Zlatan Ibrahimovic va-t-il poursuivre sa carrière au pays ? En tout cas, il a pris part aux entraînements collectifs de Hammarby IF, car il n'y a pas de lockdown strict en Suède. Il le fait peut-être uniquement parce que l'AC Milan ne s'entraîne pas, mais comme l'avant a déjà acquis des parts de Hammarby, qui sait ?

Les fameux Zlatan Facts ont du succès sur Twitter, par les temps qui courent. Un des plus récents : si Zlatan est en contact avec le coronavirus, le virus doit observer une quarantaine de deux semaines.

Retournons en Biélorussie, où le championnat se poursuit normalement, mais où les supporters renoncent à se rendre au stade. Pour remplir quand même ses tribunes, le Dinamo Brest, le champion en titre, vend des billets virtuels : le club place un mannequin dans la tribune, le revêt du maillot favori de l'acheteur et colle la photo de celui-ci sur le visage du mannequin. Par contre, le club n'a pas pensé au bruit qui va de pair avec une assistance réelle.

Un footballeur a encore bafoué le lockdown : l'international serbe Aleksandar Prijovic a été vu dans un bar de Belgrade. Ça n'a pas amusé le juge, qui lui a infligé trois mois de quarantaine à la maison.

Zlatan Ibrahimovic va-t-il poursuivre sa carrière au pays ? En tout cas, il a pris part aux entraînements collectifs de Hammarby IF, car il n'y a pas de lockdown strict en Suède. Il le fait peut-être uniquement parce que l'AC Milan ne s'entraîne pas, mais comme l'avant a déjà acquis des parts de Hammarby, qui sait ? Les fameux Zlatan Facts ont du succès sur Twitter, par les temps qui courent. Un des plus récents : si Zlatan est en contact avec le coronavirus, le virus doit observer une quarantaine de deux semaines. Retournons en Biélorussie, où le championnat se poursuit normalement, mais où les supporters renoncent à se rendre au stade. Pour remplir quand même ses tribunes, le Dinamo Brest, le champion en titre, vend des billets virtuels : le club place un mannequin dans la tribune, le revêt du maillot favori de l'acheteur et colle la photo de celui-ci sur le visage du mannequin. Par contre, le club n'a pas pensé au bruit qui va de pair avec une assistance réelle. Un footballeur a encore bafoué le lockdown : l'international serbe Aleksandar Prijovic a été vu dans un bar de Belgrade. Ça n'a pas amusé le juge, qui lui a infligé trois mois de quarantaine à la maison.