LUNDI

Totale... Jour d'après-titre chez les Mauves, Nuytinck passe direct du Carré à la commune d'Anderlecht et livre, légèrement éméché, l'interview la plus décalée de la Gaule moderne : " Un titre ? Quel titre ? Où ça, un titre ? " Sur le coup, Steegen n'a pas demandé à re-visionner la bande. Prudent, Cyriac avait confié sa Chevrolet Camaro toute neuve à un ami : manque de bol, le chançard plie le bolide dans les échappements d'un bus scolaire, 45.000 sesterces au fossé. Mbemba est à l'hosto, comme prévu : Chancel se selfie du lit, mâchoire enrubannée, les dents de sagesse ont dégusté.
...

Totale... Jour d'après-titre chez les Mauves, Nuytinck passe direct du Carré à la commune d'Anderlecht et livre, légèrement éméché, l'interview la plus décalée de la Gaule moderne : " Un titre ? Quel titre ? Où ça, un titre ? " Sur le coup, Steegen n'a pas demandé à re-visionner la bande. Prudent, Cyriac avait confié sa Chevrolet Camaro toute neuve à un ami : manque de bol, le chançard plie le bolide dans les échappements d'un bus scolaire, 45.000 sesterces au fossé. Mbemba est à l'hosto, comme prévu : Chancel se selfie du lit, mâchoire enrubannée, les dents de sagesse ont dégusté. ...sagesse. Hasi reçoit un cabot en bronze de la Région Bruxelloise : c'est le Zinneke, symbole d'une capitale qui gagne, oui, oui. Sur les transferts, Roger VDS se mouille : " Oui, Deschacht va rester. " Plus fort encore, Van Holsbeeck : " Milivojevic sera la révélation de la saison. " Un Biglia en mieux, qu'il disait. Et d'ajouter que Thorgan le branche toujours. Allô Bico ? Non, c'est Thierry Hazard. Maccabi Rouche. Même sans Luciano, les Portugais restent welcome à Sclessin : Jorge Teixeira (Zürich) arrive si Kanu devait partir. Le gus a joué à Maccabi Haifa : pour Gaille et Dudu, c'est un réel atout. Même non-repris, Van Damme & De Camargo ont trouvé une combine pour le Brésil : avec Mpoku & Kawashima, ils parrainent une école de foot dans une favela de Sao Paulo. Tous ensemble. " Tu connais le texte de la Brabançonne ? - " De la quoi ? " Jour 1 de l'ère Januzaj en Diable, Adnan jure de bosser ses textes pour le cérémonial cher à Willie, tous unis, main sur le coeur, avant le kick-off. " Avec tous mes nouveaux, je peux faire chorale ", glisse Marco. Januzaj étrenne la Magista, dernière trouvaille de Nike : une bottine avec soutien-cheville et couche anti-pluie, inspirée par les godillots du XIXe siècle. Sauf qu'alors ça valait 30 centimes... et aujourd'hui 274,99 euros. Avec des pompes aussi magiques, Willie peut même rappeler Simons : Timmy enfilerait les roulettes à l'Adnan. Sacré couque. Bruges noie son titre perdu dans la crema catalana : les Gazelles sont en city-trip sur les Ramblas de Barcelone. On ignore si Gudjohnsen a eu en prêt le yacht géant d'Abramovitch, comme naguère pour l'annif à Madame. Eidur poste sur Facebook que son avenir footeux créchait à 20 km du Breydel : Coucke aurait encore frappé ? La rumeur Vanaken enfle : Verhaeghe aurait 5 briques pour le grand Hans. Et lorgnerait Vetokele, un ex... du Cercle. Atout coeur. Wilmots est soulagé : tous ses petits Diables franchissent les tests cardiaques FIFA. Côté coeur, Bossut est un goujat : rappelé comme 3e, Sammy envoie son Annelore passer la lune de miel en Crète... avec une copine. Autre rappelé de Willie, Ogunjimi arpente la ligne de touche : fausse alerte, c'est un sosie de Marvin qui bosse pour la sécurité. Après Simons, même Vossen est enlevé : à la Crystal Arena, tous les fanions des joueurs locaux ont été démontés pour les sponsors fédéraux. Loyauté, loyauté. Dortmund ne lit pas les journaux : Tielemans veut finir ses études, le Borussia s'en fout et offre 15 briques pour le génie-pampers. De Zeeuw annonce qu'il quitte Anderlecht : oui, Demy était toujours là. Souci : il a zéro offre. Demy croise son mentor : van den Brom est venu négocier son dédit avec DG Herman... et va becqueter le soir avec son poto Besnik. La preuve : raillé par Johnny, Vico reçoit une 2e chance d'Hasi. Doscervezasporfavor. Bobby Bob... À Charlton, Roland fait tourner sa danseuse : Riga est biffé pour Bob Peeters, plus tenté par Piccadilly Circus que par le cirque du Freethiel et les 53 transferts estivaux du clown-manager Poppe. On lui a dit à Duduche que Bob est un ex de Millwall, l'ennemi intime de ses Addicts ? Bobby emmène son beauf comme T2. Celui de Riga se recase déjà... à Hamme. Oui, Vigor Hamme. ... et José Paumé. Riga tombe des nues, la veille Duchâtelet lui causait des plans d'avenir. " Au Standard, José nous a aussi lâchés ", explique le boss... qui précise que Luzon reste à Liège. Chic, Dana reste donc aussi. Van Kets (T1 Espoirs) prépare un brevet ampoules & optiques chez Carl Zeiss : lui, c'est à Iéna que le patron veut l'envoyer. Duduche ne gagne pas toujours : Bari est racheté par un ex-ref... condamné pour corruption. Chassez le naturel. La saga du matricule a laissé des réflexes à Zulte & Ostende. Après Monaco, les Boeren draguent Manchester United pour une alliance : si Thorgan est venu au Gaverbeek, pourquoi pas Adnan ? A Ostende, Coucke zieute le LOSC, à reprendre pour 40 briques. Coucke peut faire comme chaque fois au KVO : signer le contrat sur du papier WC. Signé Licio. Bizarrement, Porto reste très branché Cité Ardente : après Mangala, Defour & Opare, le Dragon convoite Batshuayi. Michy zappe le rendez-vous : croyait-il que le Dragon était montois ? Outre le kibboutz, de Sart a toujours sa filière nantaise : après Gakpé et Vainqueur, voici Adrien Trebel (médian), un pote au grand Will. Duduche adore aussi les Canaris nantais, ça lui rappelle Saint-Trond. Sold-out. À Genk, Ferrera teste une animation défensive, les autos bouchonnent sur 3 km de l'E314 jusqu'au stade. Au vrai, 10.500 fans viennent voir du Diable et sucer des friskos noir-jaune-rouge, on a même dû ouvrir le 2e étage de la tribune. Merci, Vince & co, d'avoir fait vibrer la Crystal Arena une fois cette année. Sacré pépin. Le marché carolo du parapluie se crashe, le Sporting entame la pose de ses toitures. Fini la pluie sur le crâne... mais re-v'là les pigeons avec leur fiente, on ne peut pas tout avoir. Thiaré est cité au Havre, Mandanda peut lui filer la docu : le frangin Steeve y a débuté. Mehdi Bayat annonce les PO1 dans 2 ans : " Ca fait 108 ans qu'on rate nos grands rendez-vous. " Champion de D2 avec Abbas quand même. La force du peuple. Bruges gagne au moins le prix du public : 514.605 personnes ont rallié le Breydel l'an passé. " Un nouveau record ", précise Van Isacker, un vieux pote à Willie. St-Guidon affiche 125.000 spectateurs de moins... mais est 1er au taux d'occupation (90,5 %) : avoir un mini-stade, c'est tout bon. Gand salue l'effet Ghelamco, on y est passé de 10.000 à... 17.000 spectateurs. Et le budget grimpe à 28 millions : pile poil, El Ghanassy revient justement d'Al Ain prester la suite de son contrat. Peau d'Ours. Un an après la faillite du Beerschot, le curateur annonce un total de 311 créanciers pour une dette cumulée de 23,43 millions. Mais si l'Ours est mort, même sa peau a disparu. Acheté, c'est gagné. Malgré tous nos atouts fiscaux, Depardieu est un beau fayot : " Au Mondial, je supporte l'Algérie. " Déjà qu'il est semi-russe avec son Poutine, reste plus qu'à tourner Coréen, le Gégé. D'ailleurs, Januzaj tourne une pub pour des surgelés sud-coréens : ça pue le dilemme existentiel, le 26 juin à Sao Paulo. À moins de faire comme dans le clip : une virile aile de pigeon qui explose le cuir en riz-boulettes. Sinon, Média Markt vous rembourse tablette & écran plat si les Diables sont sacrés au Brésil. Marco, fais déjà livrer les caisses à la fermette chez Katrien. Bienvenue chez les Ch'tis. Mouscron divinise El Toro Ruytinx : Louvain fait le job contre Eupen (2-1), le Panda reprend un an d'antichambre, les Hurlus plument le Canari (2-4). Mais 4 ans après la faillite, pas sûr que le Canonnier va re-flamber : faut pas rappeler Leekens, Lemoine, les Mpenza Brothers ou Detrem et son budget à 1 milliard de FB, c'est un Dogue du LOSC qui squatte la niche du Risquons-Tout. Les rattachistes wallons festoient, la France a son 1er club chez Jupiler. Et Coucke peut zapper son plan-rachat multi-casquettes : à moins de mettre Madame ou le fiston comme chef à Lille, pas vrai Roland ? Pour une reconversion, le gardien hurlu peut biffer " stadier " : il a mis le boxon sur le terrain en ouvrant les grilles ! Sacré Sergio. OHL entraîne tout le monde dans la tombe de D2 : outre Eupen, le ref Vervecken clôt sa carrière à Den Dreef. Son plus beau tatoo restera un maillot rouche Conceiçao imprimé sur pif un soir de grand vent. Pots est dégradé, il avait les pires points CCA en D1 : c'est Tim qui a loupé les caresses Ruytinx/Carcela, on vous disait que ce Bjorn semait la mort. Sauf à Lokeren : Lambrecht récupère le subside promis à OHL pour rénover son Daknam. Allô... L'Unif de Courtrai craint pour ses stats et suggère aux students de zapper les matches des Diables, sous peine de risquer la buse totale. La KULAK vante même un logiciel bloquant tous les streamings durant les matches. La police annonce des alcotests renforcés. Sauf à Sao Paulo : le camping des Diables est déjà mieux rempli que celui des Hollandais. Encore un mythe qui s'écroule. ... c'est qui ? Une étude le dit, la Coupe du Monde va plomber le PIB belge : le tourisme chute, les gens traînaillent au boulot. Quoique : 9 % des Belges veulent bien lâcher 1 % de salaire (91 euros de moyenne) pour que les Diables gagnent au Brésil - note bien ça, Elio. Chez les Russes, ils sont... 42 % : gaffe à la sur-motivation le 23 juin au Maracana. Ça va moins roucouler côté couples adultères : 19 % des Belges acceptent de lâcher leur GSM durant 1 mois si Willie gagne à Rio. Mais pas les Diables : déjà qu'on les prive de leur(s) meuf(s). Atout passion. À Bruges, l'abonnement pour la tribune du noyau dur est augmenté de 50 euros... à la demande des fans eux-mêmes. " On ne veut chez nous que des vrais fanatiques, ça nous évitera les mollasses qui viennent juste payer moins cher ", dit la Blue Army. À Genk, la solidarité avec Ford est déjà loin : les prix sont poussés de 15 %, les gosses qui n'auront pas vu 2/3 des matches à la trêve devront rendre leur abonnement gratuit. Bourreaux d'enfants. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT