Trop grand en Belgique, trop juste en Europe: ainsi apparaît Action 21, auteur d'un sans faute en championnat (26 victoires en autant de matches) mais qui n'a dû sa place en finale de la Coupe d'Europe futsal, face à Playas de Castellon, qu'à une incroyable bévue des responsables de l'autre ténor du football espagnol, Boomerang FS Interviu. Ce club avait aligné un joueur non-qualifié à l'occasion de son ultime match de poule face au Norilski Nickel, dans le dernier carré de l'épreuve, à ...

Trop grand en Belgique, trop juste en Europe: ainsi apparaît Action 21, auteur d'un sans faute en championnat (26 victoires en autant de matches) mais qui n'a dû sa place en finale de la Coupe d'Europe futsal, face à Playas de Castellon, qu'à une incroyable bévue des responsables de l'autre ténor du football espagnol, Boomerang FS Interviu. Ce club avait aligné un joueur non-qualifié à l'occasion de son ultime match de poule face au Norilski Nickel, dans le dernier carré de l'épreuve, à Charleroi, le 21 mars passé."Pour résorber notre retard vis-à-vis des meilleures formations continentales, il conviendrait en tout premier lieu d'augmenter le taux de difficulté de notre propre compétitiondomestique", observe Paul Locicero, le président du club carolorégien qui a tout de même perdu la finale de la Coupe de Belgique.... "Un premier pas avait été accompli, dans un passé somme toute récent, avec l'agencement de playoffs, qui nous permettent de rencontrer nos rivaux les plus significatifs sitôt la première phase du championnat terminée. Nous rêvons de développer une ligue internationale avec le gratin du futsal belge, néerlandais et français par exemple. J'insiste aussi sur une chose: le futsal n'est pas un concurrent du football. Que du contraire, il constitue d'après moi son complément idéal. Au lieu de se solidariser au football sur des bourbiers dès l'âge de six ans, je pense qu'il serait beaucoup plus indiqué que les enfants tâtent d'abord du football en salle qui n'est autre que la version moderne du football de rue d'autrefois. De cette manière, la jeune classe sera amenée à apprivoiser le cuir et à affûter sa technique dans des conditions idéales. Plus tard, à partir de dix ans, quand la base sera complètement acquise, une bifurcation vers le football est envisageable mais pas avant. En vertu de la morphologie et des dons spécifiques de chacun, une orientation judicieuse s'impose, de façon à pouvoir peaufiner à la fois la formation des joueurs de futsal et des autres. Tout grand club qui se respecte devrait théoriquement pouvoir disposer des deux variantes. Il y a neuf ans, quand le football en salle tomba sous l'égide de l'Union Belge, le Club Brugeois était favorable à cette extension. Mais les autres clubs de l'élite y étaient réfractaires. Ceux-là doivent s'en mordre les doigts aujourd'hui car le Real Madrid, l'AC Milan et Benfica n'ont pas tergiversé et comptent évidemment des longueurs d'avance aujourd'hui".