Les scouts avaient réservé leur place dans la tribune du Stadio Mario Rigamonti de Brescia Calcio, leader. Parmi eux, des chasseurs de talents de Crystal Palace, Newcastle, des Wolves et West Ham United, des deux clubs milanais et de l'Eintracht Francfort, ainsi que du... Standard. Ils ont assisté à un match formidable (4-4) et ont vu ce qu'ils espéraient : David Okereke, l'avant de l'équipe visiteuse, Spezia Calcio, a été intenable pendant les 90 minutes et a marqué un but en plus de l'assist délivré.
...

Les scouts avaient réservé leur place dans la tribune du Stadio Mario Rigamonti de Brescia Calcio, leader. Parmi eux, des chasseurs de talents de Crystal Palace, Newcastle, des Wolves et West Ham United, des deux clubs milanais et de l'Eintracht Francfort, ainsi que du... Standard. Ils ont assisté à un match formidable (4-4) et ont vu ce qu'ils espéraient : David Okereke, l'avant de l'équipe visiteuse, Spezia Calcio, a été intenable pendant les 90 minutes et a marqué un but en plus de l'assist délivré. L'avant nigérian, qui aura 22 ans en août, a achevé sa première saison complète en Serie B avec dix buts et douze assists. Il est polyvalent : il a joué en pointe à 17 reprises, sur l'aile droite quinze fois et à gauche lors d'un match. Pasquale Marino, son entraîneur, est impressionné. Il a constaté qu'Okereke ne s'épanouissait que quand son équipe jouait vraiment en bloc. Il est revenu plus mûr de sa location de six mois à Cosenza, en Serie C. " Je ne voyais pas d'avant-centre en lui mais je me suis trompé. " L'aventure sportive d'Okereke a débuté à l'Abuja Football College, la création du banquier et homme d'affaires italien Gabriele Volpi, également propriétaire de Spezia Calcio et du HNK Rijeka. Un investissement en or puisque Umar Sadiq (Rome, loué au Partizan), Nura Abdullahi (Rome, loué à Pérouse) et Orji Okwonkwo (Bologne, loué à Montréal Impact) ont atterri en Italie grâce à cette académie. Okereke a attiré l'attention de Spezia à Lavagnese, en Serie D. Le football de Serie B, dur, s'avérant trop exigeant pour lui, il a effectué un pas en arrière, loin de la côte ligure. Il s'est rabattu sur Cosenza, en Calabre, au pied de la Botte. " J'y suis ressuscité. " Un an plus tard, il a accompli le pas suivant : au Club Bruges, qui a déboursé huit millions, sans compter les bonus. Les rapports des scouts étaient suffisamment éloquents. Il est très rapide, il dribble bien, il est fort dos au but et excelle à se défaire de son adversaire direct. Il joue des deux pieds. Conclusion : il a moins de muscles que Wesley mais davantage de finesse. En stage, Ethan Horvath partageait sa chambre avec Luan Peres. Ils ont suivi le parcours de l'équipe féminine américaine, sacrée championne du monde, mais partageaient aussi un intérêt pour Gossip Girl, une série sur de riches adolescents new-yorkais qui s'adresse aux ados. Et aux joueurs de foot. Une vidéo sur Club TV le prouve : Dennis est un showman. A la fin de la visite guidée de l'hôtel à Garderen, le Nigérian a fait un petit numéro de rap. " Voici votre favori, le plus beau. Le magnifique two times boy Dennis, to the D, to the Dennis. " Et il a ouvert la porte... de la mauvaise chambre. L'équipe féminine du Club Bruges monte en Super League et s'est renforcée en transférant Maja Tingvoll, ex-joueuse de Molde et petite amie de Horvath.Son transfert a été quelque peu occulté par l'arrivée du coûteux David Okereke mais le Sénégal considère Amadou Sagna (20 ans) comme un des plus grands talents de sa génération. Le petit ailier (1m73) évoluait en D2 de son pays, comme Okereke, et a été débauche de son club, Cayor Foot, pour des cacahuètes. Il a effectué ses débuts à la Coupe d'Afrique des Nations U20 en février, une épreuve dont le Sénégal a perdu de justesse la finale. Quatre mois plus tard, au Mondial U20 en Pologne, le jeune Sénégalais est entré dans l'histoire durant le premier match de poule, contre Tahiti : jamais encore on n'avait marqué de but après 9,4 secondes dans cette catégorie d'âge en Coupe du monde. À souligner aussi à l'occasion de cette victoire 0-3 : il a marqué deux fois du gauche, l'autre but venant de son pied droit. Il a marqué son quatrième but du tournoi contre le Nigeria, du pied droit, ce qui lui a valu le Soulier de Bronze. Quelques semaines plus tard, l'ailier polyvalent était à Westkapelle, où il signait un contrat jusqu'en 2023. 1 Comment le responsable du matériel a-t-il surmonté le déménagement au Belfius Basecamp de Westkapelle ? Le meilleur transfert ! Quand je m'y rends, j'ai l'impression d'aller à l'hôtel. Mon collègue Michel Dierings et moi avons même pu concevoir le magasin. Très pratique, avec un espace spécial pour les chaussures. Et, grande différence, nous avons beaucoup plus de contacts avec les joueurs. Quand je suis au stade, personne ne le sait mais à Westkapelle, tout le monde doit passer par le magasin. Je me sens plus impliqué mais de toute façon, Philippe Clement implique tout le monde dans l'équipe. Pour le barbecue en stage à Garderen, tout le monde était à la même table et le matin, au petit-déjeuner, il s'assied avec nous. Un vrai joueur d'équipe. Il était déjà comme ça avant, quand il était capitaine. Le meilleur entraîneur des deux dernières années, des transferts : le Club va de l'avant. Il ne manque plus que le nouveau stade. Ce serait mon troisième ! 2 Depuis combien de temps es-tu au Club ? Je m'y suis affilié à huit ans, après avoir gagné le tournoi de Pâques avec Pascal De Wilde. Sur un petit terrain du Klokke, l'ancien stade, entre les moutons qui couraient tout autour de l'espace de jeu. Des temps fantastiques. Marcel Van Vyve, le concierge, nous a souvent soutenus. Puis l'équipe première. Trois titres, quatre coupes de Belgique, l'équipe nationale, le scouting des jeunes, chauffeur de Michel D'Hooghe, responsable du matériel. Je suis depuis 45 ans au Club, avec une seule interruption de deux ans, ma location à l'Antwerp... 3 Cette saison, le Club a un maillot bleu et noir, un bleu pâle et un bordeaux. Qui décide des couleurs ? Macron, notre sponsor maillot, fait des suggestions mais on peut changer des détails, comme une ligne au col. La décision finale est prise par six ou sept personnes. Nous avons déjà eu une réunion pour les maillots de la saison 2020-2021 car le modèle sera décidé fin août.