I driss Saadi est un avant-centre qui a déjà étalé son sens du but en Jupiler Pro League. Cardiff City l'a mis à la disposition de Courtrai pour une saison en 2016, alors que le milliardaire malaisien Vincent Tan possédait les deux clubs. L'attaquant, costaud, était arrivé à Cardiff grâce à Courtrai : le scout du club avait estimé qu'il avait le profil parfait d'un joueur de Championship et Patrick Turcq, l'ancien manager sportif de Courtrai, s'était chargé des négociations avec Clermont Foot comme avec le joueur.
...

I driss Saadi est un avant-centre qui a déjà étalé son sens du but en Jupiler Pro League. Cardiff City l'a mis à la disposition de Courtrai pour une saison en 2016, alors que le milliardaire malaisien Vincent Tan possédait les deux clubs. L'attaquant, costaud, était arrivé à Cardiff grâce à Courtrai : le scout du club avait estimé qu'il avait le profil parfait d'un joueur de Championship et Patrick Turcq, l'ancien manager sportif de Courtrai, s'était chargé des négociations avec Clermont Foot comme avec le joueur. La transaction n'a toutefois pas été un succès sur le plan sportif. L'ancien international espoir français se rétablissait d'une opération aux ligaments croisés, il n'avait pas réussi à atteindre le niveau requis et, en plus, il était d'un naturel explosif. Il s'est disputé avec le club. Il est arrivé à Courtrai en surpoids et le club flandrien s'est aussi demandé qu'en faire mais dès sa première titularisation, lors de la quatrième journée, il a montré ce dont il était capable. Il a rapidement conquis le Taureau d'or et les grands clubs se sont intéressés à lui. Son étoile a cependant pâli après le Nouvel-An. Il s'est alors surtout fait remarquer en enfilant un masque de Hulk, qu'il avait préparé sur la touche, après avoir marqué un but contre Waasland-Beveren et contre Charleroi. Résultat : une carte jaune chaque fois. Il allait quand même trouver le chemin des filets à seize reprises et être transféré au RC Strasbourg pour quatre ans. De nouveaux problèmes aux genoux l'ont empêché de connaître le succès. Le Cercle loue l'international algérien (deux caps), maintenant âgé de 27 ans, pour une saison, au RC Strasbourg. Une chose est certaine : en forme, Saadi a le sens du but et est capable de marquer de tous les angles. Il a bien entamé la saison : après dix minutes, il a ouvert la marque contre l'AS Monaco. Lu dans le Krant van West-Vlaanderen : Fabien Mercadal : " Oui, je dois essayer de faire mieux que Philippe Clement au Club Bruges ( Rires). " Heureusement pour le nouveau coach du Cercle, ses patrons se contenteront d'une place dans la colonne de gauche. Ce sera déjà suffisamment ardu. Le Cercle compte jouer plus offensivement. Lors de sa journée portes ouvertes, il a donc commencé par présenter ses attaquants. Miguel Van Damme, le gardien victime d'une rechute de sa leucémie, a été le dernier à prendre la parole. Il a dit qu'il allait se battre pour sa vie et pour reprendre sa place dans le but du Cercle. Quand il a remercié celui-ci pour son soutien, les applaudissements ont éclaté. Il en a perdu la voix et a laissé couler ses larmes. Le Cercle continue à investir dans les conditions de travail. Il a aménagé un centre de fitness de 234 mètres carrés le long des terrains. Le projet du Cercle et de l'AS Monaco poursuit un objectif : donner une chance aux jeunes et augmenter leur valeur. Cette saison, parmi les chanceux, on trouve les espoirs monégasques Loïc Badiashile (21), gardien, Giulian Biancone (19), arrière droit, Julien Serrano (21), le flanc gauche Jordi Mboula (20) ainsi que pour la deuxième saison de rang le médian offensif Adrien Bongiovanni (19). Parmi les espoirs du Cercle, le médian ou arrière droit Robbe Decostere (21) et l'avant Olivier Deman (19) ont paraphé un contrat professionnel de deux ans et le médian offensif Thibo Somers (20) a obtenu son premier contrat pro. Cinq espoirs du Cercle ont participé au stage à Hoenderlo. Pendant la préparation, c'est surtout Aldom Duro, un garçon de 18 ans issu du Mali et arrivé en janvier par le réseau de Monaco d' Afrique Football Elite, qui s'est distingué. Il est sous contrat jusqu'en 2023. Il s'agit d'un médian défensif dynamique, doté de bons pieds, qui a également été essayé à l'arrière droit dans le match contre Lens et a inscrit le seul but de la rencontre. 1 Avec quel sentiment entamez-vous la saison ? Nous espérons figurer dans la première colonne et nous disposerons bientôt des joueurs nécessaires pour cela. Ça dure beaucoup plus longtemps que prévu, notamment parce que le championnat français est plus long et qu'il y a encore peu de mouvements sur le marché belge, d'autant que des joueurs sont liés à des clubs concernés d'une manière ou d'une autre par le match-fixing et vivent donc dans l'incertitude. Toute cette affaire me laisse un goût étrange. D'après ce que je lis dans les journaux, il s'est passé des choses absolument inacceptables et si on tolère la corruption, le sport est très loin de ce qu'il devrait être. Ça n'a pas seulement des implications pour la saison prochaine mais aussi pour tout notre football, à terme. 2 Lors de la conférence de presse, en présentant votre entraîneur, vous avez dit que c'était la saison de vérité pour le projet monégasque, qu'il fallait qu'il engendre une plus-value sportive et financière pour le Cercle. Mettez-vous le manager sportif François Vitali et l'AS Monaco sous pression ?Tout le monde veut terminer dans la colonne de gauche. La pression pèse donc sur toutes les épaules, celles du directeur sportif, de la direction du Cercle et de l'AS Monaco. Il n'est pas étonnant que nous proclamions nos ambitions aussi explicitement : nous l'avons toujours fait ces deux dernières années. Si le Cercle veut rester lui-même tout en réussissant son projet avec Monaco, il doit être mieux classé. La valeur de nos joueurs augmentera du même coup. 3 Quand un joueur du cru va-t-il enfin émerger ? N'oubliez pas qu'en D1B, notre académie a perdu de nombreux jeunes parmi les plus âgés, qui ont rejoint un des nombreux clubs de D1A de la région. Cependant, des jeunes comme Decostere, Vanhoutte et Deman émergent. J'espère qu'au moins un d'entre eux va vraiment s'imposer et que d'autres suivront.