Les Tukkers trônent toujours fièrement à la cinquième place du classement de tous les temps, aux Pays-Bas. Le FC Twente apparaît donc comme un membre du subtop, doté d'un superbe stade flambant neuf et de supporters enthousiastes. Quand on y regarde de plus près, on découvre un club au bord du gouffre: en championnat, il ne prend guère de points et sa comptabilité affiche une dette colossale de 11,3 millions d'euros.
...

Les Tukkers trônent toujours fièrement à la cinquième place du classement de tous les temps, aux Pays-Bas. Le FC Twente apparaît donc comme un membre du subtop, doté d'un superbe stade flambant neuf et de supporters enthousiastes. Quand on y regarde de plus près, on découvre un club au bord du gouffre: en championnat, il ne prend guère de points et sa comptabilité affiche une dette colossale de 11,3 millions d'euros. Le paradoxe est frappant. 30.000 personnes ont participé à la journée portes ouvertes du club: autant qu'à l'Ajax, le champion. Tous les matches à domicile se jouent à guichets fermés. Pourtant, le FC Twente est sur le fil du rasoir, sportivement et financièrement. éa grenouille et d'anciens employés n'hésitent pas à dénoncer la déplorable ambiance de travail qui y règne. "Le va-et-vient est permanent", constate Fred Rutten, ancien joueur et entraîneur du club, dans le Twentse Courant-Tubantia. Clubman, il a claqué la porte après 23 ans. L'ancien manager Ton van Dalen: "Trois entraîneurs et autant de directeurs techniques en moins de quatre ans, ce n'est pas un gage de continuité et de stabilité". Les erreurs de management et de gestion sont à l'origine de ces problèmes. "On a mal employé l'argent du club", assène Van Dalen. "Depuis 1996, le club a vendu Vennegoor of Hesselink, Van Halst, Oude Kamphuis, Hoogma et Peiremans pour 20 millions d'euros. Qu'a-t-on fait de cet argent? On l'a investi dans des joueurs qui n'ont pas percé et ont donc perdu leur valeur". En 2000, Tommie van der Leegte a été transféré au RKC pour 1,8 million d'euros. Le club n'a pas lésiné pour embaucher Jack de Gier (34 ans, ex-Lierse) et Patrick Pothuizen (30 ans), des joueurs en fin de carrière. La liste des achats ratés est incroyablement longue: Björn van der Doelen, Chris van der Weerden, Chris De Witte, Kurt Van de Paar, Jan Verlinden et Faouzi El Brazi. Ces éléments ne sont plus titulaires ou ont dégringolé. Un seul transfert est vraiment réussi: celui de l'ancien joueur du RWDM et d' Anderlecht, Spira Grujic. "Je dirige beaucoup d'entreprises mais le FC Twente me vaut pas mal de nuits blanches", admet le président, Herman Wessels, un multimillionnaire. Non qu'il envisage de quitter le navire. "Pas un seul instant cette idée ne m'a effleuré mais mon agenda est chargé et je veux que cette fonction me procure un minimum de plaisir" (F. Vanheule)