LUNDI

Zlatan qui ? Wilmots fait son 3e minitrip à Mogi Da Cruz : l'herbe est toujours verte et coupée ras, le projo tourne nickel au home-cinéma... et la maman-poisson bosse fort pour peupler l'étang car Marco & Vital astiquent leurs hameçons. Même le cuistot est venu... mais sans les fiches-recettes du devancier, ça porte la mouise. Avant l'amical de Stockholm, les Suédois tremblent déjà : 16 % des sondés nous voient gagner la finale à Rio. Moi, c'est Marco. Et toi, t'es qui ?
...

Zlatan qui ? Wilmots fait son 3e minitrip à Mogi Da Cruz : l'herbe est toujours verte et coupée ras, le projo tourne nickel au home-cinéma... et la maman-poisson bosse fort pour peupler l'étang car Marco & Vital astiquent leurs hameçons. Même le cuistot est venu... mais sans les fiches-recettes du devancier, ça porte la mouise. Avant l'amical de Stockholm, les Suédois tremblent déjà : 16 % des sondés nous voient gagner la finale à Rio. Moi, c'est Marco. Et toi, t'es qui ? 1, 2, X. A Malines, le perfectionnisme est un vilain défaut : Vercauteren est trop exigeant, réunion de 12 h 59 à 13 h 03, la séparation est actée en 4 minutes. Vande Walle quitte ses Thermes spadois pour coacher les gardiens. Circus.be sur RTL sans les pronos de Phil, ça nous manque déjà. Bienvenue à Billy Turf. Vanhaezebrouck se peluche de Buffalo après 2 essais manqués. Passage de brosse inclus : " Gand ? Le patois le plus savoureux, le plus beau stade du pays, la plus belle ville d'Europe. " Après le power-play griffé MPH, les omelettes norvégiennes de Sollied et le Toque toqué de Fernandez, la Ghelamco va tâter du 3-4-3 texan. " Gand ouvre une ère de succès " ose De Witte : pour les distraits, voir les épisodes précédents. Ebony & Ivory. " Même en jeunes je n'ai jamais eu de prix individuel " : Batshuayi orne ses pieds d'Ébène. En attendant mieux : " Si j'étais Wilmots, je me sélectionnerais. " Te bile pas Marco, Michy vanne. Ezekiel regrette déjà son passeport belge : pour le Mondial, Keshi lui préfère le maladroit Uchebo (Cercle) et un certain Gabriel - 176 minutes avec Waasland quand même. Citoyens, suite : Arslanagic hésite, il peut être bosnien au Brésil. Wat is dat ? En arabe, Jean-Marc Bosman se traduit Mohamed Dahmane : le juge divise par quatre les indemnités dues à Genk par DJ Momo, Me Misson a plaidé que cette bête loi de 78 était profilée pour ces voyous de dirigeants. La sentence se limite à la Belgique : recasé à Alger, Momo ne peut pas faire le coup à son Chabab Riadhi Belouizdad. Chokran, mon frère. Sacré rapport. Pierre Locht brise encore le ronron du Comité des Litiges : après le mandat troué, l'avocat rouche propose le rapport d'arbitre sous X. Van Damme est blanchi, Boucaut avait noirci le rapport au lieu de Delferière... à moins que ce ne fût l'inverse, on sait plus. Mais les buts du Standard contre Zulte, on les a quand même gardés. À Neerpede, Steegen dit pourquoi Anderlecht n'a pas cafté pour Mitrovic : " Nous, on est au-dessus de la mêlée. " Confirmation sous peu au classement. Monsieur le Président. " Si Vincent m'explique tous ses projets, on y passe la nuit " dit Papa Kompany. Car oui, The Prince oublie ses limousines, cocktails & docus télé et se voit déjà président mauve, façon Kaizer Franz au Bayern. Les tweets à Vincent, ça nous changera des points-presse gueuze & sous-bocks de Papy Roger. Scifo revient d'un tournoi de... poker Bwin à Milan pour le Sporting : " Un jour je coacherai Anderlecht... s'il me le demande. " Tope-là. Tielemans est plus joufflu que d'habitude : pour ses 17 ans, Youri passe dans le tunnel à claques formé par les collègues. Encore une idée à Besnik pour se démarquer de son John, qui kiffait plus les tartes et le champagne. DG Herman prépare l'emplacement Mobylettes sur le parking : Boffin signe comme scout. Madame rêve. Clermont (L2) signe la 1re femme-T1 du foot pro tendance macho. À Courtrai, le président veut bien embaucher Tamara Cassimon, la T2 des Red Flames : " Mais faudra aménager les douches. " Vanderhaeghe ne zieutera pas par la serrure, Yves est cité T2 de Hasi. Menu XXL. Le marché du bicky-burger a la cote en Campine, McDonald et Maertens resignent à Westerlo. La bimbo-mannequin de l'ex-Ronaldo du Kiel (sic) devra défiler sur le Ring de Tongerlo. Et Fat Birger pourra donner raison à ce farceur de Vandereycken, qui le voyait jadis comparse idéal de Vince The Prince chez les Diables. Prends ça, Vermaelen. Et Patosi à Lokeren : " Son taux de graisse dépasse 17 %, donc il ne joue plus " cafte le DT Reynders. Videogame. Comme chaque semaine d'après-défaite à Genk, la femme de ménage du Themacafé se fait insulter par les automobilistes qui passent, fenêtre baissée. Emilio va arranger ça : Ferrera resigne 2 ans... même si certains comitards ont poussé pour Vercauteren. Emilio réclame illico un vidéo-analyste, Pelé va encore apprendre plein de trucs. Puis commente sa saison : " A la place des fans, moi aussi je me serais sifflé. " Malinois malin. Jankovic pouvait faire coach national et même T2 d'Hasi, le KaVé c'est bien plus chouette : Malines agrippe le Mourinho serbe. " C'est un king ", abonde Jova depuis sa terrasse sur le Danube. Même que sous ce gus chez les U21 serbes, Mitrovic butait ses pénos. La Gazet van Antwerpen calcule : 45 ans que Malines n'a plus eu de T1 ne causant pas flamand. Njet à l'Europe. À Ostende Coucke respire, sa wereldploegske ne jouera ni le Bayern, ni Breda. Car si Vanderbiest a un joli costard H&M, il n'a pas de Licence Pro : too much pour l'UEFA... et donc pas de point-presse improbable Pep-Fredje. Jordan ne subira plus le mépris mauve, Lukaku s'arrime sur l'estacade ostendaise. Berrier pareil : sûr, Ostende joue le titre. Dodo. Hasi chloroforme l'assemblée : " On vise la 3e place. " Saloperie de saison de transition. Jaadi file à Udine : pour 1 million... et 0 minute de jeu en mauve, Mogi a encore sorti son manuel d'hypnose. Charly Musonda Jr (Chelsea) décline un retour en prêt : " Mon futur est ailleurs. " Ingrat de ket, va. Salut, gros. Fin des entraînements punitifs à Mons : ce stakhanoviste de Mununga a attendu le dernier jour pour casser son contrat... sans indemnité - Dahmane arrive trop tôt. Visiter Heist et Renaix avec l'Albert, Jo ne le sentait pas. À Charleroi, le coach physique Fred Renotte a mis le même titre sur chaque programme d'entretien-vacances : Pas de brochette sauce andalouse.Seul maître à bord. Duchâtelet crochète par la Famille des Rouches, il ne vend plus. Sauf si les gugusses reviennent postillonner son beau bureau et sa soirée VIP. Exit aussi le méchant Henrotay, posté dans l'ombre par les vilains Mauves : Michy a déchiré son contrat devant la CBAS, Duduche replace son agent-copain. Et les portes de la Premier League se referment ? Au poil. Sur la VRT, Wilmots ajoute Alderweireld & Vermaelen à ses 5 incontournables : à ce train-là, dans 10 jours on a toute la compo. Avant son 2e trophée Premier League, Kompany joue rédac' chef pour De Morgen : " Cette génération des Diables, c'est juste du bol. " Puis avoue l'essentiel : " J'ai toujours jalousé Philippe Albert... pour sa moustache. " La barbe, Vince, c'est pour gagner l'Eurovision. Michel D'Hooghe est furieux, pour la presse anglaise le Baron a vendu son vote au Qatar... pour y placer son fils toubib : " Même ma femme ignore mon vote. " Stage baston. La Ligue Pro regrette déjà sa nouvelle Coupe des Espoirs : la finale Bruges-Gand tourne à la méga-baston, merci aux hooligans brugeois. Anvers avait refusé d'organiser par peur des troubles, Roulers a repris l'affiche... mais sans prévenir sa police. Au feu les pompiers. À Zulte, les pompiers arrivent car les panneaux du stade s'envolent. Mais c'est Lokeren qui prend l'eau (3-1) : avec Thorgan au stand de tir, les Dury Boys se vengent de l'aller... qui leur coûte le titre. Leye annonce son départ : tragique destin, ce Gaverbeek fuitera toujours. Adieu... Pour la Fête des Mères, Môman MPH vient dire à son Mimiche que son Club sera champion : Bruges sort de dépression et tape à Sclessin la recette du hold-up mauve, 7 jours plus tôt. 0 but en 4 matches contre le Club : Michy & ses potos avaient trop d'ébène dans la godasse, en phase régulière ce 9/24 des PO1 valait une... 11e place. ... cher titre. Sobota passe vider le coffre-fort rouche : au lieu d'Iéna & Ujpest, Duchâtelet aurait dû s'acheter la Pologne entière... et redoute déjà une nouvelle Europaligue. Bon, Roland, tu vends quand même ? Ryan brille devant les scouts du Real : Casillas échauffé par Kujovic l'an prochain, on salive déjà. MPH avait mis son pull orange porte-bonheur : pourtant c'est en grenat de Bordeaux qu'il est cité. We are Anderlecht. Fête de l'Iris au parc, Anderlecht noie le pot de fleurs genkois malgré son 3e maillot du Barça : l'affront de l'aller est lavé (4-0). Bruno est massimo et monte sa cote à Hoffenheim, la triplette boutonneuse Najar-Tielemans-Praet adore la saison de transition façon Roger. Et bravo à Anthony Cool à l'aise pour son duo petit pont/menotte chochotte. Les Mauves chipent la tête avant la ligne, reste à gérer le stress de ce maudit leadership - pas vrai, Standard& Bruges ? Ferrera s'en fout, son contrat est gravé dans la roche. ?PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT