Lors de la dernière journée, le GB et le Lierse se sont affrontés avec, pour enjeu, la lanterne rouge. Depuis, la situation des Lierrois n'a fait qu'empirer puisqu'ils ont aussi perdu leur match de retard à Lokeren. Dans les colonnes du Nieuwsblad, Ludo Vandewalle a analysé les problèmes de ces deux formations.
...

Lors de la dernière journée, le GB et le Lierse se sont affrontés avec, pour enjeu, la lanterne rouge. Depuis, la situation des Lierrois n'a fait qu'empirer puisqu'ils ont aussi perdu leur match de retard à Lokeren. Dans les colonnes du Nieuwsblad, Ludo Vandewalle a analysé les problèmes de ces deux formations. LA DIRECTION" On ne peut pas reprocher à Jos Verhaegende ne pas s'y connaître en foot. Il a amené un club de P4 en Coupe d'Europe. Mais commercialement, le GB n'a pas su tirer profit de ces succès. Leo Theyskens a sauvé le Lierse de la faillite mais cet homme d'affaires ne connaît rien en foot et s'est entouré de gens renvoyés d'autres clubs, d'un prince des nuits campinoises et d'un ancien entraîneur de D3 et Promotion ". LES TRANSFERTS" Contre Roulers, seuls trois transferts figuraient dans le 11 du GB. Le club a entamé la saison avec un seul attaquant ( Jurgen Cavens). Il a encore acquis TosinDosunmu mais avait-il vraiment besoin de Pius N'Diefi et de Josémar Gil ? A Lokeren, on rigole aussi de lui avoir refilé Marc Hendrikx. Quant à Cephas Chimedza, il n'est pas prêt. Le Lierse, qui était réputé pour son centre de formation, est aujourd'hui une tour de Babel avec 3 Sud-Américains, 7 Slaves, 3 Africains, un Français et quelques Belges. La plupart des Slaves n'ont jamais démontré pourquoi ils étaient tombés dans l'£il des scouts du club. Daniel Cruz, qui jouait 5 bons matches par saison avec le GB, coûterait 375.000 euros par saison et ne figure pas toujours dans le noyau. Quant à Tony Vairelles, son plus haut fait d'armes depuis son arrivée est une parole déplacée envers l'ex-entraîneur Paul Put ". LES ENTRAÎNEURS" Marc Brys a toujours eu le soutien des joueurs mais s'est montré trop prudent. Quand on voit le 2/15 de Jos Daerden, on peut se demander s'il était possible de faire mieux avec un entrejeu limité techniquement. Et Daerden n'a rien prouvé en 13 ans. Put n'a pas pu rendre son groupe homogène. Il a un peu trop participé à l'étrange politique de transferts de Theyskens et ne s'est pas aperçu qu'on lui plantait des couteaux dans le dos ". L'AVENIR" Le GB ne devrait pas descendre car il a encore du talent. Et il est financièrement sain. Mais Verhaegen en a assez du comportement des supporters. Au Lierse, des rumeurs font à nouveau état d'une situation financière difficile ". P. SINTZEN