Une fois de plus, le PSV a présenté un bilan comptable bien sombre. Il jouait donc gros face à Monaco. L'équipe de Guus Hiddink avait gagné 6,4 millions net grâce au premier tour de la Ligue des Champions. Rob Wes- terhof, le président, a vite fait ses comptes : " En France, nous avons joué pour environ sept millions. Nous recevons maintenant 16 millions en sponsoring et ce montant croîtra si nous passons encore un tour ".
...

Une fois de plus, le PSV a présenté un bilan comptable bien sombre. Il jouait donc gros face à Monaco. L'équipe de Guus Hiddink avait gagné 6,4 millions net grâce au premier tour de la Ligue des Champions. Rob Wes- terhof, le président, a vite fait ses comptes : " En France, nous avons joué pour environ sept millions. Nous recevons maintenant 16 millions en sponsoring et ce montant croîtra si nous passons encore un tour ". La direction du PSV espère ainsi réduire sa dette û 30 millions environ. Le budget du club s'élève à 50 millions mais seuls 35 proviennent de rentrées fixes. " En fait, nous avons un déficit de 15 millions par saison ", explique Westerhof. Il est donc vital que l'équipe obtienne des résultats en Ligue des Champions. Depuis les débuts du bal des Champions en 1992, le PSV y a gagné 48 millions. Jamais encore il n'a raté sa qualification mais son parcours n'y a pas été brillant ces dernières années. Il est 18e, largement derrière le leader, le Bayern, avec 172 millions. Le PSV doit rembourser un emprunt hypothécaire de 90 millions sur le stade. Jusqu'en 2018, il doit verser neuf millions d'euros par an mais d'après la direction, le stade, une fois rénové, vaudra 130 millions. " Nous disposons donc d'une réserve de 40 millions, même si cet emprunt constitue un fameux poids ". La vente de joueurs rapporte de moins en moins. Le président Harrie Van Raaij, retraité, a donné l'impression, erronée, que le PSV avait résolu tous ses problèmes grâce au transfert d' Arjen Robben à Chelsea alors que ces 17 millions d'euros ne représentent qu'une petite partie de la dette. " Nous n'avons rien gardé de ce transfert ", précise Westerhof. Bientôt, le capitaine Mark van Bommel va partir gratuitement. Seule la progression spectaculaire d' Alex est intéressante pour Chelsea, qui a acquis un droit de préachat sur le défenseur central brésilien. (F. Vanheule) JOHAN TUKKER n'est plus directeur général de De Graafschap, suite à des divergences de vues sur la gestion. PIERRE VAN HOOIJDONK (35 ans) dispute ses derniers matches à Fenerbahçe. La saison prochaine, l'avant jouera au NAC. Il y a signé pour une saison et un salaire de 250.000 euros. A terme, il fera partie de la direction. DANNY MATHIJSSEN (21 ans) quitte Willem II pour l'AZ. Le médian s'est engagé pour trois ans. MARCO VAN BASTEN continue à surprendre dans ses présélections. Il a appelé trois débutants pour les matches de qualification contre la Roumanie et l'Arménie, les 26 et 30 mars : Hedwiges Maduro, Ryan Babel (Ajax) et Tim de Cler (AZ). BUTEURS : 1. Kuijt (Feyenoord) 22 buts ; 2. Vennegoor of Hesselink (PSV) 14 ; 3. Huntelaar (Heerenveen), Kalou (Feyenoord) 12 ; 5. Hoogendorp (RKC), Perez (AZ) 11. F.Vanheule