Le mercato a commencé

Les fêtes de fin d'année sont déjà loin mais si la période de trêve est loin d'être terminée pour les footballeurs professionnels, les D2, D3 et Promotions ont renoué avec la compétition ce dernier week-end. Quand je parle de trêve, je pense bien évidemment à la compétition car l'entraînement a repris dans tous les clubs de l'élite depuis la semaine dernière.
...

Les fêtes de fin d'année sont déjà loin mais si la période de trêve est loin d'être terminée pour les footballeurs professionnels, les D2, D3 et Promotions ont renoué avec la compétition ce dernier week-end. Quand je parle de trêve, je pense bien évidemment à la compétition car l'entraînement a repris dans tous les clubs de l'élite depuis la semaine dernière. En ce qui concerne le choix effectué par les entraîneurs, on peut dire qu'il est très éclectique, allant du traditionnel stage à l'étranger au rassemblement en Belgique voire de rester carrément dans ses murs, ce qui d'un point de vue budgétaire est le plus intéressant. La meilleure formule (généralement la plus onéreuse) est l'exil dans un pays où le climat permet de travailler dans des conditions optimales et Charleroi, pour réduire ces frais, utilise une formule originale, en proposant à des supporters d'accompagner les joueurs, ce qui intéresse toujours certains inconditionnels. Le stage en Belgique est utilisé uniquement à des fins psychologiques, pour renforcer les liens dans le groupe, car les terrains n'offrent aucune garantie de qualité supérieure à ses propres installations. Mais le stage le plus exotique est sans nul doute celui de Beveren organisé à Gérardmer (dans les Vosges), où le cadre est certes magnifique, mais où les pelouses servent plus, à cette période de l'année, de piste de ski de fond que de sites d'entraînement de foot... Une autre originalité est la présence du club de Filippo Gaone et de Roland Duchâtelet dans le même hôtel en Turquie. On reparle également à cette période sans match des paris truqués, mais encore une fois, les bruits les plus fous circulent à nouveau et pour le moment sans véritable preuve. Le mercato, lui, a commencé officiellement le 1er janvier et le départ de Nenad Jestrovic pour des cieux encore plus rémunérateurs est moins surprenant que celui de Mathieu Beda qui quitte le leader belge pour la lanterne rouge allemande. Bien évidemment, il existe des paramètres extra sportifs que nous ne maîtrisons pas, comme l'offre des Allemands et les clauses libératoires du contrat signé par le Français avec le Standard. Et peut-être d'autres raisons encore. Mais un transfert qui risque de faire couler beaucoup d'encre est celui du meilleur buteur de D3B, Mohamed Dahmane, qui quitte les Francs Borains pour les voisins de Mons. Le problème est que le club d'affiliation du joueur n'est pas d'accord de le laisser partir alors que les règlements de la Fédération sont clairs à ce sujet. Sans le bon de sortie du club cédant et sans que le joueur ne soit sous contrat non amateur, la transaction est irréalisable. Or, le joueur n'avait, paraît-il, pas de contrat et se retrancherait derrière cet argument pour signer ailleurs. Il n'est pas certain qu'il n'obtiendrait pas gain de cause devant les instances civiles. Espérons que cette histoire débouche sur un arrangement à l'amiable, car dans le cas contraire, ce serait une nouvelle fois, tout le système de transferts au mercato, en ce qui concerne le football amateur, qui serait remis en question...étienne delangre