À l'insistance d'ASO, de RCS (les organisateurs du Tour et du Giro) et de Flanders Classics, l'UCI a décidé de réduire le nombre de coureurs au départ des courses, de neuf à huit pour les grands tours, de huit à sept pour les classiques d'un jour et les tours d'une semaine. Les managers des équipes s'attendaient à une forte diminution du peloton car pourquoi entretenir 28 ou 29 coureurs quand on en aligne moins ? C'est aussi une bonne excuse pour aligner moins de coureurs dans les épreuves procontinentales, la D2, et éviter des triples agendas.
...