Westerlo a perdu pas moins de 28 buts et 17 assists avec Lucas Zelenka (Sparta Praque), Dalibor Mitrovic (St-Trond) et Jean-Paul Boeka Lisasi (FC Malines). C'est pratiquement la moitié de son potentiel offensif, puisque l'équipe a inscrit un total de 61 buts et réalisé 40 assists. Westerlo avait déjà été confronté à pareil problème la saison précédente, quand Toni Brogno, le meilleur buteur du championnat, était parti à Sedan, in extremis. Westerlo subit ses plus profonds changements dans le compartiment offensif cette saison aussi.
...

Westerlo a perdu pas moins de 28 buts et 17 assists avec Lucas Zelenka (Sparta Praque), Dalibor Mitrovic (St-Trond) et Jean-Paul Boeka Lisasi (FC Malines). C'est pratiquement la moitié de son potentiel offensif, puisque l'équipe a inscrit un total de 61 buts et réalisé 40 assists. Westerlo avait déjà été confronté à pareil problème la saison précédente, quand Toni Brogno, le meilleur buteur du championnat, était parti à Sedan, in extremis. Westerlo subit ses plus profonds changements dans le compartiment offensif cette saison aussi. DÉFENSEBart Deelkens, la révélation des gardiens la saison passée, est à nouveau titulaire, avec Jonathan Bourdon et Glen Molenberghs comme jeunes doublures. On sait que la défense sera composée de quatre joueurs. C'est à peu près la seule chose qui n'a pas changé au cours de l'été. A droite, Sidney Lammens et Marc Schaessens peuvent prétendre à une titularisation. A gauche, Björn De Coninck est titulaire et dans l'axe, Sadio Ba, Frank Machiels, Frank Dauwen ou Mario Verheyen, blessé la saison passée, entrent en ligne de compte. Antonio Dos Santos et Kenny Vanhoevelen devront saisir leur chance quand elle viendra. Il n'y a donc pas de nouveaux venus dans ce secteur par rapport à l'an dernier. ENTREJEUA droite, Marc Schaessens ou Sidney Lammens sont des valeurs sûres, à gauche, on retrouve Jef Delen. Jan Ceulemans peut aligner une équipe plus ou moins défensive en modifiant ses pions dans l'axe de l'entrejeu. Il a le choix entre Ives Serneels (défensif), Björn Smits (défensif), Sammy Van Den Bossche (polyvalent), Sergei Omelianovitch (offensif) et Bart Willemsen (offensif). On s'attend à ce que la plupart reçoivent leur chance. Ceulemans attend beaucoup d'un jeune du terroir, Bart Willemsen après les beaux matches qu'il a signés l'an dernier dans un poste plus en retrait dans l'entrejeu. Pendant la préparation, il a semblé très bien s'entendre avec Serneels. On n'a pas manqué de remarquer, pendant cette même campagne, le retard physique d'Omelianovitch, qui ne devrait donc pas être titularisé dès le début du championnat. Le départ de Cvijan Milosevic, souvent blessé, d' Andrzej Rudy, qui a joué vingt minutes sur la saison, et de Rudi Janssens est très bien pallié, mais on se demande quand même si va reprendre le rôle, capital, joué par Janssens en-dehors du terrain. Les jeunes Jan Boeckx et Tom Moons, ainsi que les nouveaux venus, Gijsbrecht Houben et Marc Wagenmakers, seront confrontés à une rude concurrence. ATTAQUEWesterlo a encore visionné un attaquant cette semaine mais en fait, Cisse Severeyns constitue son seul renfort d'expérience. S'il est épargné par les blessures, il évoluera au centre-avant, dans un système que Jan Ceulemans adaptera à son adversaire, alignant un ou deux attaquants selon les cas. Kevin Vandenbergh et Vedran Pelic entrent en lice pour la place de deuxième attaquant. Ils peuvent également évoluer au centre-avant. La saison passée, ils ont inscrit, respectivement, trois buts en huit matches et douze buts en vingt-neuf rencontres. CONCLUSIONKevin Vandenbergh semble le plus proche de l'équipe fanion, des cinq jeunes qui ont reçu un contrat professionnel l'an dernier -Molenberghs, Moons, Boeckx, Vanhoevelen, Vandenbergh. Comme lors de l'exercice précédent, Jan Ceulemans va modifier son équipe, en fonction de son adversaire. Westerlo mise sur une place dans la première colonne, tout en espérant réaliser quelques exploits. Ce doit être possible. Toutefois, grâce à sa victoire en Coupe de Belgique, le club va également disputer des matches de coupe d'Europe, dont il n'attend rien de particulier, s'y lançant sans la moindre expérience. Reste à voir l'influence de cette épreuve sur le championnat. Raoul De Groote