Samedi, cinq Belges ont entamé le match Anderlecht - Lokeren : le capitaine Olivier Deschacht, Jelle Van Damme et Mark De Man côté mauve, Killian Overmeire et Olivier Doll chez les visiteurs. L'année dernière, Anderlecht avait entamé la saison avec cinq Belges titulaires.
...

Samedi, cinq Belges ont entamé le match Anderlecht - Lokeren : le capitaine Olivier Deschacht, Jelle Van Damme et Mark De Man côté mauve, Killian Overmeire et Olivier Doll chez les visiteurs. L'année dernière, Anderlecht avait entamé la saison avec cinq Belges titulaires. Lors de la première journée, sur 191 joueurs, 105 étaient Belges, un rien plus de la moitié. Il y a un an, ils étaient 107 contre 97 l'année précédente mais seulement 79 lors du coup d'envoi de la saison 2004-2005. On a trouvé le plus de Belges sur les terrains de Dender- Germinal Beerschot et de Brussels - Westerlo (chaque fois quinze), le moins à Club Bruges - Mons (neuf). Dender et Westerlo sont les formations les plus belges (dix) devant Malines et Saint-Trond (neuf). Mons, Lokeren, Anderlecht et Charleroi sont en queue de peloton avec deux compatriotes. L'année dernière, Roulers avait débuté avec neuf Belges. Ils étaient encore huit lors de la deuxième journée. Zulte Waregem en avait titularisé dix contre respectivement sept et huit cette saison, comme Saint-Trond. Lokeren n'avait titularisé qu'un Belge il y a un an, Charleroi, Mons et Beveren deux. C'est à Gand que les Belges ont disparu le plus vite. Il y a quatre ans, les Buffalos avaient entamé l'exercice avec huit Belges, contre quatre maintenant. Samedi contre Genk, ils n'étaient que trois. Sur l'ensemble de la saison, c'est Roulers le plus patriote. Sur base des compositions d'équipe de la première et de la dernière journée ainsi que du premier match après chaque mercato, il a aligné en moyenne 9,75 Belges. Genk suit avec 8,7, devant Zulte Waregem (7,75), Saint-Trond (7,25) et Westerlo (7). Mons (1,75), Lokeren (2), le Brussels (2,75) et Beveren (2,75) ferment la marche. Des ténors, hormis Genk, seul le Club Bruges a aligné la moitié de Belges (5,7 en moyenne). Anderlecht a été champion avec une moyenne de 4,2 Belges, le Standard et Gand en ont aligné quatre. Seules deux des formations faisant appel à plus d'une demi équipe belge ont terminé dans la première colonne : Genk a été deuxième, le Club sixième. Le rapport qualité/prix des Belges n'est pas intéressant pour les grands clubs ou nos compatriotes ne sont pas suffisants. Des 29 nouveaux embauchés par le top-6 de la saison écoulée (chiffre calculé sur base sur spécial championnat du 1er août), il n'y a que sept Belges. Parmi ceux-ci, seuls les Brugeois Karel Geraerts et François Sterchele sont entrés en action lors de la première journée. GEERT FOUTRÉ