Philippe Gilbert roulera pour Silence-Lotto les trois prochaines années. Ce sera la première fois que le Wallon de 25 ans roulera pour une équipe professionnelle belge. Les deux parties semblent réaliser une bonne affaire. Gilbert était mécontent du peu de soutien reçu chez la Française des Jeux, même s'il fallait décrypter son mécontentement entre les lignes. Phil est un leader et il n'a pas le souci de miner l'ambiance au sein de son équipe en se livrant à des déclarations explosives. Mais en son for intérieur, il était décidé depuis un...

Philippe Gilbert roulera pour Silence-Lotto les trois prochaines années. Ce sera la première fois que le Wallon de 25 ans roulera pour une équipe professionnelle belge. Les deux parties semblent réaliser une bonne affaire. Gilbert était mécontent du peu de soutien reçu chez la Française des Jeux, même s'il fallait décrypter son mécontentement entre les lignes. Phil est un leader et il n'a pas le souci de miner l'ambiance au sein de son équipe en se livrant à des déclarations explosives. Mais en son for intérieur, il était décidé depuis un moment : il devait trouver une formation qui vit en fonction des classiques belges. Silence-Lotto a été la plus prompte. Selon les rumeurs, Gilbert a choisi l'équipe rouge et noir parmi un panel de six phalanges intéressées. Marc Sergeant et Cie sont soulagés d'avoir enfin enrôlé un grand nom belge. Ils ont déjà laissé filer sous leur nez Gert Steegmans et Stijn Devolder chez Quick Step, leur grand rival. Durant les classiques printanières, un gouffre s'est creusé entre les deux équipes belges. L'arrivée de Gilbert, avec un Greg Van Avermaet auquel on souhaite de connaître enfin une préparation sereine, devrait rétablir l'équilibre en 2009. Alors que Gilbert signe jusqu'à présent une saison superbe, il va bouleverser son programme chez Silence-Lotto. A La Française des Jeux, il était l'homme de toutes les saisons. Il n'était pas inhabituel de le voir courir de janvier à fin octobre. Il atteignait souvent son pic de forme aux alentours du Circuit Het Volk avant de décliner lentement. Il était usé au moment des grands rendez-vous. Cela va changer : en 2009, Gilbert ne veut pas concourir avant le Tour d'Algarve, fin février. Il s'affûtera une première fois en prévision du Circuit Het Volk mais on ne devra pas s'attendre à le voir au mieux de sa forme avant son deuxième pic, programmé pour les classiques ardennaises. Gilbert fera l'impasse sur le Tour de France, qu'il n'a jamais aimé. Il n'est donc pas exclu qu'il y effectue cette année sa dernière apparition avant longtemps - il est lié à la Française des Jeux jusqu'en fin de saison. L'arrivée de Philippe Gilbert s'accompagne de quelques changements internes. Dirk De Wolf devient directeur d'équipe de Silence-Lotto. L'Alostois a gagné Liège-Bastogne-Liège en 1992 et il va essayer d'appliquer sa recette du succès à Gilbert, qui est de toute façon un de ses poulains depuis longtemps. Les deux hommes se connaissent depuis les catégories d'âge. Dirk De Wolf travaillait déjà pour Silence-Lotto, comme chauffeur des VIP. Pour l'instant, le transfert de Tom Stubbe chez Silence-Lotto n'est pas confirmé. Stubbe est le valet attitré de Gilbert à la Française des Jeux. Cette saison, il s'est également distingué à Tirreno-Adriatico, en terminant à une jolie dixième place. PAR jef van baelen