Manchester United était prêt à aller loin pour lui mais en mai, c'est le Bayern qui a trouvé les mots pour convaincre Renato Sanches de quitter Benfica pour la Bavière. Le transfert s'élève à 35 millions mais peut atteindre la somme finale de 80 millions. Par exemple, une prime de dix millions est due si Sanches est un jour nominé pour le Ballon d'Or, prime doublée en cas de victoire. Un montant de cinq millions est prévu dès qu'il aura joué 25 matches pour le Bayern et encore dix millions de plus s'il fait partie du onze de l'année d...

Manchester United était prêt à aller loin pour lui mais en mai, c'est le Bayern qui a trouvé les mots pour convaincre Renato Sanches de quitter Benfica pour la Bavière. Le transfert s'élève à 35 millions mais peut atteindre la somme finale de 80 millions. Par exemple, une prime de dix millions est due si Sanches est un jour nominé pour le Ballon d'Or, prime doublée en cas de victoire. Un montant de cinq millions est prévu dès qu'il aura joué 25 matches pour le Bayern et encore dix millions de plus s'il fait partie du onze de l'année de la FIFA. Le transfert a été réalisé avant que Sanches ne dévoile l'étendue de son talent pendant l'EURO. Le sélectionneur Fernando Santos l'a repris comme joker mais le médian, qui avait encore 18 ans, a progressivement conquis ses galons de titulaire. Il a été particulièrement impressionnant en quarts de finale contre la Pologne (victoire aux tirs au but), par sa force dans les duels, son calme ballon au pied et son bagage technique, au point qu'on s'est interrogé sur son âge réel. Le Portugais originaire du Cap-Vert a été titularisé en finale aussi, devenant le plus jeune champion d'Europe de tous les temps, trois mois après avoir fait ses débuts internationaux contre la Bulgarie. Sanches subit le contrecoup de sa fulgurante progression - il y a un an, il jouait en Youth League européenne avec Benfica. Après l'EURO, il a souffert d'une blessure à la cuisse qui a handicapé sa préparation au Bayern. Jusqu'à présent, il a entamé cinq matches. Joshua Kimmich (21 ans) le précède dans la hiérarchie de l'entrejeu et alors que Thiago est blessé, Carlo Ancelotti opte pour le trio Kimmich-Xabi Alonso-Arturo Vidal. Mehmet Scholl, figure de proue du Bayern et du football allemand, a critiqué le Portugais, qui ralentit le jeu et pense trop à sa gloire personnelle. Kingsley Coman, l'autre révélation de l'EURO qui a du mal à confirmer au Bayern, souffre du même mal, d'après Scholl. Sanches a réagi sereinement dans les colonnes du quotidien munichois TZ. " Je dois encore trouver ma place dans l'équipe mais je ne me mets pas la pression ", a déclaré celui qui, fin octobre, a reçu le Golden Boy Award qui récompense le meilleur U21 d'Europe. " A mon âge, dans un autre pays, il est normal que j'aie besoin d'un temps d'adaptation. Les critiques ne me touchent pas plus ici qu'au Portugal. Ce sont mes prestations et ce qu'en pense l'entraîneur qui comptent. " Sanches n'a pas joué un seul des quatre matches du Portugal depuis la finale de Paris. Ses deux concurrents, William Carvalho et João Moutinho, ont été convaincants contre Andorre (6-0) et les Féroé (0-6). Aura-t-il une nouvelle chance dimanche contre la Lettonie ? PAR MATTHIAS STOCKMANS