LUNDI

Le péril jeune. ÀAnderlecht, Praet a retrouvé la forme mais recadre la presse : " Vous espéreriez qu'à 19 ans, je joue au Barça ? " Dennis a zappé le Livre d'Or du Sporting concocté par l'attaché de presse : " Scifo a joué ici ? Degryse, l'ancien du GBA ? Zetterberg ? Moi j'étais plutôt Skoko. " Dennis défend aussi ses droits : " Van Holsbeeck m'a reproché de ne pas m'entraîner mes jours de congé, j'avais réservé un Bongo à Lille. " Confirmé, les nouveaux matelas de Neerpede (avec nom marqué sur le coussin) ne convainquent pas. Mbokani est preneur : Dieu veut déjà quitter Kiev, il ne kiffe pas la rotation de Blokhine. Ouf chez Van Holsbeeck : si Dieu revient, ce ne sera pas chez le tourneur Luzon.
...

Le péril jeune. ÀAnderlecht, Praet a retrouvé la forme mais recadre la presse : " Vous espéreriez qu'à 19 ans, je joue au Barça ? " Dennis a zappé le Livre d'Or du Sporting concocté par l'attaché de presse : " Scifo a joué ici ? Degryse, l'ancien du GBA ? Zetterberg ? Moi j'étais plutôt Skoko. " Dennis défend aussi ses droits : " Van Holsbeeck m'a reproché de ne pas m'entraîner mes jours de congé, j'avais réservé un Bongo à Lille. " Confirmé, les nouveaux matelas de Neerpede (avec nom marqué sur le coussin) ne convainquent pas. Mbokani est preneur : Dieu veut déjà quitter Kiev, il ne kiffe pas la rotation de Blokhine. Ouf chez Van Holsbeeck : si Dieu revient, ce ne sera pas chez le tourneur Luzon. En sous-terrain. À Bruges, le Chinois Wang panique : il appelle à l'aide sur Twitter, il a paumé son portefeuille dans le métro de Bruges. Sauf que seules les gondoles ont des rames en Nord-Vénétie : le Chinois a confondu avec sa sandwicherie Subway. Lestienne analyse sa mise au placard fédéral : " Je n'ai tué personne. " Gretarsson résume : " Maxime est notre Special One. " Gand de fer. Manu Ferrera apprend à la radio que Fernandez est viré : " Le C4 le plus dur de ma carrière ", pleurniche De Witte... qui avait sorti le même violon pour Dury, Sollied, Peeters, etc. Le covoiturage avec Garrido était écrit, le foot-carbonades à la belge a triomphé du tiki-taka. Pourtant, Victor avait des stats aussi bien que Juan-Carlos : 59 % des points, mieux même que Pater MPH. De Genk, Mboyo résume tout : " A Gand, les joueurs suivent trop, parfois il ne faut pas écouter son coach. " Socio Club. Au colloque sur les stades belges, De Keersmaeker constate : " On a raté le bateau (sic) après l'Euro 2000, le Heysel actuel n'a même pas de chambre d'hôtel avec vue sur la pelouse (re-sic). " Steven Martens veut que les fans fassent une cagnotte via le crowdfunding : " C'est pour rapprocher les fans des clubs. " Et surtout leur portefeuille ? Milou est Tintin. À Alost, le carnaval débute en octobre : Emile M'Penza est un Oignon... avec évaluation chaque 3 mois - pas déconner non plus. E1000 explique : " Ce n'est pas un pas en arrière dans ma carrière. " Allusion à City, Schalke, Bakou ou Al Rayyan ? Son coach Janssens est resté calé en 2002 : " A l'époque, je ne pouvais pas le suivre. " Le Président révèle sa méthode : " L'agent d'Emile est un ami. " So easy. Joystick. À Charleroi, Mehdi râle et descend au vestiaire rincer son noyau. Mais pas comme Tonton jadis : la preuve, Felice est toujours là. Le dernier génie de l'idylle Abbas-Dudu dégage : Ohayon file à Hapoel Kiryat Shomna, un vainqueur de la chère Toto Cup de Guy Luzon. Rossini est titulaire mais c'est sur FIFA14... et c'est lui qui joue. Pas longtemps : il se fait battre en ligne par Altidore (Sunderland). Autant se farcir Pollet en vrai. À chacun son oeil. Clairement, le 7-1 de Sclessin a plus marqué De Witte que Duchâtelet : Gand a son manager de crise, Rednic est le quatrième coach en... 11 mois. Vanhaezebrouck ne valait pas les 200.000 euros de clause écrits dans son contrat : pour la troisième fois, Coach Hein loupe son Intercity pour Gentbrugge. Mircea prépare le terrain pour ses habituels transferts en hiver : " J'ai un stade magnifique, des fans super... mais pas d'équipe. " Comme T2, Rednic tire aussi Balette de ses cours de gym : qui fera OEil de Moscou pour la direction alors ? Un peu de tout. Soirée Beneligue, les dames du Standard battent Ajax, celles d'OHL battent le PSV (2-1) : faut dire que Den Dreef perçait un fût par 500 spectateurs. L'équipe A est passée voir et, juré, Ruytinx n'a pas tout vidé seul. Team-building au Lierse, Losada gagne le tournoi de tennis : samedi, on met tout dans le filet. À Ostende, un fabricant de jeux de cartes a vu que le vestiaire jouait à UNO : il lance une application iPad où chacun peut imprimer son lot avec la tête des joueurs. Et même Fredje en cravate. Je récidive, tu récidives... Fini la pleurésie, Duchâtelet a la banane vers Elfsborg : " L'Europe est aussi importante que le championnat. " Faudrait juste passer le mot aux joueurs. Rien de neuf côté planning : " Champion ou pas, je revends en fin de saison. " Nettoyage requis en interne, on apprend que Batshuayi a troqué le Room Service pour le pistolet d'alarme : " Juste pour me rassurer ", a dit Michy aux keufs. D'habitude, ce sont les adversaires de Michy qui ont peur, mais bon... Carcela a slalomé en Chevrolet dans le tunnel de Cointe, pas de bol, son permis était troué : " J'étais en retard pour l'entraînement. " En Russie, Legear l'avait dit, tout s'arrange avec bakchichs. Ici, on est à Liège. Encore que. Régime... Place de Linde, 22 h 35 : un gang hellène est passé trouer la caisse mauve. Malgré un joli set contre Olympiacos, Anderlecht se loupe encore en C1 : Papy Roger peut mettre son printemps au compost (0-3). Mitroglou triple, Mitrovic prouve que troquer la vareuse du Partizan pour le Sporting fait dérailler des 11 mètres : Mitrogol jouait du mauvais côté, pas vrai Nuytinck ? Proto sans cheville (6 semaines de râble), Kaminski en a presque perdu l'envie de jouer. ... moussaka. Pour ses 70 bougies, Van Himst a bobo à son petit coeur opéré : en 1962, Popol battait le Real pour son premier match européen à 18 ans, pour Tielemans le record de précocité (16 ans, 147 jours) restera englué dans la tarama. Même si les stats de TEAM sont formelles : le Sporting a le record de possession de balle et de fautes subies, N'Sakala est le meilleur tacleur de C1. Faudrait juste penser aussi à buter. Fines gâchettes. Wilmots tranche : pas (encore) de Batshuayi chez les Diables. L'animation revolver, Willie s'en fout, c'est d'animation tactique qu'il cause : " On joue en 4-3-3, Michy est habitué au 4-4-2. " Le soir, le petit venge le grand : Aaron Iseka, le frangin mauve, flingue 3 fois l'Olympiacos en U21 (4-2). En face, y avait pas de mini-Mitroglou. Euro-... Un coach adverse leucémique, un capi local lourd de 144 caps et 37 étés boréaux, un terrain synthétique zarbi pour les slaloms du pilote Carcela, c'était too much : à Elfsborg, les Rouches touchent le fond du fjord (1-1). Encore heureux que du gauche, Bia a assuré son rang de meilleur cadreur d'Europaligue. Mais sans, bien sûr, passer par la mixed-zone. ... bide. Dans la steppe de Kazan, Zulte aurait bien aimé 2-3 panneaux solaires griffés Decuyper ou les tuyaux de Cédric Roussel. Les Tatars tarent la tronche aux Boeren : logique, le Rubin local émane de l'ex-usine secrète de l'Armée Rouge (4-0). Dury le sentait si bien : " Avec la balle, on peut faire mal. " Mouais : Hazard & consorts n'ont rien cadré. Genk sauve la semaine euro-belge en fripant le tutu à Thoune (2-1). Gorius et Vossen décoiffent avec un max de bol le portier suisse casqué comme Cech : " On s'est entraîné pour les buts chanceux ", pince Been. Invaincu depuis 2 mois, Genk a déjà 3 orteils au printemps. Grosse tête. Le Dr D'Hooghe a bien bossé en coulisse, Tonton Sepp prendra le ranking FIFA pour les têtes de série au tirage brésilien : avec un 4/6 contre Croatie & Galles, on nagera dans le bon bocal. Même Vercauteren se lâche : " On doit viser les demis. " A l'UEFA aussi, place à l'élitisme : dès 2015, le vainqueur de la Coupe n'ira plus direct en Europaligue, c'est l'indice UEFA qui fera foi. C'est pas Platoche qui prétendait protéger les gnomes ? Marchand de sable. " Je ne revendrai jamais à un cheikh ", avait juré Decuyper à Zulte. L'ex-fada du matricule revend ses parts à un toiturier local nommé Willy Naessens : trop bien, c'est justement le Président. Dury a gagné sur toute la ligne : il devient manager à l'anglaise, avec job garanti à vie au Gaverbeek. Dommage pour Mbuyu qui, dit-on, reluquait la fonction. Leye fait sa kiné chez Maesschalk. Avec carnet d'autographes : son voisin de tapis a un catogan et s'appelle Andy Caroll (West Ham). Franky, c'est bon. Un obscur site de stats élit notre De Bleeckere meilleur ref... de tous les temps : trop fort pour un type qui, hormis un Mondial U20, n'a jamais sifflé de finale. Collina ? Aucune trace dans le top 100. Gumienny est 35e... et même quatrième pour les meilleures cotations d'un soir : un tout bon 9,5/10 pour un mémorable Portsmouth-Milan de 2008. Pas sport. Willie s'énerve, Bakkali vient dire qu'il n'a pas encore choisi où était son coeur. En Albanie, la Fédé explique que " Januzaj n'aime pas son vrai pays. " Pas gagné pour autant : même l'Angleterre veut maintenant notre Adnan, dont l'entourage fait percoler qu'il sera belge... si on lui garantit le Brésil ! Les 3 passeports de Tchité, finalement c'était plus simple. Étonnez-vous après que Vande Walle pète une durite. Wilmots n'est pas tranquille pour autant : le WWF veut lui faire signer une pétition pour un parc naturel au Congo. La politique, Willie a déjà donné en 2003. Du plafond... Cette fois c'est sûr, Preud'homme se calibre sur Daum : troisième succès Arsenal pour Bruges contre OHL (1-0), Vadis a fait le taf, le ref a renvoyé Lestienne (2 jaunes) dans la chambre chaude. Thompson a touché la latte, en réponse le public lui a flanqué une mandarine sur le crâne : pas bien. À Charleroi, Mehdi a eu raison de se fâcher, Lokeren y complète son 0/9 : Harbaoui a buté... et Copa poncé la croquette - Jürgen Sierens, tu n'es pas mort pour rien (2-1). Remacle rejoint Proto chez les mous de la cheville : pour Jordan, 2013 est déjà fini. ... à la cave. Waasland, le Cercle et le Lierse dominent les aveugles & paralytiques. Au Lisp, Mons racle encore le fond malgré Janevski (2-1), Werner les a pleines : " Certains ne se bougent pas les c... ! " D'urgence, un mixeur pour Cedo. À Malines-Cercle, Gumienny voit encore des pénos partout, Vanacker en remontre à Mitrovic (1-2). À Waasland-Ostende, De Boeck retaille le chic costard de Vanderbiest, à lui le duel des succursales mauves (2-0) : " Aucune raison de me virer ", conclut modestement Glen. Allusion à quelqu'un au parc ? " Pour la Journée Mondiale des Animaux, on était des brebis ", tweete ce vanneur de Coucke. Bêêêê. Maudit éperon. " On peut faire aussi bien qu'Olympiacos ", avait prévu Vanhaezebrouck. Le cinoche des 2 Mitrogoals excepté, Hein avait tout juste : Anderlecht se fracasse contre Courtrai, Cyriac est toujours pied bot (0-1). Et malgré la 27e minute estampillée Wasyl, Gillet a eu sa bordée de flûtes. Van den Brom regrette déjà ne pas avoir causé comme le Boss d'une " saison de transition ". Mais son ami Herman est là : " Le coach ne doit pas s'inquiéter. " Plus que 20 matches à traîner avant les play-offs. Dix de chute. Au Casse-murailles, la dixième brique était trop sèche : fallait bien que ça tombe un jour, le Standard cale à Zulte (1-0). Même que " toute la Belgique n'attendait que ça ", foi de Mpoku, Özturk & Vainqueur réunis : yes, Calimerois still alive. Kawa re-sucre les fraises de l'an dernier, Kanu part à la douche avant les autres : Dury a contré Luzon sur ses propres bases. Ciman conclut logiquement : " On n'est pas encore le Real. " On inverse les rôles. 11 mois plus tôt, Rednic avait fêté sa Joyeuse Entrée rouche en allant dé-casquer du mineur genkois. Been a retenu la leçon : le choc psychologique n'existe plus, Super-Mario torche Méga-Mircea en faisant promo du foot hold-up (1-2). Genk poursuit son sans-faute... et sa mutation : le Mariodona batave joue à la belge, faites passer à Garrido & Fernandez. Naguère tancé pour ses floches, Koulibaly est le winning-man : on le dit même pisté par... Manchester United. De même que Carvalho, un ex... du Cercle. Serait-on myope chez Jupiler ? ?PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT