L'Inter de Milan peut-il être champion?
...

L'Inter de Milan peut-il être champion? "Je n'ose même pas en parler", dit Christian Vieri. "Mais il est vrai que notre équipe fait peur à beaucoup d'adversaires. Nous ne sommes pas faciles à battre. Nous jouons vite, nous marquons facilement et nous défendons bien". Christian Vieri: Il est important de bien défendre. En Italie, c'est même capital. Mais il est vrai qu'on n'obtient pas de résultat en se contentant de défendre. Honnêtement, non. Après tous les problèmes de la saison dernière, il était risqué de dire que nous allions casser la baraque.Nous avions besoin d'un entraîneur sévère et il est manifestement le meilleur à ce poste.Nous sommes plus calmes et nous collaborons.Ne mélangeons pas tout. Je n'accuse personne.Les gens racontent n'importe quoi à mon égard.Que je sors beaucoup la nuit, que je change de femme chaque jour, qu'on ne peut pas me faire confiance... Heureusement que je n'écoute que ma conscience mais ce n'est pas drôle. Le 12 juillet dernier, le jour de mon anniversaire, j'ai eu une bonne discussion avec le président Moratti.Qu'il voulait construire une grande équipe. Et il a tenu parole. Il a amené Toldo, Cristiano Zanetti, Emre, Conceiçao, Materazzi, Kallon, Okan et Georgatos à l'Inter. Tous de grands joueurs.Nous avons attendu patiemment son retour en forme et il est revenu plus vite que prévu. Ce qui me fait plaisir car c'est un de mes meilleurs amis. Tout le monde se réjouissait de nous voir jouer ensemble. Nous allons maintenant montrer aux gens que ça valait la peine d'attendre.En fait, je n'ai été blessé gravement qu'une seule fois: avant l'EURO 2000. Pour le reste, je n'ai pas eu grand-chose. C'est le tribut que je verse à mon style de jeu: je ne fuis jamais le duel.Avant, je voulais toujours changer de club afin de multiplier les expériences. Aujourd'hui, je suis plus casanier. Je me sens bien à l'Inter. C'est un club parfait dans une ville parfaite.Dominique Antognoni (World Soccer, ESM)., ,