Le Real Madrid s'est imposé face à l'Espanyol et cela aura eu le mérite de remettre - ne fût-ce que quelques heures - le sport à l'avant-plan. En effet, l'avant-match a été marqué par deux polémiques. La première concerne une campagne anti- Barça lancée par certains médias madrilènes. Pour ceux-ci, Barcelone serait avantagé par les arbitres et les instances fédérales. Ainsi CristianoRonaldo a été exclu contre Malaga et sa sanction maintenue (deux matches) alors que LionelMessi, coupable d'un geste du même genre contre Séville, n'a rien eu. Raul a directement contré les accusations : " Si les hommes de Guardiola sont en tête c'est parce qu'ils le méritent ", a-t-il affirmé.
...

Le Real Madrid s'est imposé face à l'Espanyol et cela aura eu le mérite de remettre - ne fût-ce que quelques heures - le sport à l'avant-plan. En effet, l'avant-match a été marqué par deux polémiques. La première concerne une campagne anti- Barça lancée par certains médias madrilènes. Pour ceux-ci, Barcelone serait avantagé par les arbitres et les instances fédérales. Ainsi CristianoRonaldo a été exclu contre Malaga et sa sanction maintenue (deux matches) alors que LionelMessi, coupable d'un geste du même genre contre Séville, n'a rien eu. Raul a directement contré les accusations : " Si les hommes de Guardiola sont en tête c'est parce qu'ils le méritent ", a-t-il affirmé. La deuxième polémique concerne Kakáet sa pubalgie, ce qui a incité le journal Marca à définir le joueur comme un bidon de 65 millions. Toujours selon le quotidien, Milan était au courant du problème et n'a pas eu de scrupule à refiler le Brésilien aux Blancos. Voici quelques semaines, Kaká a, lui-même, annoncé que, bien que les médecins du club ne s'étaient rendu compte de rien, il savait qu'il souffrait de ce mal quand il a signé le contrat de cinq ans. L'attaquant a donc serré les dents mais, à partir de novembre, la douleur est devenue presque insoutenable et ce n'est qu'après le choc contre Barcelone que le staff médical a décidé qu'il fallait tenter de régler définitivement ce problème. Kaká est donc resté un mois au repos. Cette pause lui a permis d'éviter l'opération mais elle n'a pas fait disparaître le mal. Apparemment, la pubalgie est devenue chronique et pour éviter une série de rechutes, le joueur est contraint à effectuer (à vie ?) des entraînements spécifiques visant à renforcer la musculature qui entoure la zone affectée. Depuis près de deux mois, l'ex- Milanista s'adonne à deux séances spécifiques d'une demi-heure, une avant l'entraînement collectif et l'autre après. Montré du doigt, le staff médical (pour éviter certaines critiques ?) affirme que cette surcharge de travail est à la base des prestations pas vraiment exceptionnelles du Brésilien, encore loin de son niveau de 2007. Nonobstant tous ses problèmes physiques, Riki a disputé 17 des 21 matches de Liga, pour un total de 1.351 minutes, mais n'a marqué samedi que son quatrième but, dont un sur penalty. JOSE MARIA DEL NIDO, le président de Séville, est superstitieux. Il est convaincu que son chapeau fétiche qu'il a rapporté d'un voyage d'affaires à Madrid a quelque chose à voir dans le succès de son club en Coupe du Roi face à Barcelone notamment. A tel point qu'il a décidé qu'il assisterait à toutes les rencontres de l'épreuve coiffé de son chapeau... Cela a marché lors de la demi-finale aller contre Getafe (2-0). Dans l'autre match, l'Atletico a cartonné face à Santander (4-0). EDMILSON (33 ans) est de retour en Espagne après un an au Brésil : le milieu brésilien a signé jusqu'à la fin de la saison à Saragosse. Son passage à Barcelone de 2004 à 2008 a surtout été marqué par de nombreuses blessures et sa saison à Villarreal n'a guère été brillante non plus (six matches). Henrique Ewerthon va probablement effectuer le chemin en sens inverse : l'attaquant, qui a cassé son contrat est annoncé à Palmeiras. REAL MADRID : Florentino Perez aurait promis une prime d'un million à chaque joueur en cas de doublé championnat-Ligue des Champions. Marcelo, arrivé en 2006, a prolongé jusqu'en 2015. Le jeune ailier (21 ans) touchera deux millions par an. YAYA TOURÉ, le défenseur de Barcelone, s'est occasionné une déchirure aux adducteurs, qui va le tenir éloigné de la compétition pendant deux semaines. Cette blessure vient s'ajouter à la déchirure à la cuisse droite de Dani Alves. GIUSEPPE ROSSI, l'attaquant de Villarreal, a eu la permission de son club pour se rendre d'urgence aux Etats-Unis afin de rendre visite à sa grand-mère qui se trouve dans un état grave. Rappelons que le joueur est né aux Etats-Unis et que sa famille réside à Clifton dans le New Jersey. NICOLAS RIBAUDO