Le Mans est le genre de club à ne pas faire de vague. Pourtant, le club de la Sarthe fait du bon boulot depuis leur montée en Ligue 1 en 2005. En révélant des joueurs et en se fournissant chez nous ( Romaric, Gervinho, Roland Lamah, qui est monté au jeu à la 56e au PSG) mais aussi en servant de tremplin à ses entraîneurs ( Frédéric Hantz avait été courtisé par le subtop après avoir maintenu Le Mans lors de sa première saison en Ligue 1 ; Rudi Garcia avait abouti à Lille).
...

Le Mans est le genre de club à ne pas faire de vague. Pourtant, le club de la Sarthe fait du bon boulot depuis leur montée en Ligue 1 en 2005. En révélant des joueurs et en se fournissant chez nous ( Romaric, Gervinho, Roland Lamah, qui est monté au jeu à la 56e au PSG) mais aussi en servant de tremplin à ses entraîneurs ( Frédéric Hantz avait été courtisé par le subtop après avoir maintenu Le Mans lors de sa première saison en Ligue 1 ; Rudi Garcia avait abouti à Lille). Pourtant, la saison dernière fut loin de constituer un long fleuve tranquille. Trois entraîneurs se sont succédés ( Yves Bertucci, Daniel Jeandupeux et son adjoint Arnaud Cormier) pour arracher un maintien in-extremis. Cette saison, Le Mans a une nouvelle fois donné sa chance à un bleu, en allant se fournir au Burkina Faso et en jetant son dévolu sur le jeune portugais Paulo Duarte, sélectionneur des Etalons. Ce choix a surpris dans l'Hexagone et les commentaires se veulent à la fois élogieux et dubitatifs. Elogieux d'abord car cet entraîneur de 40 ans avait conduit en Coupe d'Europe la modeste équipe de Leiria, où il a débuté sur le banc après y avoir passé une grande partie de sa carrière de joueur. Comme capitaine, il avait notamment évolué en 2002-2003 sous les ordres de José Mourinho, à qui il est comparé aujourd'hui. Dans sa biographie, Mourinho l'avait d'ailleurs loué en affirmant : " Paulo Duarte a été un des joueurs les plus importants et influents lors de mon passage à l'Uniao de Leiria. " Comme Mourinho, Paulo Duarte est à la fois très proche de son groupe et très pointilleux, notamment sur le plan de la discipline. " Je suis un jeune avec beaucoup d'ambition. Je suis l'ami des joueurs... sauf sur le terrain. Là, c'est fini. Pour moi, le football, c'est sacré. Mon seul secret, c'est le travail et l'organisation. Je fixe la ligne de conduite et je décide ", expliquait récemment Duarte. Dubitatifs ensuite car Paulo Duarte continuera son job de sélectionneur du Burkina Faso lors de son séjour au Mans. " L'entraîneur va partir à la CAN cet hiver. C'est un peu bizarre ", avait lâché Grégory Wimbee, consultant à L'Equipe. " Déjà l'année dernière, leur fonctionnement ne faisait pas très sérieux, avec ces changements d'entraîneur et ces rôles qui s'inversaient. " LYON a remporté sa première victoire de la saison contre Valenciennes (but de Gomis) mais a perdu Sydney Govou sur blessure. L'attaquant pourrait faire l'impasse sur le match contre Anderlecht. EDUARDO COSTA, l'ancien médian de 26 ans de Bordeaux et Marseille, qui évoluait à Sao Paulo, a été acheté 2,8 millions d'euros par Monaco. LORIENT a un nouveau président en la personne de Loïc Féry qui, à 35 ans, devient le plus jeune président de L1. PIERRE-ALAIN FRAU, l'attaquant de Lille, a été victime d'un car-jacking. Il a été placé dans le coffre de sa voiture avant d'être déposé sur le bord du chemin. GILBERT GRESS, l'entraîneur suisse emblématique de Strasbourg (il avait mené les Alsaciens au titre en 1979) qui avait repris du service, a déjà été démis de ses fonctions après un départ catastrophique. Le club (L2) avait été humilié en Coupe de la Ligue et battu en ouverture du championnat. LA FRANCE a battu les Iles Féroé 1-0 grâce à un but de André-Pierre Gignac qui a prolongé son contrat à Toulouse jusqu'en 2013. Par ailleurs, pour la première fois depuis 1998, suite au forfait de Thierry Henry, il n'y avait aucun champion du monde dans le groupe. MAROUANE CHAMAKH, l'attaquant marocain de Bordeaux, s'oriente vers un séjour prolongé en Gironde. Arsenal a clos le dossier. Le joueur sera en fin de contrat en juin prochain. EDEN HAZARD (Lille) est monté au jeu à la 60e à Marseille. Quant à Kevin Mirallas (Saint-Etienne), il est resté sur le banc, le coach ayant décidé d'étoffer son entrejeu face à Toulouse. STÉPHANE VANDE VELDE