Des trois promus, un seul garde pour le moment la tête hors de l'eau. Alors que Nantes et Le Havre naviguent en eaux troubles depuis l'entame du championnat, Grenoble étonne. L'équipe entraînée par le Bosniaque Mehmet Bazdarevic (ancien joueur de Sochaux, premier capitaine de l'équipe nationale de Bosnie et courtisé cet été par Gand pour remplacer Trond Sollied) n'en finit plus d'aligner les bonnes performances.
...

Des trois promus, un seul garde pour le moment la tête hors de l'eau. Alors que Nantes et Le Havre naviguent en eaux troubles depuis l'entame du championnat, Grenoble étonne. L'équipe entraînée par le Bosniaque Mehmet Bazdarevic (ancien joueur de Sochaux, premier capitaine de l'équipe nationale de Bosnie et courtisé cet été par Gand pour remplacer Trond Sollied) n'en finit plus d'aligner les bonnes performances. La France découvre donc cette formation alpestre. Et en particulier son médian offensif, véritable plaque tournante de cette équipe, Sofiane Feghlouli. Et si la France le découvre, l'Europe le courtise déjà. Dernièrement, des émissaires de la Juventus, de Liverpool, du Real Madrid et de l'Inter se sont déplacés au stade des Alpes pour scouter le nouveau prodige. A 18 ans, Feghlouli ne cesse de progresser. " Il possède beaucoup de qualités techniques mais aussi physiques qui lui permettent de gagner des duels. Il est respectueux, écoute énormément et a la tête sur les épaules ", explique son coéquipier Laurent Battles. Mais ce qui frappe les observateurs, c'est sa facilité à digérer le passage de la Ligue 2 à la Ligue 1. " Il a une grande maturité que l'on retrouve sur le terrain. J'avais quelques doutes dans sa capacité à s'imposer si vite en L1. En fait, il s'est toujours hissé au niveau où il joue ", ajoute l'éducateur Olivier Saragaglia, ancien défenseur de Grenoble, au journal L'Equipe. Car, Feghlouli n'a pas connu une carrière linéaire. Parisien pure souche, il a débuté au Red Star avant que le PSG ne lui fasse passer un test à 13 ans. Jugé trop court, il reprit le chemin de sa cité de Saint-Ouen. A 16 ans, il fila vers Grenoble. " Au bout de 20 minutes, on a tout de suite compris qu'il était au dessus du lot ", ajoute Saragaglia. L'année passée, il rejoint les pros où il participa activement à la montée du GF38. Aujourd'hui, il fait partie de l'équipe de France Espoirs et il enchaîne les matches. " Attention ! Tout va bien pour l'instant. Mais ce n'est que le début. Il a encore beaucoup, beaucoup de travail à fournir pour devenir une révélation ". Paroles de Bazdarevic dont c'est le boulot d'éviter que son joueur ne se mette à planer. CLAUDE MAKELELE vit un début de saison difficile avec le PSG. Alors que ses qualités de leader sont importantes pour le groupe, son niveau sur le terrain laisse à désirer. A Saint-Etienne, l'ancien joueur de Chelsea, a été dépassé et critiqué par la presse française. Paul Le Guen l'a mis au repos une semaine. NANTES n'est pas encore sorti de la crise. La semaine passée, les Canaris ont été éliminés de la Coupe de la Ligue par Vannes, une équipe de Ligue 2. Le lendemain, l'entraîneur Elie Baup, faisait le ménage en écartant sept joueurs, dont l'ancien montois Nicolas Goussé. Le noyau comprenait en effet 32 joueurs. MARSEILLE, Valenciennes, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Grenoble, Le Mans et Lorient ont également été éliminés en 1/16e de finale de Coupe de la Ligue. PASCAL FEINDOUNO, l'attaquant guinéen de Saint-Etienne, a été transféré à Al Saad, au Qatar. Le Brésilien Nivaldo fait également partie de la transaction. LYON écrase déjà le championnat. Jamais les Lyonnais n'avaient démarré aussi fort : six victoires et un match nul. Au classement, l'OL compte déjà six points d'avance sur son dauphin. JéRÔME ROTHEN a expliqué dans sa biographie avoir eu une altercation avec Zinédine Zidane lors d'un match de Ligue des Champions. Zidane l'aurait traité de " fils de p... ". STéPHANE VANDE VELDE