La montagne a accouché d'une souris : des tas de noms avaient circulé au Standard à propos du coach dès que Dominique D'Onofrio annonça son intention de rendre son tablier. C'était étonnant car DD avait signé du bon travail avec son staff même si Sclessin ne sera le théâtre d'aucun choc européen la saison prochaine. La rumeur raconte qu' Eric Gerets a été à deux doigts d'un retour. Ce ...

La montagne a accouché d'une souris : des tas de noms avaient circulé au Standard à propos du coach dès que Dominique D'Onofrio annonça son intention de rendre son tablier. C'était étonnant car DD avait signé du bon travail avec son staff même si Sclessin ne sera le théâtre d'aucun choc européen la saison prochaine. La rumeur raconte qu' Eric Gerets a été à deux doigts d'un retour. Ce coach d'exception est désormais hors prix. Dès que Galatassaray sortit son portefeuille, la cause était entendue. Le Standard ne s'était-il pas préparé à cette éventualité ? Probablement. La solution est venue de DD qui reporte ses adieux comme Gilbert Bécaud le fit mille fois au cours de sa carrière : Et maintenant ? Dédé connaît la musique. Mais le chef a remplacé une partie de son orchestre. Et, dans le trou du souffleur, il n'y aura plus les mêmes têtes sauf celle de Guy Namurois, le préparateur physique. Le but est de présenter des partitions plus nerveuses, car la direction reprochait amicalement à José Riga et Christian Piot, les défenestrés du staff technique, d'être trop gentils avec les joueurs. Le Standard a confié le poste de T2 à un homme au profil différent de celui de José Riga : Stéphane Demol. Le citoyen de Beersel est un personnage haut en couleurs, amusant, un gars madré qui a roulé sa bosse partout. C'est une richesse comme la science de José Riga en était une. Demol redéfinit sa carrière mais a-t-il les ambitions d'un T2 ? Claudy Dardenne remplacera Christian Piot en tant qu'entraîneur des gardiens. C'est un défi pour Rackham-le-Rouge mais on ne comprend pas qu'un club comme le Standard ne conserve pas, même à une autre place, un gars de la valeur de Piot. Il méritait pour le moins, une ovation du public en guise d'au revoir. La grande nouveauté n'est autre que l'arrivée de Frans Masson dans le staff du club. L'ancien directeur de l'école des entraîneurs de l'Union Belge travaillera sur le terrain, s'occupera du débriefing des matches et surtout de scouting. Nos lecteurs savent que Frans Masson, toujours motivé, est un expert et a l'art de décortiquer attentivement la vie d'un match. Frans Masson ne fait pas partie pour rien de l'équipe des consultants de Sport-Foot Magazine. (P. Bilic)