Suite à l'arrivée de Xavier Siméon en MotoGP, le championnat moto a reçu un nouveau coup de projecteur pour le public belge. À cet instant, le plan de la RTBF était clair : donner la priorité au MotoGP en télé et permettre aux fans de visionner le Moto2 et le Moto3 sur le web. Rehaussé par la présence de Livio Loi, le Moto3 aurait quand même été commenté sur Auvio par le duo Pierre Robert- Didier de Radiguès ta...

Suite à l'arrivée de Xavier Siméon en MotoGP, le championnat moto a reçu un nouveau coup de projecteur pour le public belge. À cet instant, le plan de la RTBF était clair : donner la priorité au MotoGP en télé et permettre aux fans de visionner le Moto2 et le Moto3 sur le web. Rehaussé par la présence de Livio Loi, le Moto3 aurait quand même été commenté sur Auvio par le duo Pierre Robert- Didier de Radiguès tandis que le public aurait dû se contenter des images pour le Moto2. " Il y a environ trois semaines, changement de plan : j'ai reçu un mail de ma direction m'informant qu'on reconduisait les trois catégories ! ", explique Pierre Robert. " Quand nous serons en Europe, nous prendrons l'antenne à 10h45 jusqu'à 15h15 pour 4 heures 30 de direct ! " Une quatrième compétition est même assurée de recevoir une couverture : la Rookies Cup, destinée à une dizaine de très jeunes pilotes recrutés sur base de leur talent. Barry Baltus, à peine âgé de 14 ans, y a décroché une place et ambitionne d'arriver en Moto3 en 2019, pour ses 15 ans. Pour le reste, le duo de commentateurs travaillera toujours depuis Bruxelles. " Nous avons un budget pour quelques déplacements : Doha, Jerez et, j'espère, Mugello. Ces voyages sont destinés à tourner des reportages du mercredi au vendredi, que nous montons le week-end pour les courses. " Pour ce qui est du MotoGP, l'équipe a prévu quelques aménagements. " Nous rejoignons désormais la ligne de départ à 13h43 pour ne plus rater le début de la présentation des pilotes, avant le lancement de la course. On reste aussi attentif au magazine du MotoGP qui précède la course car nous savons qu'il est très bien suivi. Les Grands Prix attirent en moyenne 100.000 téléspectateurs, ce qui est un excellent résultat. " Les signaux sont même au vert pour une prolongation de contrat. Les droits du prochain contrat (on évoque 5 ans) sont détenus par Freddy Tacheny et son entreprise Zelos. Vu le gros coup de projecteur que la RTBF offre à la discipline, il serait très surprenant de voir partir le MotoGP vers d'autres cieux...