L'AZ a transféré d'Heracles l'international estonien Ragnar Klavan (23 ans), un défenseur gaucher. Johann Berg Gudmundsson (18 ans), un avant de Breidablik, a signé jusqu'en 2012. FEYENOORD a confié l'équipe à Leon Vlemmings jusqu'en fin de saison. Mario Been (45 ans), qui a signé jusqu'en 2012, prendra alors le relais. L'AJAX a offert un contrat à la hausse, valable jusqu'en 2013, à l'arrière Gregory van der Wiel (20 ans). MUSLU NALBANTOGLU (25 ans), un arrière droit sans club après un passage raté à Kayserispor, a signé à De Graafschap pour un an et demi. LE FC UTRECHT a libéré son directeur technique, Piet Buter, de son contrat à dater du 1er février. VITESSE loue l'avant suédois Lasse Nilsson (27 ans, Saint-Etienne) jusqu'en fin de saison. CASSIO RAMOS (21 ans), le gardien brésilien du PSV, est loué au Sparta, où il pallie la blessure d' Harald Wapenaar. FRÉDÉRIC VANHEULE