En foot, de la même manière que certains joueurs sont sous-estimés, certains gestes le sont aussi. Ainsi celui qu'on nomme pointu, pointe, ou betchette dans mon coin. Prenons un gosse à la récré qui ne joue pas au foot comme ses petits camarades, un vieux dans un parc vers lequel roule un ballon égaré, une Miss Truc ou Machin qui doit donner un coup d'envoi, bref : un bipède quelconque, jeune ou vieux, mâle ou femelle, s'aventurant à frapper du pied un ballon qui n'est guère son pote. Si le cuir est frappé " de la pointe ", tout footeux un tant soit peu averti appréciera le geste d'un sourire à la fois sarcastique et apitoyé : un pointu étant la preuve absolue que le bipède en question ne sait pas jouer au football ! Ah bon ? ! ...

En foot, de la même manière que certains joueurs sont sous-estimés, certains gestes le sont aussi. Ainsi celui qu'on nomme pointu, pointe, ou betchette dans mon coin. Prenons un gosse à la récré qui ne joue pas au foot comme ses petits camarades, un vieux dans un parc vers lequel roule un ballon égaré, une Miss Truc ou Machin qui doit donner un coup d'envoi, bref : un bipède quelconque, jeune ou vieux, mâle ou femelle, s'aventurant à frapper du pied un ballon qui n'est guère son pote. Si le cuir est frappé " de la pointe ", tout footeux un tant soit peu averti appréciera le geste d'un sourire à la fois sarcastique et apitoyé : un pointu étant la preuve absolue que le bipède en question ne sait pas jouer au football ! Ah bon ? ! En fait, un pied, si l'on réfléchit bien, c'est un peu comme un cube au bout d'une jambe, en ce sens qu'il y a six côtés : devant, derrière, dessus, dessous, gauche, droite. Jusqu'ici, rien d'anormal. Mais ce qui est curieux en foot, c'est que trois des six côtés du pied soient très exploités (l'intérieur, l'extérieur, le cou de pied), que deux des six le soient beaucoup moins mais jouissent d'une flatteuse réputation quand on les exploite (la semelle, le talon),... et que le petit sixième soit le bâtard, le godiche, la risée, l'handicapé, le corniaud qu'il faut camoufler ! Pourquoi cette ségrégation ? Dieu t'a refilé un outil à six faces (je dirais même deux outils vu qu'un footballeur compte en principe deux pieds), les vieux du Board t'autorisent à toutes les utiliser, pourquoi diable une des six faces du pied devrait-elle être la tête de Turc ? Parce que tu serais un footballeur ridicule si tu ne savais jouer QUE de la pointe ? Et si tu ne jouais QUE du talon, tu crois que t'aurais l'air moins con ? Ainsi, de temps à autre, sur tous les terrains du monde, des buts sont marqués d'un pointu. Dufoot-Lajoie trouve ça nul esthétiquement, mais consent à en rigoler comme d'un gag : c'est de la chance, le gars ne l'a pas fait exprès, c'est pour rire (quand est converti de la sorte un penalty sans importance), y'a des gars qui ne parviendront jamais à marquer que comme ça, et gna, gna... Un Gert Verheyen ou un Yves Vanderhaeghe marqueraient d'un pointu, et ce serait pour le footeux basique une occasion de plus de railler leur fiole, de les typer davantage dans leur étiquette de battant limité ! Puis un jour, à Chelsea, en 1/8 de Ligue des Champions, s'amène Ronaldinho : non pas avec ses gros sabots, mais avec sa réputation justifiée de magicien des pieds. Ronaldinho pète au fond des filets un pointu tout ce qu'il y a de plus pointu, et voilà que le geste SE MéTAMORPHOSE, au moins autant que la citrouille de Cendrillon lorsqu'elle devient carrosse : le rudimentaire devient coup de génie, la rigolade se mue en ébahissement, l'inélégance s'efface pour l'Art, LE LAID DEVIENT BEAU ! Quand j'entends un grand malin ânonner que la fonction crée l'organe, ça doit relever d'un phénomène similaire... C'est anormal. La pointe du pied est un outil de frappe comme un autre, indispensable et prioritaire dans certaines circonstances de jeu, mais que l'on néglige dans l'apprentissage technique à la base : car qui éveille les gosses à l'utilité d'un pointu bien pensé ? Qui s'est penché sur les effets divers que peut prendre un pointu selon qu'il est frappé plus ou moins en force, plus ou moins vrillé, avec la position du corps comme ci plutôt que comme ça ? Non, le pointu n'est pas pour les nuls, et mon très gros v£u est que le but de Ronaldinho révolutionne dès demain les mentalités de ce point de vue ! Car aujourd'hui, je le sais et ça m'attriste : si mon Gert, à Chelsea, avait mis pile le même pointu, vous en seriez encore tous à pleurer de rire dans votre fauteuil... nBernard Jeunejean La pointe du pied est UN OUTIL DE FRAPPE comme un autre, indispensable et prioritaire.