LUNDI

Tous au zoo. Le préposé Neerpede commande de la fonte neuve pour sa muscu, Van Holsbeeck piste Malanda. Pas longtemps : DG Herman n'a que 5 briques dans son cochon-mercato, appelez ça l'effet collatéral Pollet. Avant les Zèbres carolos, Suarez photographie les girafes de Pairi Daiza, Praet a fait pareil avec des éléphants. Bruges fulmine, sa bimbo Axelle regrette toujours ses clichés d'onyx sur Facebook.
...

Tous au zoo. Le préposé Neerpede commande de la fonte neuve pour sa muscu, Van Holsbeeck piste Malanda. Pas longtemps : DG Herman n'a que 5 briques dans son cochon-mercato, appelez ça l'effet collatéral Pollet. Avant les Zèbres carolos, Suarez photographie les girafes de Pairi Daiza, Praet a fait pareil avec des éléphants. Bruges fulmine, sa bimbo Axelle regrette toujours ses clichés d'onyx sur Facebook. Agents triples. Christophe Henrotay a loupé la timbale avec Basthuayi, le TAS lui récupère 81.300 boules pour rupture de contrat : c'est pas encore 8 briques, mais c'est déjà ça. Au Cercle, Bernd Evens n'est plus manager commercial : il préfère faire agent chez Lichtenstein, le conseil de Kompany. Au Cercle, le grand Bernd laisse derrière lui le concept de la grande Soirée Rétro pour les 115 ans des mini-bonshommes verts. Kim & Park. Cartier s'est rappelé Tubize, son old Quinton Fortune, ses stages Deathride en Alsace, ses matches bizarroïdes : il pistonne le FC Langendries auprès d'une boîte sud-coréenne, objectif la D1 dans les 3 ans. Albert leur a dit qu'Eden n'est plus depuis longtemps Gare Leburton ? Des talents coréens seront mis en vitrine, Dante Brogno aura facile pour sa compo : rien que des Park et des Kim. Et bonne chance au commentateur de TV Com. Langues... Fini les terrains hachurés à la chaux par Ferrera, Genk reveut du centre-banane : les dentales de Vercauteren plaisent plus que la moustache à Daum et la coupe Playmobil de Guy Hellers. Samara rime avec Al Jazira : rayon fuite sans prévenir, Frankie a une vieille dette avec le Limbourg. À ses Russes, il a juste dit qu'il crochetait en Belgique bisouter son petit-fils nouveau-né. Un site de pronos offrait une Vespa neuve au gagnant, quelqu'un a même osé Van Buyten comme réponse. ... de vipère. Simaeys rejoint Aoulad, Legear & Anelka dans l'équipe des footeux virés pour langue fourchue. Jeroen a osé dire que Denier s'est fait dicter sa compo d'en-haut, les chefs voulaient mettre en vitrine leur Kabasele. Imaginer un truc pareil, vraiment ? De la Golf... Au Panathinaikos,Duchâtelet se paye un bout d'Acropole : une Cariatide au jardin, c'est toujours classe. Mpoku fracasse le portique local, Mbombo fait boum-boum, Kawashima sort ses gants aimantés (0-2). Déprimé au poste 6, Ciman a au moins reçu le " bonne (sic) anniversaire " signé Willie : ils n'ont pas le correcteur automatique, au Bureau du Tweet fédéral ? Luzon dit son secret, sa tendre Dana lui a smsé la conduite : " Dieu choisit ses soldats vaillants pour ses combats difficiles. " ... à l'Audi. À nous la grande Ligue ? " Quand on a roulé en Audi, on ne veut plus de Golf ", résume De Camargo, rescapé 2009. Il pense quoi, Igor, de la vieille C5 du Président ? Faudra juste passer sur Witsel, Lombaerts & leur Hulk vert du FC Peppermint (© Jacobs). Legear est aware : depuis son banc d'Olympiakos, Jona re-toque à Sclessin. Roland, dégage ton parking. Pays Gris. Pour réveiller Mandanda, Charleroi rejoue le mode Sifakis & Renard : Nicolas Penneteau (32 ans) débarque avec ses 452 matches en Ligue 1 et ses joutes pour la Corse avec Lorenzi. Mais surtout, à Valenciennes, Coach Ariel lui a montré le vrai sourire de la Belgique. Jadis, le PSG voulait claquer 7,5 briques sur lui. Et sans les Qataris. Keuf keuf. Dure, la vie après Harbaoui : Dutra se pète le ménisque, Lokeren tire dare-dare Leye de sa file-chômage. Patosi tâte de la flicaille belge : " Des policiers m'ont contrôlé, ils m'ont proposé... une banane. " Sur le sujet, Patosi peut contacter Dani Alves ou Zola Matumona époque Vermeersch. Ou même le MRAX. Bâching. " Mouscron ne peut pas être un assisté perpétuel ", dit le Président Vandaele. Qui ajoute : " N'aligner que des Mouscronnois est un non-sens. " Espoir zéro donc pour les rejetons Mpenza, Dugardein & Dauwe. Après Lille, le RMP suce aussi Mons : l'Albert prêtera sa bâche en hiver. Pas la chinoise avec des boudins troués, ça c'était Charleroi. Amis pour la vie. 250 g de farine, 4 oeufs, manquait juste le lait et un chouia de beurre : la bande à Van Damme teste la crêpe Suzette sur le crâne de Luzon. Pour ses 39 bougies, Gaille goûte la teuf façon Lîîtch, une vraie exclu Standard TV. En manque de joueurs, le Crazy One salue un compatriote... à Gand : l'Israélien Saïef remercie Louwagie, il lui fait manquer 2 ans de service militaire. Qu'en pense Dana Luzon ? Vanhaezebrouck explique qu'il fait tout tout seul : " Les psys qui font chanter les joueurs, très peu pour moi. " Même en rythme Allegro 3-5-2 ? Viande de viking. Fallait pas l'énerver, le MPH : Bröndby prête un car... mauve aux Brugeois, Castillo & Fernando liment cornes & queue du Viking (0-2). Et Ryan aligne sa 4e clean sheet, pas comme au Mondial avec ses Kangourous. Prochaine étape, Zurich : et si le père Borlée refilait à Mimiche son Dylan privé d'Euro ? Soligorsk, puis mourir. Les mines de Soligorsk comme la Baie de Naples : les 27 fans de Zulte viennent lorgner et mourir, l'Essevee repasse sa Grande Semaine du Courant d'Air (2-2). " Chouette, on est éliminés ", synthétise Dury : la Jupiler League, c'est donc trimer un an pour 2 trips nazes en Pologne & Belarus. Le match placé à Borisov, Francky a fait signer au groupe entier la carte postale pour ce cher Ariel. Sur le streaming, on a même vu débuter un certain Kylian : tels frères, tel frère ? Herman chancelle. Mbemba fête ses 20 ans : 20 ans, sans déconner ? Et confirme, il va devenir belge. Ne festoie pas trop vite, Willie : Chancel a déjà presté pour le Congo, il veut juste signer aux Îles plus vite que Cheikhou. Jeff & Darwin. Après De Sart Père, Duchâtelet maudit les Jeff : l'Haïtien Louis signe 5 ans... puis repart à Nancy monter son salaire. Mais il reste les fameux back gauches d'Ujpest : après Iandoli & Rojo, voici le Colombien Andrade... prénommé Darwin. Le vieux Charles avait bâti sa Théorie de l'Evolution sur les pinsons des îles Galapagos. Un club à racheter sur place pour Roland ? Les pavés et la plage. Déjà chef du KVO et sponsor-vitamines de Lille & Nantes, Marc Coucke rachète l'Union belge : la Fédé placera sur la Reine des Plages ses échoppes à maillots du Fan-Day. Le peuple wallon tempête, le porte-parole répète que la mer c'est comme les moules, du 100 % belge. Faudra juste briefer Willie & ses amis : soyez plus souriants autour des pâtés de sable que sur les pavés du Palais. Scout, toujours prêt. Verhaeghe rêvait du titre, voici son premier : la Cellule Foot dote Bruges du label C de " club le plus dangereux du pays ". Tout ça pour quelques retraités agressés en Espoirs contre Gand. Mannaert confirme, MPH devient DT : Gretarsson ira faire du scouting en train-couchettes avec Mommens et M'Buyu. Points de départ. À Lierse-Mouscron, derby des Académies, Vanden Driessche volleye façon Premier League mais le RMP reste naïf (2-2). " En Ligue 1, j'ai progressé contre Zlatan & Falcao ", dit Mézague : clair, Keita est plus fortiche. À Waasland-Westerlo, Bojovic joue zéro & héros : annif, péno & but d'un seul coup (1-1). Pas grave, dimanche le Kuipje repasse du 6-0 aux Mauves - ou Roses ? Schouterden apprécie après Eupen : " J'en avais marre de bouffer halal. " Tarif Gand. " On a le nom Standard mais pas l'équipe, j'ai juste assez de joueurs pour jouer aux cartes " : face à Gand, Luzon perd à la belote contre Vanhaezebrouck. Oussalah refuse de monter... puis sert l'assist-algorithme à Mr l'Ingénieur Depoitre (0-1). Luzon n'avait pas dit que le championnat, il s'en foutait en août ? Habibou a tout vu en tribune côté Meuse : avant de bifurquer de vestiaire ? La vie en rose. Contre Charleroi, Anderlecht sort son maillot wonderbloom, sur le pitch ça preste plus bloum & blouche que wonder. " Le fait de jouer en rose nous a affaiblis " tente, sans rire, N'Sakala. Herman s'en fout, il tient son 9 sur 9, Mitrogoal a ressorti sa glycérine hebdomadaire : " S'il le faut, j'en mettrai 100 ", précise le modeste. Kaminski déprime, Silvio is back. Et Hasi patine façon Duchâtelet époque Stayen : ses sbires auraient shooté pareil que lui, on aurait moins roupillé. Rosa, rosa, rosam ? Pionnier du rose bonbon (merci, Mogi), le Zèbre carolo perd son latin mais relève le museau : l'atelier paint-ball de semaine a replongé chacun dans la même gouache. Quo Vadis ? Pour le retour de Davy au Gaverbeek, les potos D'Haene & Bossut lui ont écrit une belle lettre dans le Laatste Nieuws. De fauw refile donc les premiers points de Bruges à Zulte, sans changer les habitudes : phase arrêtée, 4e boulette de Castillo. " Nico a la même frappe que Ronaldo ", ose Ryan. Oui, Ronaldo. Et Vadis a rejoué. Oui, Vadis. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT