LUNDI

Le grand jeu... En vacances, Van Holsbeeck se mate Kramer contre Kramer et Dumb & Dumber. Oui, Anderlecht a 2 Kanu sur le feu : son ex-tressé de Grozny, qui en a marre des Kalachnikov tchétchènes, et le Kanu rouche, qui pique sa crise bisannuelle. Le vilain Duduche ne lui paie pas ce qu'il mérite : le sécateur brosse les séances de Sclessin et brandit la loi de 78. Encore merci à Maître Misson & son DJ Momo.
...

Le grand jeu... En vacances, Van Holsbeeck se mate Kramer contre Kramer et Dumb & Dumber. Oui, Anderlecht a 2 Kanu sur le feu : son ex-tressé de Grozny, qui en a marre des Kalachnikov tchétchènes, et le Kanu rouche, qui pique sa crise bisannuelle. Le vilain Duduche ne lui paie pas ce qu'il mérite : le sécateur brosse les séances de Sclessin et brandit la loi de 78. Encore merci à Maître Misson & son DJ Momo. ... du sosie.Mens sana in corpore sano, Tielemans honore la devise mauve et décroche son diplôme de 5e humanité, option Commerce : parfait pour gérer le prochain mercato. Un scout mauve avoue : après avoir loupé Careca, Kolo Touré et David Luiz, le Sporting a aussi foiré Angel Di Maria à 17 ans, le jugeant trop maigrichon. Ou était-ce un homonyme façon Kanu ? Allez les Diables. Sursaut national à la N-VA, un élu d'Aerschot dénonce les drapeaux noir-jaune-rouge marqués Jupiler : " La loi prévoit 50 euros d'amende si on fait de la pub d'un produit sans le vendre. " Moche pour ce marchand d'Olen, qui a écoulé 124.000 drapeaux... pour 1.000 une année normale. BePost soutient les Diables : le facteur livre à Joséphine, 12 ans, une perruque signée Marouane himself, live from Mogi Da Cruzes. Et grâce à votre Sport/Foot Mag, un lit tricolore double place est à gagner : idéal pour pieuter comme Eden. Sans coeur. Vanhaezebrouck enterre son Papa, une délégation de Courtrai est venue au cimetière. Coach Hein chipe quand même Sven Kums à son ex-KVK : avec Raman, Oussalah, Dejaeghere & Belhocine, même le poker se jouera en 3-4-3 au vestiaire gantois. Louwagie signe son 10e transfert de l'été et cède ses droits sur Conte : un 3e Play-Offs 2 de suite passera difficilement. American... Avant Belgique-USA, les Ricains googlisent le foot belge : Diables Rouges est cliqué 12 fois plus queJean-Claude Van Damme. Entre gars aware, Vanden Borre chope même 20.000 clicks tout seul. Malgré toutes ces bonnes infos, le fils du boulanger perd face au rejeton du fermier : Wilmots gagne sur Klinsmann le tir aux pipes agricole malgré un Tim Howard wonder-bras (2-1). Kevin & Romelu posent en Black Panther pour les photographes, Lukaku entre, fait péter puis ose l'amour paternel face-caméra. Et Vertonghen le petit vomi pour sacrer le vert de Salvador. ... Dream. Dire que Mike Tyson allait nous botter les coucougnettes. Dire que la FIFA nous avait fourgué un hôtel avec des draps plein de poils et 350 fans US beuglant aux étages. Après le match, les Diables ont même pu bisouter leur dulcinée : 20 minutes montre en main, mesurage certifié par le chef-chronométreur du staff. Et dehors, les Brésiliens chantent Waar is dat feestje ? Ben ouais. Bobo-hooliganisme. Zulte avait son speaker à l'humour borderline, son chef des fans... est un hooligan. Geert Titeca, le boss de la fédé des Supporters, est interdit de stade pour 6 mois : il a molesté... un de ses propres stewards qui barrait l'accès au car des joueurs. Fais quelque chose, De fauw : ben non, Davy a filé à Bruges. Son backup est étiqueté Rocher top classe : Cissako arrive en prêt de Monaco, Zulte a un partenariat. James Rodriguez, c'est pour un peu plus tard. Griffé Lille. Ex-buteur de Mouscron en D2, Ruiz ne kiffe plus le Canonnier : le Costaricien passe de Lille à Ostende, les petits ménages de Marc Coucke opèrent déjà. Ses vitamines aussi : " Je serai meilleur buteur en D1 ", ose Ruiz. Mouscron loue Sven Dhoest, le 3e portier brugeois spécialiste du leasing auto aviné en covoiturage avec Van Gijseghem. Et aussi Nolan... Mbemba (Chancel, tu n'es plus seul), un médian lillois grand pote à Divock. Vive 2016. Simons confirme, il ira manger avec Wilmots à la rentrée pour vider les vieilles querelles. Car Timmy reste djeun : " Je continue jusqu'à 40 ans, je veux jouer la Champions League. " À compter Bruges champion dans un an... au plus tôt (hein, Bart ?), Willie récupère Timmy pour l'EURO 2016. Pour Vanaken, Mannaert doit se dépêcher : " Si le transfert n'est pas fait au début du championnat, on ne vend plus ", prévient Lokeren. Main-d'oeuvre infantile. Mauvais présage pour les Diables, le Seapark de Bruges annonce la mort du bébé-dauphin Origi, né 8 jours plus tôt : Romelu reprend espoir. Un abri d'animaux de Westerlo reçoit une caisse avec 11 chatons dedans, très logiquement rebaptisés Witsel, Kompany, Hazard, Fellaini etc. Le petit roux De Bruyne a vite trouvé un papa, le petit excité Mertens aussi, bizarrement le petit noir Lukaku reste seul dans sa cage - p... de destin. Axelle Despiegelaere, la nouvelle bimbo belge, entame sa vie de gagnante : à Courtrai, elle pose pour le magasin de lingerie de Tantine. Back to Gladbach. Parfait pour séduire le Kampfschwein, Thorgan Hazard tourne teuton et file à M'Gladbach. Qui, label belge oblige (Daems, Sonck, Thijs, Van Kerkhoven, de Camargo, Dante, Bailly), veut faire de lui " le nouveau De Bruyne " : on savait pour les frangins Hazard mais Kevin demi-frère, on ignorait. On ignore aussi si Thorgan a demandé la même villa que Logan, avec piscine extérieure chauffée à 27° en plein hiver. Alias. Hype Diable, la Fédé propose l'application Belgicisez votre nom, sur le modèle du site qui propose votre alias brésilien. Axel Witsel est André Wouters, Vince The Prince devient Kerkstoel, Steven Stéphane Dubois, Marouane Maurice Fontaine, Moussa Modest De Smet et Adnan... Albert Jacobs - un vrai miracle, cette naturalisation. Par contre, Simon Mignolet & Laurent Ciman ne se traduisent ni Thibaut Courtois, ni Nicolas Lombaerts. Le coach Maurice Wauthier hésite toujours pour son 9 entre Richard Lambic et Dirk Overmans, les 2 blacks préférés de la Reine. Grains de sable. À laStayen Cup, Duchâtelet a le sourire. Ses 6 " clubs-enfants " (sic) jouent ensemble dans le bac à sable et Saint-Trond a dégotté un sponsor-maillot juste pour la préparation, par ici les pépettes. Le grand frère Standard reste le plus fort malgré Charlton, son Bob et son Yoni. Même Ezekiel a marqué : cadeau d'adieu avant d'aller palper à Al-Jazira ? Dont ce mystérieux coach nommé Gerets est vraiment un chien de blanc. Bulot est un mollusque, Luzon le parque dans le noyau B avec Ben Haim. Cry for us,... Carrefour et Mediamarkt ferment plus tôt, Triggerfinger fait plaine vide à Werchter. Le Zoo d'Anvers consulte ses bêtes extra-lucides : le tigre birman, l'éléphant kényan, le kangourou tonga et même l'albinos thaïlandais, tous voient nos Diables vainqueurs de l'Argentine. Tout arrive, même Monseigneur Daneels prie pour le Diable et le curé de Merchtem annule sa messe du soir... mais c'est le pape François, grand fan albiceleste, qui repart banane en bouche. ... Argentina. À Brasilia, la Supérette Chez Willie fait du foot-produit blanc : malgré le célèbre " ventre " du coach, Kompany & cie calent sur le béton gaucho, bide full stress & complexes (0-1). Comme d'hab, Messi reste sec face à Courtois, Higuain le relaie et le traître Biglia se venge des vilains critiqueurs du Bar Jupiler. Le Roi Philippe a tout suivi par sms depuis la noce d'Amadeo où paraît que Mathilde s'est enfin tenue calme. Car impossible de confondre Romelu et Divock, la poudre était mouillée. Amour-haine. L'Union belge remercie ses " chers meilleurs supporters du monde " mais Willie a peur : voir le Roi d'accord, mais les péquenots " c'est trop dangereux " (sic), Alain Courtois peut remballer sa belle parade urbaine. Au moins Fellaini revient content : pas de finale pour les Diables, Marouane a sauvé sa touffe chichi. Et Mike Tatoo, un tatoueur de Courtrai, a battu le fer à temps : ses pigments Diables à 250 euros, il ne les rembourse pas. La Gazelle est fluo. Mettre le minois d'Axelle Despiegelaere en Une de la brochure était une sacrée bonne idée : 15.000 supporters inondent le Fan-Day de Bruges, avec session crêpes à volonté - non, Vadis, pas pour toi. Car Odjidja est cité à l'Olympiacos, où son agent, un bon pote à Duchâtelet, a ses entrées depuis Mirallas, Legear et Musonda. Mais pas Michy. Les lunettes solaires étaient de rigueur : la nouvelle tenue away des Gazelles est orange fluo, les toppers contre les Mauves rose bonbon s'annoncent flashy. Effendi Hugo. Malgré Marouane et Dries qui les ont butés, les Fennecs ne sont pas rancuniers : Hugo Broos passe de son désert à celui de la Jeunesse Sportive de Kabylie. Si Hugo cherche des infos, René Taelman y a bossé en 2005. Pour les minarets, Broos ne pourra pas dire qu'il ignorait : à Trabzon, il s'était fait jeter car il râlait sur le réveil matinal du muezzin. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT