E rwin Koeman l'a présenté en ces termes : " Le joueur qui faisait défaut à ma sélection, le battant qui peut faire basculer un match ". Pourtant, Pierre van Hooijdonk (36 ans) n'est justement pas un brise-glace. L'entraîneur de Feyenoord a expliqué qu'il était " un gars de l'ancienne école, apte à guider les jeunes, le mentor idéal ". Les statistiques démontrent que le rendement de ...

E rwin Koeman l'a présenté en ces termes : " Le joueur qui faisait défaut à ma sélection, le battant qui peut faire basculer un match ". Pourtant, Pierre van Hooijdonk (36 ans) n'est justement pas un brise-glace. L'entraîneur de Feyenoord a expliqué qu'il était " un gars de l'ancienne école, apte à guider les jeunes, le mentor idéal ". Les statistiques démontrent que le rendement de Big Pete n'est plus ce qu'il était. Koeman a donné à l'attaquant, qui a quitté librement le NAC, le numéro 9. Si Dirk Kuijt ou Salomon Kalou quitte Rotterdam en fin de saison, Koeman aura de quoi faire face, du moins temporairement, puisque Van Hooijdonk a signé pour un an et demi, après avoir fait la paix avec le président Jorien van den Herik, qui n'avait pas apprécié de le voir partir en claquant la porte pour Fenerbahçe, il y a trois ans. En 514 matches de championnat, Van Hooijdonk a marqué 327 buts. Il a connu sa meilleure période à Feyenoord de 2001 à 2003, en inscrivant 52 buts en 61 matches, notamment grâce à de superbes coups francs. Durant sa dernière saison au Kuip, il a même atteint la moyenne d'un but par match : 28. Il n'a pu approcher cette moyenne au NAC. " J'en suis partiellement responsable. Des circonstances indépendantes de ma volonté m'ont fait perdre ma place de titulaire. Tout le monde comprendra que je ne veuille pas achever ma carrière d'aussi piètre façon ". Cees Lok affirme que Van Hooijdonk a été à l'origine de tensions dans le vestiaire de Breda. " Je suis très sociable, ouvert à tous ", rétorque l'international (46 sélections). " Feyenoord sait qui il embauche. Il obtient tout ". Il veut dire les buts, le charisme, la passion, l'éthique du travail, qui ne tolère pas de concessions, et une personnalité dominante. " Si je ne suis plus assez bon pour l'élite, je préfère clôturer le chapitre, mais je veux remporter le titre avec Feyenoord ". Ce sacre néerlandais fait toujours défaut à son palmarès. Les examens médicaux ont en tout cas révélé que l'attaquant était " en meilleure condition qu'à son arrivée à Feyenoord, la première fois ". Koeman affirme n'avoir pas douté un instant : " Je l'aurais enrôlé même à 40 ans ".