La chaleur du printemps et le rêve du titre avaient rempli Sclessin. Deux heures après le premier coup de sifflet de Bram Van Driessche, il ne restait pourtant que les chants bruyants des supporters limbourgeois, dont les échos traversaient les murs pour s'installer en bruit de fond de la conférence de presse de Michel Preud'homme. Le coach des Rouches fustigeait sans les citer certains de ses joueurs, en affirmant que " pour battre ce Genk-là, il faut être 11, voire 13 à être au top, et ce soir on ne l'a pas été. "
...