Le PSV a encaissé une deuxième défaite, sans gloire, en Ligue des Champions. Si Guus Hiddink pense déjà à l'UEFA, le président, Harry van Raaij, songe à ses adieux. Contre le Deportivo, le PSV a été battu 2-0. Il a commis des erreurs dignes de gamins et a été impuissant sur le plan offensif. Hiddink estime impossible une qualification pour les huitièmes de finale : " Je conserve évidemment un brin d'espoir mais ce serait vraimen...

Le PSV a encaissé une deuxième défaite, sans gloire, en Ligue des Champions. Si Guus Hiddink pense déjà à l'UEFA, le président, Harry van Raaij, songe à ses adieux. Contre le Deportivo, le PSV a été battu 2-0. Il a commis des erreurs dignes de gamins et a été impuissant sur le plan offensif. Hiddink estime impossible une qualification pour les huitièmes de finale : " Je conserve évidemment un brin d'espoir mais ce serait vraiment extraordinaire ", déclare-t-il sur le site web du club. Harry van Raaij a également refusé de se résigner, dans un premier temps. Son équipe va affronter deux fois de suite l'AEK Athènes, pendant que le Deportivo et Monaco en découdront. Il attend ce double verdict. Son entraîneur, lui, se tourne vers l'avenir. Il s'est fixé un nouvel objectif : la qualification pour l'UEFA. " Nous devrons nous battre pour l'arracher ". Hiddink semble donc s'incliner : le champion des Pays-Bas n'est pas capable de rivaliser avec les meilleures formations d'Europe. Agé de 56 ans, l'entraîneur connaît les raisons de cette faiblesse : " Les grands clubs ont un budget deux fois supérieur au nôtre. Je ne vous expose que des chiffres. Je ne demande pas mieux que d'enrôler sept joueurs qui valent quatre millions d'euros mais le PSV n'en a pas les moyens ". Le président a été plus éloquent. " Ce que je ressens face à ce nouveau revers ? Qu'il est temps de m'en aller. Ces dernières années, j'ai tout tenté mais je n'ai pas réussi. Je dois passer le témoin ", a déclaré Van Raaij au quotidien De Telegraaf. " Evidemment, je suis las de perdre mais que puis-je faire de plus ? Les seuls qui soient encore en mesure de sauver la saison, ce sont les joueurs et le staff technique ". LE FC DEN BOSCH a remporté la première tranche de la D2 devant Helmond Sport, grâce à son goal-average. GREGOOR VAN DIJK n'est plus le bienvenu à Roda JC. Wiljan Vloet lui permet de se chercher un club. DICK ADVOCAAT n'a pas repris Fernando Ricksen pour le dernier match international, pour raisons disciplinaires. L'arrière droit des Glasgow Rangers s'était enivré après le match contre la Biélorussie et avait notamment démoli la porte de sa chambre. CO ADRIAANSE (AZ) mettra fin à sa carrière d'entraîneur le 1er juillet 2005. BUTEURS : 1. Kezman (PSV) 8 buts ; 2. Redan (RKC) 5 ; 3. Elkhattabi (AZ) 4 ; 4. Buffel (Feyenoord), Buys (Volendam) 3.(D. Devos)