J urgen Van den Broeck a préparé le Tour de France avec la même maniaquerie que Lance Armstrong durant ses années de gloire. Samedi, le Tour débute par une étape en ligne en Vendée. Le Flandrien a multiplié les stages en altitude, les tests en tunnel et les reconnaissances d'étape, vivant en Spartiate. Retiré dans son cocon, il s'est focalisé sur sa mission : atteindre le podium du Tour.
...

J urgen Van den Broeck a préparé le Tour de France avec la même maniaquerie que Lance Armstrong durant ses années de gloire. Samedi, le Tour débute par une étape en ligne en Vendée. Le Flandrien a multiplié les stages en altitude, les tests en tunnel et les reconnaissances d'étape, vivant en Spartiate. Retiré dans son cocon, il s'est focalisé sur sa mission : atteindre le podium du Tour. Qu'en pense Lucien Van Impe, deuxième derrière Bernard Hinault en 1981, et le dernier Belge à être monté sur le podium parisien. " Au Dauphiné Libéré, Jurgen a démontré qu'il était prêt. Il est certainement capable de rééditer sa performance de l'année dernière et de terminer cinquième mais le podium ? Pour cela, il doit dépasser AlbertoContador, les frères Schleck, CadelEvans ou BradleyWiggins. Je crains que Jurgen ne termine juste derrière les trois premières places. A la quatrième, si ingrate, précédé par Contador, Andy Schleck et Evans. " La tâche de Van den Broeck sera- t-elle plus aisée que lors de la dernière édition ? " Non, car les autres candidats au podium vont le surveiller de plus près. L'année dernière, ils pensaient qu'ils finiraient par le rattraper. Maintenant, ils vont se méfier et ne le laisseront plus rouler. Cela fait un monde de différence. En plus, la pression s'est accrue. Tout le monde espère que Jurgen soit encore meilleur cette année. En fait, il devrait l'être car il a un an de plus. Il ne l'admettra pas de bon gré mais une cinquième place ne lui suffirait plus non plus. Un coureur veut toujours se dépasser. "Van den Broeck est confronté à un autre problème : Omega Pharma - Lotto aligne aussi un bon sprinter et durant la première semaine, André Greipel sera protégé. " Quoi qu'ils en disent, les coureurs devront travailler au service de l'Allemand. Greipel va être super motivé puisqu'il s'agit de son premier Tour. Il voudra aussi se profiler par rapport à Cavendish. Ensuite, son équipe va aussi miser sur Philippe Gilbert pour remporter des étapes. Je me demande si Jurgen aura encore assez de coéquipiers en forme en montagne. J'éprouve quelques craintes. De nos jours, on ne peut plus miser sur plusieurs chevaux au Tour. Soit on forme une équipe autour d'un coureur de classement soit on mise sur un sprinter. " En outre, en fin de saison, l'équipe va se disloquer. Jurgen resterait chez Lotto. D'autres savent sans doute déjà qu'ils partiront. " Ceux qui accompagneront Gilbert dans une autre formation l'année prochaine vont-ils rouler à 100 % pour Jurgen ? Il me semble logique qu'ils consentent plus d'efforts pour Gilbert. On ne peut qu'espérer que l'équipe ne se divise pas en clans pendant le Tour. Tout dépendra de l'état d'esprit des coureurs mais de toute façon, la séparation prochaine d'Omega Pharma et de Lotto leur trottera dans la tête. "BENEDICT VANCLOOSTER