LUNDI

Çafuite. Pour fuir son stade, Bart Verhaeghe rachète même la météo : le Breydel est sous eau après la tempête, les vestiaires et le fitness sont inondés, l'ascenseur est mort, le téléphone est coupé. La domotique du Personal Performance Centre n'a pas marché : prochaine fois, patron, faut prolonger le drainage du terrain sous la tribune.
...

Çafuite. Pour fuir son stade, Bart Verhaeghe rachète même la météo : le Breydel est sous eau après la tempête, les vestiaires et le fitness sont inondés, l'ascenseur est mort, le téléphone est coupé. La domotique du Personal Performance Centre n'a pas marché : prochaine fois, patron, faut prolonger le drainage du terrain sous la tribune. Mined'enfer. À Genk ils ont de grands vestiaires, voici donc 2 nouveaux gus dans un noyau de 32. Kagé dérape déjà : " Genk est mon club préféré... après Anderlecht. " Okriashvili (Donestk) ravit les 17 Ouzbeks du Limbourg et ajoute : " Je viens ici pour gagner des titres. " Quelqu'un lui dit ? Vossen peut partir, mais pour 7 millions : " Qu'il cesse de pleurnicher, y a des gens qui pointent ", claque un dirigeant. Papa Vossen (ex-Ford Genk) par exemple ? Marchanddesable. À Lokeren, Harbaoui brosse l'entraînement mais ose : " Moi au Qatar ? N'importe quoi. " Le transfert est donc officiel le soir même : pichichi de D3 (Visé), D2 (OHL) et D1, Hamdi visait aussi le sceptre dans une série niveau D4. Roger Lambrecht encaisse 2 briques, à Qatar Sport Harbaoui a son casier comme jadis Caniggia, Madjer, Dugarry, Desailly et Okocha, rien que de la jeunesse triomphante. Horairecourt. À Genk, le foot-panique marche mieux que les logarithmes reconversion-percussion à Ferrera : le président-DJ tourne ses platines, Emilio découvre son 15e C4 dans le journal après un seul match rikiki à Malines. Le mage schaerbeekois a tenu 155 jours : moyenne perso en nette chute, elle était de 266 jours par club. Au 1er jour, il disait pourtant avoir cerné tous les soucis. Oufti, lavie. " On va bien s'entendre, on est tous les deux fous " : nouveau de Sclessin, Watt se paie déjà Guy Luzon. Les deux CrazyOne partagent aussi leur agent Dudu Dahan, ça facilite. Pour sa 1re séance, le petit Tony montre un mollet full tatoo avec I'm not like them marqué dessus : Gaille, prévois d'urgence le team-building. Sous le kilt, une date déjà cochée en gras : 27 septembre, retrouvailles avec Menzo. À Tomorrowland Jelle Van Damme et Elke Clijsters célèbrent leurs... 2 semaines après leur rupture. Car sans Elke, qui engueulera Willie quand Jelle loupera les Diables ? TopChef. Depuis ses buffets turcs, Mitrovic a perdu 5 kg en 17 jours, même Hasi s'inquiète. " Mila, sa proche conseillère, lui dit de manger moins de patates ", explique Steegen. C'était donc ça. Vanden Borre filme son passage à la pompe avec les potos : les copains enchaînent les " transversales ! " et ressortent bras chargés de chips & soft-drinks. Allô Mila ? Bons vivants, suite : Legear est vu dans une échoppe du parc Astrid - non, pas à la station-service. Quoi, le fameux Kanu du Terek aurait le teint pâle et se serait garé sans cartonner personne ? Terrainminé. Un consultant calcule, les Diables valent 319 briques. Steven Martens craint pour son capital, Israël-Belgique aura sans doute lieu à Chypre : imaginez une roquette du Hamas dans les guibolles d'Eden ou des frappes du Tsahal dans les tifs à Witsel. Les Diables, eux, ont pilonné à Gand : si le beau pitch à Hein est troué, c'est à cause du Mondial à la Ghelamco devant écran géant : 17.000 Ronnys ont tout piétiné. À Sclessin, Van Damme tourne aussi jardinier : " Notre terrain ? On voit déjà dépasser les patates. " DimitriVanFalcao. À Anderlecht les fans re-pétitionnent pour réclamer à Herman & ses amis de vrais transferts. Et pour dégager les agents envahissants, rien de tel qu'un chef-scout ambitieux : " On veut transférer aussi bien que Porto ", explique Dimitri M'Buyu. Pour info, Porto a fait 418 briques de bénef depuis 10 ans, Anderlecht 71. Et le Club Bruges... -27. Lukaku signe à Everton pour 35 briques, le Sporting espérait 700.000 euros, mais non : la clause ne marche que pour les deals hors Angleterre. La semaine à Neerpede n'aura donc servi à rien. Imohmobile. Après le Panathinaikos, Ezekiel finit en slip : " Le Standard me manque déjà. " Le Nigérian ex-futur Belge monte sur le tapis volant vers Al Arabi où il pourrait même virer qatari, question de jouer le Mondial 2022, si cher à Tonton Sepp. " A court terme, Imoh joue au SG ou à City ", tente son agent. Duchâtelet encaisse 8 briques : Bruges enrage, lors d'un test à l'hiver 2012 T2 Clement n'avait rien vu, juste pour 2 petits pieds gelés. Même que Mannaert veut aussi fourguer Lestienne aux émirs, mais Maxou décline : les slaloms en djellaba, c'est pas top. Émirs à mort. Les Saoudiens rôdent, Van Holsbeeck confirme : Al Nassr a offert 10 briques pour Suarez, pas assez, revenez plus tard. Et sans tests médicaux. Entre Céline, les mômes et St-Guidon, Van Buyten hésite toujours... et repart en vacances. Frutos scoute au Guatemala : Nico retournerait même les pyramides en quête de Toltèques bourrés de talent. Dans la guerre St-Guidon/Sclessin autour des Kanu, D'Onofrio met tout le monde d'accord et signe... Kompany. Mais c'est Dominique. Et c'est pour Seraing. Et c'est le frangin François. Coup deBAT(TE). À Zulte-Soligorsk, le coach visiteur a confondu Dury avec Ariel Jacobs : les Biélorusses passent le tarif BATE Borisov, avec même un Vasilevski dans leur équipe (2-5). Plet progresse encore : en plus de son but, une biscotte rouge pour une semelle chaudasse sur le nez d'un clown russe blanc. Entre son 4-3-3 mué 3-5-2 puis 4-4-2, 4-4-1 et enfin 3-4-1, Dury s'est noyé dans sa soupe : n'est pas Van Gaal qui veut. Le retour à la mine de sel s'annonce sympa. Jardinbotanique. Des 40 CV arrivés dans sa boîte mail, Gunter Jacob en a gardé 4 : Daum, Stevens, Van Marwijk... et Peter Maes - chouette, Genk-Lokeren vient vendredi. Pas de chance pour eux, Marco Simone et... Charles Roessli (qui ?) ont postulé pour rien. Même... Been l'a fait : pour que Petit Pelé lui explique tout ce qu'il a appris en une heure chez Emilio ? Sinon, le Président Houben explique comment il reste zen : " J'ai un potager, je viens de cueillir mon 1er concombre, c'est une pure merveille. " L'airdelamer. Oubliez Koller-Radzinski, Anderlecht a maintenant Suarez-Mitrovic : à Ostende, les aoûtiens mauves ramènent vite fait 2 pions & 3 pts de leur balade en pédalo (0-2). Hasi déguste l'efficacité : " L'an passé, on perdait ce match. " Pas vrai : malgré le " kaaskop " Van den Brom (© Vander Biest), le Sporting gagnait avec Kljestan pichichi mauve, c'est dire. Bakkali a tout suivi de la tribune, mais Hasi n'est pas preneur : " J'ai assez de bons joueurs. " Même Milivojevic ? On sait peut-être pourquoi... Hoogstraten, entre la Juve et le Barça, avait aussi dépêché un scout à la mer. Système B. À Courtrai-Standard, Luzon rotationne encore : ce serait donc l'Europaligue ? Bia bute toujours, Mbombo saisit sa chance, Ajdarevic décoche à 157 km/h : à Charlton, Astrit a bossé le toilettage d'araignées (2-3). Roi du coude, Mpoku postule en premier au comité de re-visionnage. Y verra-t-on aussi trouble que Matton ? Pour le daltonien local, Courtrai a joué en bleu ciel. À Genk-Cercle, Denier béni-oui-ouite ses chefs et renvoie Simaeys en tribune près de Vossen : même à 11 contre 10, le Racing bizute encore avec son gardien Bizot (1-1). Mickeymouise. Même sans McDonald toujours à digérer ses moules marinières, Westerlo garde du plomb : ces ingrats de van Wijk et Aoulad (2 buts) viennent rayer leur ex-Zèbre. Bayat n'a même pas dû activer son logiciel de lecture labiale, Momo n'a insulté personne. Charleroi s'arrête à 2-0 après 27 minutes, puis livre Noël en août : " Notre défense ? Une vraie passoire " ,conclut Mehdi (2-3). Dur, pour le 1er jour où les toits ne perçaient pas. Mouscron prolonge la forme des promus et bat Waasland-Beveren dans le duel des clubs à rallonge. Perdu parmi 10 Fransquillons, PJ Monteyne bosse sa langue d'Oc : " Notre équipe regorge de talent. " Waasland signe l'ex-chauffard malinois Destorme : sûr, le Freethiel roule bientôt en biais. Grandbi. " Je préfère jouer avec Dutra qu'avec Harbaoui " : Vanaken est un fayot, Junior un vrai cycliste. À Lokeren-Zulte, le Carioca passe une wheelie digne de Nibali vainqueur du critérium de Meise (2-1). Pourtant, s'est dit Dury, Daknam n'est pas en Belarus. Poivre & sel. À Gand-Malines aussi, l'étoffe gantoise plombe le match de Pacovski : Hein tonne à la mi-temps, Depoitre sort sel & poivre, Gand lance sa saison (3-1). Et sans Habibou, prié de déguerpir : " Ça va être dur, je vaux au moins 3,5 millions ", évalue Bib-Bip Habib... qui s'autoproclame " parmi les meilleurs 9 de l'Histoire de La Gantoise " - prends ça, Aad Koudijzer. Comme Bruges & Anderlecht, Gand passe non-fumeur : Brüls va griller ses blondes sans filtre à Rennes, Louwagie l'a revendu... alors qu'il est blessé 3 mois. Joli. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT