On avait annoncé Paul Le Guen comme un messie. Certes, il a évité la relégation mais on attendait encore plus d'un entraîneur reconnu, double champion de France avec Lyon, et enfant du pays (il fut un des piliers de l'équipe qui a remporté la Coupe des Coupes en 1996). Mais le PSG, fidèle à ses habitudes de club perpétuellement en crise - Les Guignols de l'Info sont les premiers à enfoncer le clou - a encore loupé son début de saison.
...

On avait annoncé Paul Le Guen comme un messie. Certes, il a évité la relégation mais on attendait encore plus d'un entraîneur reconnu, double champion de France avec Lyon, et enfant du pays (il fut un des piliers de l'équipe qui a remporté la Coupe des Coupes en 1996). Mais le PSG, fidèle à ses habitudes de club perpétuellement en crise - Les Guignols de l'Info sont les premiers à enfoncer le clou - a encore loupé son début de saison. Les Parisiens n'ont toujours pas remporté de victoires au Parc des Princes (on évoque désormais le syndrome du Parc) et les hommes de Le Guen ne doivent leur salut qu'à leurs performances à l'extérieur. Certes, il ne fallait pas s'attendre à des miracles tant le recrutement fut discret ( Grégory Bourillon, Didier Digard sont des inconnus tandis que Zoumana Camara et Jérémy Clément ne sont pas des stars) mais Le Guen a voulu frapper fort en plaçant sur le banc Bernard Mendy, Pierre-Alain Frau, Sylvain Armand et Pauleta. Mais que restait-il sur le terrain puisque Jérôme Rothen, revenu à son meilleur niveau, était suspendu et que Marcelo Gallardo avait étéécarté ? Des jeunes, pardi. A Valenciennes, Le Guen avait confié le brassard de capitaine au défenseur de 17 ans, Mamadou Sakho qui fêtait sa première titularisation. " On m'a toujours nommé capitaine dans les sélections de jeunes. On dit que j'ai l'âme d'un leader ", a révélé Sakho à l'issue de la rencontre. A ses côtés, on trouvait Loris Arnaud (médian de 20 ans, cinq matches au compteur), David Ngog (attaquant de 18 ans, auteur d'un doublé en Coupe de la Ligue et protégé de Nicolas Anelka), Granddi Ngoyi (médian de 19 ans) et Younousse Sankharé(médian de 18 ans). " Ce n'était pas une décision pour sortir les anciens mais pour permettre aux jeunes d'exprimer leurs qualités ", s'est défendu Le Guen. En attendant, le débat fait rage en France. Le Parisien a demandé à plusieurs entraîneurs si c'était la bonne solution. " Etre capitaine ne s'improvise pas ", expliquait Luis Fernandez. " Le risque est surtout psychologique. Comment va réagir un garçon comme Armand ". D'autres précisaient que de telles responsabilités pour une première titularisation pouvaient griller complètement un jeune. BERNARD LAPORTE, l'ancien sélectionneur de rugby, désormais secrétaire d'Etat aux Sports, va s'entourer d'une équipe d'experts. Il a proposé un des postes à Zinedine Zidane. BORDEAUX est le seul club français à avoir remporté son premier match en UEFA contre Galatasaray (2-1). Toulouse s'est incliné à Leverkusen (1-0), Rennes à Bâle (1-0). JÉRÉMY TOULALAN, le médian défensif de Lyon, s'est blessé au genou droit et sera indisponible quinze jours. FABIO SANTOS, le médian offensif de Lyon, est l'homme en forme. Arrivé en janvier, il fut peu utilisé la saison dernière. Avec Alain Perrin, la donne a changé. C'est lui qui a débloqué la situation à Lens et à Stuttgart en inscrivant un but à chaque fois. LA LIGUE 1 a perdu 14 % de son audience sur Canal +. NANTES, aujourd'hui en Ligue 2, a lancé sa TV sur le net. Elle est baptisée FCNTV. DIEGO PEREZ, le médian de Monaco, international uruguayen de 27 ans, a prolongé son contrat jusqu'en 2011. KEVIN MIRALLAS est monté au jeu à la 56e à la place d'un autre attaquant ( Tahirovic) alors que son Lille était menée 0-2. Luigi Pieroni a remplacé ArunaDindane à la 91e mais il n'a pu empêcher Lens de s'enfoncer encore un peu plus au classement. STéPHANE VANDE VELDE